3 conseils pour pardonner à nos frères

Source image: Son of God

Résumé : 3 conseils pour pardonner à nos frères : se rappeler les pardons de Dieu, expérimenter la miséricorde de Dieu et regarder notre blessure dans la lumière de Dieu.

3 conseils pour pardonner à nos frères : le pardon est le fondement de toute communauté humaine

Le pardon est très important dans notre vie quotidienne et pour la vie chrétienne. En fait, le pardon est le fondement de toutes nos relations humaines et le fondement de chaque communauté. Car quand le pardon fait défaut, nos vies deviennent empoisonnées et malheureuses. Par exemple, un jour, quelqu’un m’a dit que son frère vivait un enfer.  Il était alcoolique et en raison de sa dépendance à alcool, il s’était isolé des autres. De plus, il avait beaucoup de rancœur contre sa famille pour les injustices qu’il avait vécues dans son enfance. Ainsi, il était devenu prisonnier de ses rancunes et il refusait toute aide de sa famille. C’était un homme extrêmement malheureux. Cet exemple nous montre bien que sans pardon, notre vie devient un enfer de solitude et de tristesse.

3 conseils pour pardonner à nos frères  : garder à l’esprit l’ampleur des pardons de Dieu

L’Évangile d’aujourd’hui veut nous enseigner comment nous devons pardonner pour être disciples du Christ. En fait, Jésus nous dit que nous devons pardonner jusqu’à 70 fois 7 fois c.-à-d. toujours. Déjà, pardonner une fois n’est pas facile. Mais toujours pardonner peut sembler humainement impossible. Alors, la question est de savoir comment pouvons-nous toujours pardonner ?  Pour comprendre cela, Jésus nous donne la parabole du « roi qui veut régler les comptes avec ses serviteurs ». Après tout, ce que Jésus veut nous dire à travers cette parabole, c’est que le pardon est très difficile à donner aux frères qui nous ont fait du mal. Une des raisons pour laquelle il est difficile de pardonner est parce que nous ne mesurons pas assez, l’ampleur du Pardon de Dieu pour nous. En fait, si le serviteur qui devait au roi 10 000 talents s’était souvenu de l’énorme ampleur de la dette qui lui avait été remise, il aurait été probablement plus patient avec son frère qui avait une toute petite dette envers lui. Par conséquent, un moyen qui peut nous aider à pardonner aux autres est de garder en mémoire tous les dons et les pardons que nous avons reçus de Dieu.

3 conseils pour pardonner à nos frères  : faire l’expérience de la Miséricorde de Dieu

Un autre obstacle au pardon de nos frères et sœurs est souvent la mauvaise image que nous pouvons avoir de Dieu. En fait, si nous considérons Dieu comme un juge qui est toujours prêt à nous condamner lorsque nous l’offensons, il est très probable que nous aussi, nous serons des juges qui condamneront ceux qui nous offensent.  Au contraire, si nous avons eu l’expérience de la tendresse et de la patience de Dieu qui est un Père pour nous et qui veut nous donner sa miséricorde quand nous aurons péché contre lui, alors nous pourrons avoir la compassion et la patience de relever nos frères et sœurs qui ont péché contre nous.   Dans la prière du « Notre Père », nous ne demandons pas à Dieu de nous pardonner en « échange »   pour le pardon que nous avons donné aux autres. Mais nous disons au Seigneur notre désir de partager son pardon avec nos frères pécheurs.  Par conséquent, nous pouvons partager le Pardon du Seigneur à nos frères et sœurs à la condition que nos cœurs soient ouverts pour recevoir le pardon de Dieu pour nos péchés.  

3 conseils pour pardonner à nos frères  : regarder notre blessure dans la Lumière de Dieu

Une dernière observation qui peut nous aider à pardonner à nos frères et sœurs est notre conception que nous avons du pardon lui-même.  Parce qu’il y a tellement de gens qui pensent que « pardonner » signifie « oublier » la faute. Mais Dieu ne nous demande pas de devenir amnésiques ou Alzheimer. Le pardon arrive en nous non pas quand nous avons complètement oublié la faute. Mais le pardon est en fait un « don libre de l’amour » qui donne un avenir à celui qui reconnaît son péché. À cet égard, il y a le beau témoignage de Tim Guénard (de France) : durant son enfance, il a été battu et maltraité par son père alcoolique. C’est pourquoi, il avait beaucoup de ressentiment contre lui pendant des années, mais il a finalement été en mesure de pardonner à son père. Il a dit à juste titre : pardonner n’est pas oublier. C’est plutôt accepter de vivre en paix avec l’offense. Pour pardonner, il faut se souvenir. N’enterrez pas la blessure, mais mettez-la à la lumière de l’amour de Dieu. Parce qu’une blessure cachée est infectée et nous empoisonne.  Au contraire, si la blessure est regardée, écoutée alors elle peut devenir une source de vie.

3 conseils pour pardonner à nos frères : avec l’aide de la Vierge Marie

Je voudrais terminer par quelques mots sur la Vierge Marie qui est à mon avis un modèle pour accorder notre pardon à ceux qui nous ont fait du mal. En effet, Marie a pardonné aux meurtriers de son Fils Jésus. Dans sa prière du « Magnificat », Marie reconnaît les bienfaits de Dieu à son égard. Marie a bien reconnu que sans le Seigneur, elle ne pourrait rien accomplir. Ainsi, Marie a eu l’expérience de la grande tendresse de Dieu. C’est la raison pour laquelle elle a souhaité que nous puissions tous éprouver la tendresse de la Miséricorde de Dieu. Demandons donc l’intercession de Marie afin que nous puissions faire l’expérience de la Miséricorde de Dieu et de sa tendresse pour ensuite la partager avec nos frères et sœurs qui nous ont offensés.

Lire l’Évangile de ce dimanche

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 291 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la paroisse St Enfant-Jésus de la Pointe-aux-Tremble, à Montréal.

Soyez le premier à commenter