Aimer en priant

La prière d'intercession, une arme puissante pour l'évangélisation

jesus prière d'intercession contre les démons
Cet article est numéro 4 d'une série de 6 Le processus d'évangélisation selon le SCPÉ

 

Dans sa deuxième Lettre à Timothée, saint Paul écrit: « J’insiste avant tout pour qu’on fasse des prières de demande, d’intercession et d’action de grâce pour tous les hommes ». Dans notre dernier enseignement nous avons rappelé l’importance d’aimer notre Oïkos, aimer notre entourage.  Nous allons maintenant commencer à aborder différentes manières d’aimer, et la première manière d’aimer, c’est aimer en priant.  La prière, nous savons, est la première étape de notre processus d’évangélisation. Et, j’oserais dire, que c’est notre première arme pour l’évangélisation.  Notre première et notre plus importante, notre plus constante arme pour l’évangélisation, c’est l’arme de la prière.   Et j’aimerais aujourd’hui qu’on apprenne à manier cette arme de la prière, qui est, bien sûr, une forme d’amour.

Nous allons nous arrêter spécialement à la prière d’intercession.  Il y a toutes sortes de gens qui nous entourent.  Ces gens-là nous les aimons, et nous avons le désir de les conduire au Christ, à une rencontre personnelle avec le Christ qui va transformer leur vie.  Et pour accomplir cela, nous faisons une première action pour eux, nous nous mettons à prier pour eux.  Alors nous allons nous arrêter à une forme de prière, qui est la prière d’intercession.  Et cette prière d’intercession, elle peut prendre différentes expressions. Nous allons nous arrêter à la prière d’intercession pour des situations difficiles, et ensuite à la prière d’intercession, qu’on appelle de libération.

Prière d’intercession pour des situations difficiles            

Souvent lorsqu’on prie pour des gens, c’est parce qu’ils vivent des choses difficiles.  Souvent les gens nous demandent de prier pour eux parce qu’ils sont malades, parce qu’ils vivent des relations difficiles, parce qu’ils rencontrent toute sorte de difficultés.  Alors la prière d’intercession est extrêmement importante.  C’est une prière qui doit être faite avec foi, et surtout nous ne devons pas perdre de vue que l’objectif de notre prière d’intercession, c’est l’évangélisation, c’est la rencontre avec le Christ.  On ne prie pas pour une personne qui est malade, seulement pour qu’elle guérisse; on ne prie pas pour une personne qui vit des relations difficiles, seulement pour qu’elle se réconcilie.  Nous prions afin qu’à travers cette expérience de guérison ou de réconciliation, ou à travers ce qui arrivera, la personne vive une rencontre avec le Christ, fasse l’expérience de Jésus Sauveur.  Alors dans notre prière de demande ou d’intercession, on le demande au Seigneur, on le dit explicitement.  Seigneur je te prie pour une telle, tu sais ce qu’elle vit, et là on rappelle ce qu’elle vit, je te demande de la guérir, de la visiter, de la bénir, et de permettre qu’à travers cela, elle te rencontre.  Et là on prend le temps intérieurement de regarder quel est le plan de Dieu pour cette personne-là, selon ce qu’on peut voir.  Qu’est-ce qu’on peut lui souhaiter de mieux comme chemin de rencontre avec le Christ.  Et, dans notre prière d’intercession, nous allons aussi demander que le Seigneur ouvre pour nous un chemin de dialogue avec cette personne.  On ne se retire pas de la rencontre avec le Christ.  Nous croyons que nous avons une responsabilité dans l’évangélisation, alors dans notre prière d’intercession on dit : « Seigneur, permets qu’à travers cette situation s’ouvre pour moi une porte qui me permettra de partager ma foi avec cette personne-là. »  On le demande explicitement. Vous voyez, c’est important.  Et en le demandant, vous sentez bien que cela nous engage.  Je ne me débarrasse pas de la personne en disant : bon j’ai prié pour elle, c’est correct.  C’est le contraire. Je prie pour elle afin de pouvoir continuer auprès d’elle ma mission d’évangélisation.  Donc, dans la prière d’intercession, je prie spécifiquement pour qu’à travers l’expérience de guérison, de réconciliation, ou de mieux qui pourra arriver dans la vie de cette personne, ce soit une rencontre avec le Christ.  Et je prie pour que cette situation m’ouvre une porte pour entrer en dialogue avec lui ou avec elle.

La prière d’intercession donc prière d’intercession pour l’adversité

Lorsqu’on lit l’Évangile, on voit que Jésus est constamment en train de chasser des démons. C’est très important, la lutte contre les démons, c’est une part importante de la mission d’évangélisation.  Dans notre prière d’intercession, nous sommes invitoués à exprimer aussi des prières de libération.  Souvent il y a des situations difficiles que les gens vivent, et parfois, nous, de l’extérieur, on s’aperçoit que cette situation-là, elle est exagérée.  Il me semble que ça n’a pas de bon sens.  Ça n’a pas de bon sens parce que, soit que c’était un petit problème simple qui a pris des proportions majeures,  (ou que) ça pas de bon sens soit parce que, il me semble que la solution est simple mais la personne est aveuglée, elle ne le voit pas.  Ça n’a pas de bon sens parce qu’il me semble que ça dure depuis trop longtemps, ça fait longtemps que dure ce problème-là, et il n’y a jamais de solution. Voyez, alors cela ce sont des indices, des signes qu’à l’intérieur du problème, il y a de l’adversité, il y a un esprit maléfique. Alors, quand on s’aperçoit de cela, dans notre prière d’intercession, on demande spécifiquement au Seigneur de la libérer de cet esprit maléfique.  Et, en fait, on le fait sous la forme d’une prière de libération, en chassant cet esprit. Le Christ Jésus nous a donné ce pouvoir, il l’a donné à tous les croyants.  Il le dit explicitement quand, à la fin de son Évangile, dans le grand mandat missionnaire, il envoie ses apôtres en mission. Il leur dit : « Allez dans le monde entier, proclamez l’évangile, guérissez les malades, et chassez les démons ». Guérissez les malades et chassez les démons, et tous ceux qui croiront en mon nom pourront guérir les malades et chasser les démons. Alors quand on perçoit qu’une situation est envenimée, envenimée par un esprit maléfique, le venin vient de l’esprit maléfique, alors on fait une prière de libération. Je prie pour la personne, et dans ma prière, je vais dire : au nom de Jésus, j’ordonne à cet esprit maléfique, à cet esprit mauvais, à cet esprit d’adversité, cet esprit de maladie, cet esprit de division, on essaie de nommer l’esprit, j’ordonne à cet esprit de s’en aller immédiatement; tu n’as pas le droit de perturber la vie de cette personne-là, elle ne t’appartient pas, elle appartient à Jésus. Jésus a donné sa vie pour elle, le sang précieux de Jésus la purifie de tout mal, va-t-en au pied de la croix de Jésus, et que Jésus fasse de toi ce qu’il veut.  Alors, on exprime une prière de libération qu’on peut ensuite compléter en demandant au Seigneur de bénir la personne.  Mais, c’est important de faire cette expérience.

Donc prière d’intercession afin que la personne rencontre le Christ, afin d’ouvrir un dialogue avec nous qui nous permettra de partager notre foi, et prière d’intercession aussi, où on chasse les esprits maléfiques. Et parfois nous serons invités à compléter cette prière d’intercession, soit par un jeûne, en offrant spécifiquement un jeûne pour la personne, selon la parole du Christ : « Ce genre d’esprit ne peut s’en aller que par la prière et le jeûne ».  Et aussi nous sommes invités à vivre notre prière d’intercession dans l’adoration eucharistique. Lorsque nous sommes en présence de Jésus dans son Eucharistie, nous pouvons en profiter pour faire des prières de demande et d’intercession par la puissance de l’Eucharistie.  Intérieurement : « Seigneur Jésus par la puissance de ton Eucharistie, ici devant moi, je te demande… » Et là j’exprime ma prière d’intercession, et je demeure devant Jésus en demandant au Seigneur de visiter cette personne.

C’est très important, cette manière d’aimer.  Nous aimons les personnes et parce que nous les aimons, nous prenons du temps pour prier pour ces personnes, nous prions avec foi, nous prions avec ardeur, nous prions en demandant, en intercédant, et nous prions par des prières de libération, d’adoration et même par des jeûnes. 

Que le Seigneur répande sur vous sa bénédiction, qu’il vous accompagne, qu’il vous donne la joie de voir les miracles qu’il accomplira, grâce à votre prière, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.  Amen !

 

Pour approfondir l’enseignement

  • Qu’est-ce qui monte dans mon cœur suite à cet enseignement ?
  • Quand ai-je vu les fruits de ma prière d’intercession ou de libération ?
  • Comment puis-je convertir ma manière de prier pour mon Oïkos ?

Pour aller plus loin cette semaine

  • Mt 14, 22-33. Je contemple comment Jésus prie pour ses apôtres en difficulté avant de les rejoindre.
  • Mc 16, 14-18. J’écoute à nouveau ce grand mandat missionnaire en insistant sur les signes miraculeux donné aux croyants pour guérir et libérer.
  • Je prends du temps pour prier pour mon Oïkos, en mettant en pratique cet enseignement
Le processus d'évangélisation des Cellules Paroissiales d'Évangélisation
Le processus d’évangélisation des Cellules Paroissiales d’Évangélisation
Series Navigation<< Aimer en partageantAimer en servant >>

3 Rétroliens / Pings

  1. Aimer en expliquant - Évangéliser.net
  2. Aimer en servant - Évangéliser.net
  3. Les Cellules Paroissiales d’Evangélisation sont une excellente manière d’apprendre à évangéliser notre entourage - Évangéliser.net