Au nom du Père du Fils et du Saint-Esprit

Homélie de la solennité de la Trinité B 2024

heureux l'homme avisé

Résumé : Au nom du Père du Fils et du Saint-Esprit. Notre Dieu n’est pas un grand Solitaire. Il est amour du Père du Fils et du Saint-Esprit que nous découvrons présent et agissant dans notre vie.

VISIONNEMENT DE LA VIDÉO DE L’HOMÉLIE

Quelle est selon vous la prière la plus brève, la plus théologique et la plus importante de notre foi chrétienne? Le signe de la croix : « Au nom du Père du Fils et du Saint-Esprit. Amen. » C’est la prière la plus théologique (théologique signifie : « ce qui parle de Dieu » : le signe de la croix nous dit son identité). Le signe de la croix est la prière la plus importante car elle décrit l’élément fondamental de notre foi chrétienne qui nous distingue de toutes les autres religions (musulmane ou juive). En effet, pour nous chrétiens, Dieu est Un (remarquez que « au nom du Père…. Nom est au singulier). Mais l’unicité de Dieu ne veut pas dire que Dieu soit un grand Solitaire.

Car, si nous croyons l’enseignement de Jésus qui est venu sur la terre pour nous révéler qui est Dieu et quel est son plan pour nous, nous allons découvrir que Dieu est Abba (Papa) pour Jésus. Et Jésus nous dit aussi que « le Père et moi sommes un » pour signifier que le Père et Jésus (le Fils) sont un seul Dieu puisque le Père et le Fils sont unis dans l’Amour. En fait, pour Jésus, Dieu est Amour.

Au nom du Père du Fils et du Saint-Esprit : La Trinité est une famille d’Amour

À la Pentecôte, Jésus et le Père ont envoyé leur commun Esprit d’Amour à l’humanité. Ainsi, la révélation du mystère de Dieu est complétée : Dieu est amour et pour qu’il y ait amour, il faut au moins deux personnes : le Père aime son Fils et le Fils aime son Père et leur commun amour qui procède du Père et du Fils est l’Esprit Saint qui a comme mission de sanctifier toute l’humanité.

Cependant, nous pouvons nous demander comment faire pour découvrir le mystère du Père, du Fils et du Saint Esprit présent dans notre vie? Bien sûr, nous n’avons pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour le découvrir et le rencontrer. La première lecture du Deutéronome nous indique une bonne façon de trouver notre Père céleste. Moïse rappelle au peuple tous les bienfaits qu’il a reçus dans le passé de Dieu. Ces bienfaits sont en fait des signes de son Amour de Père. Alors, pour découvrir le Père dans notre vie, nous devons nous souvenir de notre histoire sainte dans laquelle Dieu nous a donné bien des signes de son amour : la vie, la santé, le mariage, nos enfants, le travail, nos talents, etc… Peut-être avons-nous aussi reçu de beaux témoignages de l’amour de Dieu à travers nos parents et grands-parents ou par l’intermédiaire d’un chrétien fervent qui nous a parlé de sa conversion. Ainsi, nous sommes invités à faire un pèlerinage intérieur dans notre histoire de vie spirituelle, c’est-à-dire revenir à ces moments de grâce pour mieux découvrir la Bonté de Dieu, notre Père. En effet, Dieu laisse toujours des traces quand il entre dans notre vie. Nous avons besoin de la foi pour découvrir ces signes et les interpréter correctement.

Au nom du Père du Fils et du Saint-Esprit : Jésus nous assure de sa présence à tous les jours

Jésus dans l’Évangile, nous donne un autre moyen de nous aider à trouver la présence et l’Amour de Dieu Père, Fils et Saint Esprit : « Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » Cette parole de Jésus a été très importante dans mon cheminement spirituel. En fait, au moment de m’engager définitivement dans la vie religieuse par les vœux perpétuels de chasteté, pauvreté et d’obéissance, j’ai eu alors une très grande peur de ne pas pouvoir être fidèle durant toute ma vie à mon engagement. Mais la parole de Jésus m’a rassuré : « Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » Ainsi, j’ai pu m’engager parce que j’ai cru à la parole de Jésus qu’il serait avec moi tous les jours de ma vie. Et après 40 ans de vie sacerdotale, je peux affirmer que le Seigneur Jésus a été fidèle à sa Parole et qu’il m’a aidé et soutenu à chaque instant. Mais cela n’est pas arrivé pas comme par magie. Il m’a fallu fixer mon regard sur Jésus dans la prière et la méditation de l’évangile. De cette manière, j’ai pu entrer dans la famille divine du Père, du Fils et du Saint Esprit.

C’est la grâce que je souhaite à tous aujourd’hui en cette belle fête de la Sainte Trinité afin que vous puissiez vous aussi expérimenter la proximité et la puissance de l’Amour de notre Dieu : Père, Fils et Saint Esprit. Au nom du Père du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

Imprimer
Avatar photo
A propos Gérald Lajeunesse 324 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la paroisse St Enfant-Jésus de la Pointe-aux-Tremble, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire