Jésus nous enseigne quel est le véritable chemin du bonheur

Homélie du 6° Dimanche Ordinaire C : Luc 6, 20-26

Source image: Clip Bible en tutoriels Dieu est Amour 2

Résumé : Jésus nous enseigne quel est le véritable chemin du bonheur. C’est le chemin où l’homme met sa confiance dans le Seigneur.

Jésus nous enseigne quel est le véritable chemin du bonheur qui passe par la foi en l’Emmanuel : Dieu avec nous

Nous avons vu la semaine dernière comment Jésus a commencé la formation de la foi de ses premiers disciples afin de leur faire découvrir le mystère de son identité profonde. En effet, grâce à la pêche miraculeuse, les apôtres ont ainsi pu découvrir que Jésus n’était pas seulement un grand homme ou un prophète mais qu’il était vraiment l’Emmanuel : Dieu avec nous.

Jésus nous enseigne quel est le véritable chemin du bonheur, un chemin bien différent de ce que les gens peuvent imaginer

Aujourd’hui, Jésus poursuit la formation de la foi de ses disciples en leur décrivant quel sera son programme d’évangélisation qui se résume en un mot : « Heureux ». En fait, la mission de Jésus parmi les hommes est de les conduire au Bonheur. Mais le bonheur selon Dieu est bien différent du bonheur tel que les gens peuvent se l’imaginer au premier abord.

Jésus nous enseigne quel est le véritable chemin du bonheur, celui de la pauvreté

« Heureux, vous les pauvres, car le royaume de Dieu est à vous. Heureux, vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés. »

Que signifient ces paroles de Jésus? Est-ce que Jésus canoniserait et béatifierait les pauvres, les sans-logis, ceux qui manquent du nécessaire pour vivre, ceux qui n’ont pas eu d’éducation pour pouvoir travailler et participer à la construction de la société? Je ne le pense pas. Alors qui est ce pauvre qui est heureux selon Jésus?

Jésus nous enseigne quel est le véritable chemin du bonheur où l’homme met sa confiance dans le Seigneur

Pour le comprendre, la 1° lecture peut nous mettre sur la piste : « Béni soit l’homme qui met sa confiance dans le Seigneur ». Ainsi, pour Jésus, le pauvre est « heureux » lorsqu’il reconnaît sa « pauvreté » c’est-à-dire qu’il accepte ses limites humaines (matérielle, physique, psychologique, intellectuelle et spirituelle) et qu’il les remet dans la confiance au Seigneur. Le pauvre qui est heureux selon Jésus est celui qui sait qu’il est fragile et limité mais en même temps il sait qu’il peut compter sur le secours et le soutien continuel de Dieu puisqu’il met toute sa confiance en son Père Éternel. Aussi dans sa pauvreté, le pauvre peut s’ouvrir à Dieu dans la prière afin de trouver le sens profond de sa vie et découvrir ainsi le chemin du bonheur. Enfin pour Jésus, le pauvre est heureux parce qu’il a faim et soif de Dieu, de son Amour et de sa Vérité puisqu’il sait que Dieu seul peut le combler et le rendre heureux.

Jésus nous enseigne quel est le véritable chemin du bonheur qui ne passe pas par la possession égoïste des biens matériels

Pour comprendre plus à fond ce que veut dire Jésus, il nous faut aussi considérer le pendant opposé de son discours : « Mais quel malheur pour vous, les riches, car vous avez votre consolation ! Quel malheur pour vous qui êtes repus maintenant, car vous aurez faim ! » Selon Jésus, quand je suis « riche et repus », je suis enfermé en moi-même et je suis alors condamné à l’isolement et au désespoir de la vanité de cette vie. Alors, ma vie humaine se réduit au matériel qui ne peut combler que mes besoins sensibles, psychologiques et matériels. Le « riche et repus » peut jouir avec tous ses sens de la possession de tous ses biens mais à la fin il risque fort de mourir le cœur vide et insatisfait.

Jésus nous enseigne quel est le véritable chemin du bonheur qui est un Don de l’Amour de Dieu

En fait, la possession de cette richesse matérielle peut empêcher le « riche et repus » de découvrir toutes les potentialités de la vie humaine. Au fond, le « riche et repus » est déclaré « malheureux » par Jésus parce qu’il est fermé à l’Amour de Dieu qui peut seul combler réellement son cœur et le rendre heureux. Il est incapable de recevoir Dieu qui est Amour, un Amour gratuit et inconditionnel qui peut le libérer du mensonge et de l’illusion dans laquelle il se trouve lorsqu’il pense pouvoir acquérir le bonheur par ses propres forces et se passer ainsi de Dieu qui est à la Source de son être et de sa vie.

Jésus nous enseigne quel est le véritable chemin du bonheur : en qui mettons-nous notre confiance pour le trouver?

Eh bien, le Seigneur nous invite aujourd’hui à reprendre conscience de l’enjeu de nos choix de vie. Qu’est-ce qui compte le plus pour nous dans la vie ? Sur quoi comptons-nous pour être heureux ? En qui mettons-nous notre confiance ? Mettons-nous notre confiance dans le Seigneur, acceptons-nous ce qu’il nous propose comme chemin de bonheur et de joie ou, au contraire, cherchons-nous à trouver nos propres solutions, au risque que s’y substitue le dégoût de nous-mêmes et le désespoir ? C’est cela que le Christ va essayer de démontrer par le chemin qu’il va parcourir avec ses apôtres pour aider les hommes à comprendre que le seul chemin de bonheur, c’est de mettre en Dieu sa confiance. Amen.

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 234 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la Mission italienne San Domenico Savio, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire