Face au drame du divorce, que nous propose Jésus?

Homélie du 27° Dimanche Ordinaire B : Marc 10, 2-12

Source image: Top Mission TV Pain de vie

Résumé : Face au drame du divorce, que nous propose Jésus? Jésus veut nous proposer des moyens efficaces afin d’éviter le divorce et de soigner ses blessures. 

Le drame du divorce : signe des temps modernes?

Aujourd’hui, on entend souvent l’expression: « Nous ne sommes plus au Moyen Âge… Nous sommes au XXIème siècle « . Cela est pour dire que notre monde a beaucoup changé, et qu’il nous faut nous aussi changer nos manières de penser et de vivre afin d’être de notre temps. Cette expression peut être vraie du point de vue de la science et des technologies modernes lesquelles ont fait des pas de géant depuis quelques décennies. Cependant, si on y regarde de plus près, nous nous apercevrons que notre société n’a pas vraiment changé sur certains aspects. Par exemple, quand on regarde la réalité du mariage, il n’était pas plus facile d’être mariés au temps de Jésus qu’en notre temps. Nous pouvons constater en effet qu’il y a 2000 ans, le mariage se terminait souvent par le divorce comme il arrive encore bien souvent aujourd’hui.

Depuis la Création, l’homme et la femme sont appelés à l’amour qui dure toujours

Jésus a été confronté par les Pharisiens à cette réalité du divorce. Dans un premier temps, Jésus a cherché à prendre du recul en rappelant la Parole de Dieu du livre de la Genèse : « Au début de la Création, Dieu les fit homme et femme; c’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’unira à sa femme et les deux ne seront plus qu’une seule chair. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Par conséquent, que l’homme ne sépare pas ce que Dieu a uni. »  En fait, la Parole de Dieu nous dit que nous sommes faits pour aimer. L’homme et la femme, quand ils s’aiment vraiment, sont unis en Dieu parce que c’est Dieu qui est la source de leur amour et de leur vie. Il convient de noter que l’amour dont nous parlons ici, n’est pas simplement l’amour de la passion humaine fondée uniquement sur l’attraction physique. C’est l’amour de Dieu lui-même qui s’engage et se donne sans compter pour toujours. Ainsi, on peut mieux comprendre la Parole de Dieu: «  Par conséquent, que l’homme ne sépare pas ce que Dieu a uni. » Cette loi de Dieu n’est pas écrite seulement sur des parchemins dans la Bible. Elle est écrite dans le cœur même de l’homme et de la femme. Car lorsque l’on aime quelqu’un sérieusement, on pense que l’amour durera sans fin parce que personne ne veut aimer pendant un court moment seulement.

Jésus  indique la cause principale du divorce : l’endurcissement du cœur

Malheureusement, malgré notre désir de vivre dans l’amour pour toujours, il y a la dure réalité de la vie qui nous oblige à reconnaître que la séparation peut être inévitable dans certains cas pour différentes raisons et en certaines circonstances. Face à cette dure réalité de la séparation et de l’échec de l’amour dans le mariage, Jésus n’a pas une attitude de reproche ou de condamnation des personnes. En fait, Jésus agit un peu comme un médecin face à la maladie: il établit un diagnostic, indique les causes de la maladie et prescrit un médicament. Ainsi, pour Jésus, le divorce est une maladie spirituelle de l’amour conjugal. Jésus nous révèle que la cause principale du divorce est «la dureté de votre cœur». Ainsi, notre dureté de cœur nous fait nous enfermer en nous-mêmes, de sorte que nous sommes alors incapables de nous oublier, de nous sacrifier pour l’autre et de nous donner généreusement à l’autre. La «dureté de notre cœur» nous rend incapables de compassion envers l’autre et nous rend insensibles. En étant enfermés en nous-mêmes, nous ne pouvons plus écouter l’autre en vérité, nous ne pouvons plus parler et accueillir l’autre en vérité. De cette manière, la « dureté de notre cœur » nous rend incapables de nous interroger et de nous remettre en question afin de reconnaître ce qui ne va pas en nous et de reconnaître ce qui rend l’amour impossible entre nous.

La conversion du cœur : remède efficace pour prévenir et guérir les blessures du divorce

Pour Jésus qui est le grand médecin du cœur humain, le remède au divorce est la conversion du cœur. Cette conversion du cœur consiste à croire à nouveau à l’Amour de Dieu pour nous et à l’accueillir comme un enfant. La conversion du cœur nous amène à croire en la toute-puissance de la miséricorde de Dieu qui peut nous pardonner nos péchés. Si nous croyons au pardon de Dieu pour nos péchés contre l’amour, nous pouvons aussi avoir la force de pardonner à l’autre pour ces péchés contre l’amour. Ainsi, le remède du divorce est donné principalement par le sacrement de la réconciliation dans lequel nous reconnaissons la vérité de nos péchés contre l’amour et non seulement pour recevoir le pardon de Dieu, mais aussi pour recevoir la force de pardonner les défauts et les péchés de l’autre.

« Mieux vaut prévenir que guérir»

À mon avis, Jésus serait d’accord avec ce dicton: « Mieux vaut prévenir que guérir » tant pour la santé physique que spirituelle. Mais, il faut faire attention: ce remède du sacrement de la réconciliation (confession) doit être utilisé pas seulement quand nous sommes en situation de crise aigüe c’est-à-dire quand nous sommes sur le point de divorcer. Car, comme pour la santé du corps, nous devons être attentifs à garder la forme en faisant de l’exercice régulièrement. Ainsi, nous ne devons pas attendre d’être sur le point de faire une crise cardiaque pour commencer à faire de l’exercice. De même, il nous faut recevoir régulièrement le sacrement du Pardon. Alors, notre cœur spirituel ne risquera pas de trop s’endurcir et nous pourrons être en mesure de pardonner les fautes contre l’amour. Par conséquent, nous devons garder notre cœur jeune au niveau spirituel afin de préserver l’amour dans le mariage. En d’autres mots, nous nous devons de toujours garder notre cœur d’enfant. Voilà pourquoi Jésus dit: « Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas: car c’est à ceux qui leur ressemblent qu’appartient le royaume de Dieu. »

La fidélité au Seigneur est la mesure de notre fidélité conjugale

En conclusion, nous pouvons dire que la principale raison qui explique le grand nombre de divorces est notre infidélité à l’amour de Dieu parce que notre fidélité au Seigneur est la mesure de notre fidélité conjugale. En d’autres termes, plus nous écouterons la Parole de Dieu et plus nous serons en mesure de reconnaître nos fautes contre l’amour de Dieu; et plus nous pourrons aussi nous mettre à l’écoute de notre conjoint qui est un signe de la présence et de l’amour de Dieu pour nous et pour notre salut. Alors, nous pourrons éviter d’endurcir notre cœur et nous pourrons, avec la grâce du Seigneur, pardonner les fautes de notre conjoint afin d’éviter le divorce.

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 166 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la Mission italienne San Domenico Savio, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire