« Suis-je le Roi de ton cœur et de ta vie? »

Homélie de la Fête du Christ Roi de l’univers : Jean 18, 33b-37

Résumé : « Suis-je le Roi de ton cœur et de ta vie? » Jésus invite chacun de nous à devenir des témoins de la Vérité en toute liberté. Pour ce faire, il faut laisser tomber nos masques et lui répondre avec notre cœur dans la liberté intérieure.

Il existe 2 types de « Royaume »: un qui est politique et un autre qui est spirituel

En cette fête du Christ Roi de l’univers, Jésus passe devant le tribunal de Pilate car il est accusé par les Juifs d’être l’ennemi de l’empereur romain puisqu’il a annoncé la venue d’un « Royaume » qui pourrait menacer celui de Rome. C’est pourquoi Pilate demande à Jésus: « Es-tu le roi des Juifs? » Pilate ne connaissait qu’un type de royaume, un royaume de pouvoir politique et de richesses dans lequel le roi ne cherchait pas tant le bien de la population mais plutôt son propre bien. C’est pourquoi Jésus lui répond: « Mon royaume n’est pas de ce monde« . Autrement dit, Jésus dit à Pilate: mon royaume n’est pas comme le royaume politique que vous connaissez parce que mon royaume est spirituel, c’est un royaume de vérité, de liberté, de paix et d’amour. Ainsi, le « Royaume spirituel » que Jésus est venu nous apporter n’utilise pas la puissance de l’argent et la tromperie de la publicité ni le pouvoir des armes et de la guerre. Mais au contraire, le Royaume du Christ utilise plutôt la Puissance de la vérité, de la liberté, de la paix et de l’amour.

Pilate répondit : « Qu’est-ce que la vérité? »

C’est pourquoi Jésus répond à Pilate: «C’est toi-même qui dis que je suis roi. Moi, je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Quiconque appartient à la vérité écoute ma voix. » Quand Pilate a entendu Jésus dire qu’il « était venu rendre témoignage à la vérité« , il n’a pas cru en Jésus parce qu’il ne croyait pas en la vérité. C’est la raison pour laquelle il a dit : « Mais qu’est-ce que la vérité? » Malheureusement, encore aujourd’hui, de nombreuses personnes évitent de se poser les vraies questions sur Dieu et sur la vie humaine en disant qu’il est inutile de chercher la vérité, puisqu’elle n’existe pas.

Jésus fait preuve d’une liberté intérieure et d’une force spirituelle hors du commun

Mais si nous réfléchissions un peu plus en profondeur, nous verrions que Jésus est vraiment le « Témoin de la vérité de Dieu qui ne passe pas« . Pour comprendre cela, plaçons-nous un instant dans la peau de Jésus: voilà un homme simple, un charpentier sans éducation particulière venant d’un petit village inconnu de Galilée qui fait face au Gouverneur du Tout-Puissant Empire Romain. Jésus est accusé d’être un ennemi de l’empereur romain et il est donc menacé d’être mis à mort sur une croix comme un vulgaire criminel. Normalement, un homme ordinaire aurait eu peur de la mort atroce dont il était menacé et il aurait tenté par tous les moyens d’éviter cette mort atroce soit en accusant les autres d’avoir menti ou soit en avouant qu’il avait menti et qu’il n’était pas le roi qu’il prétendait être. Mais au contraire, Jésus reste calme et répond aux questions du gouverneur Pilate avec beaucoup d’aplomb, de force d’esprit et de liberté. La réaction de Jésus montre bien qu’il dispose d’une force spirituelle et d’une liberté intérieure hors du commun.

Jésus désire devenir le « Roi de notre cœur et de notre vie »

« Dis-tu cela de toi-même, ou bien d’autres te l’ont dit à mon sujet ? » Au fond, Jésus veut toucher le cœur de Pilate car c’est au niveau du cœur humain que Jésus désire devenir le roi de l’univers. Jusqu’à ce point de la rencontre entre Pilate et Jésus, Pilate a joué un rôle, celui du puissant juge romain. Ainsi, Jésus invite Pilate à laisser tomber son masque de personnage important afin qu’il puisse ouvrir son cœur à Dieu dans la vérité.

Suis-je le Roi de ton cœur et de ta vie?

Aujourd’hui, Jésus pose à chacun de nous la même question: « Viens-tu à l’église de toi-même ou parce que les autres te l’ont dit? » Autrement dit: « Viens-tu à la messe par une décision personnelle et libre ou viens-tu simplement par habitude ou pour faire plaisir à quelqu’un? En la Fête du Christ Roi de l’univers, Jésus nous pose cette question fondamentale: « Suis-je le roi de ton cœur et de ta vie? » Or, pour répondre à cette question en toute vérité, il nous faut laisser tomber le masque des apparences pour nous laisser toucher le cœur. Pilate n’a pas eu le courage de le faire, c’est la raison pour laquelle il n’a pas pu reconnaître Jésus comme le roi de son cœur et de sa vie. Donc, si nous reconnaissons Jésus comme le roi de notre vie, alors nous pourrons devenir de véritables disciples du Christ Roi et des témoins authentique de la Vérité dans la liberté.

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 228 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la Mission italienne San Domenico Savio, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire