Quelle est la caractéristique principale du disciple du Christ ?

Homélie du 19° Dimanche Ordinaire C : Luc 12, 35-40

Source image: Clip "Miséricordieux comme le Père" de Richard Vidal in: ECDQ TÉLÉ

Résumé : Quelle est la caractéristique principale du disciple du Christ ? Un chrétien c’est quelqu’un qui se met au service de Dieu et des autres.

Quelle est la caractéristique principale du disciple du Christ ? « Restez en tenue de service, et gardez vos lampes allumées. »

Je ne sais pas si vous avez remarqué comment les responsables du marketing qui réalisent les publicités à la télé cherchent à faire rêver les gens aux vacances ou à la retraite dorée ? On y voit des personnes au bord de la mer, les pieds dans le sable doré, une bière fraîche à la main, étendues sur un transat en position de relaxation totale. Pourquoi de telles publicités ? Simplement parce que pour la plupart des gens ces scènes de vacances représentent le but de leur vie et sont le signe tangible de leur réussite humaine et sociale. Ainsi, beaucoup ont hâte à ce temps béni et font tout pour l’obtenir (ils sont prêts à trimer dur afin d’accéder à une telle vie). Cependant, dans l’évangile, Jésus nous dit : « Restez en tenue de service, et gardez vos lampes allumées. » Par cette parole, Jésus ne nous dit pas qu’il est interdit de prendre des vacances au soleil ou de vouloir prendre sa retraite un jour. Mais il se place davantage au niveau des exigences pour vivre en véritable disciple. En fait, Jésus nous dit qu’être chrétien, ce n’est pas comme un travail ordinaire (de 9 à 5, 5 j. /sem., 49 sem./ année). Ce n’est pas un job mais un engagement de vie. En ce sens, on ne peut pas être chrétien seulement le dimanche ou à temps partiel. On doit être chrétien et vivre en chrétien à plein temps : 24/24.

Quelle est la caractéristique principale du disciple du Christ ? Un disciple est un homme de service par amour qui n’abandonne jamais

Quelle est la caractéristique principale du disciple du Christ ? « Restez en tenue de service » répond Jésus. En d’autres mots, un chrétien c’est quelqu’un qui se met au service de Dieu et des autres. On sait que l’Amour est au cœur du message de Jésus. Eh bien, cet amour doit s’exprimer principalement par une attitude de service et de don de soi aux autres qui imprègne tous les moments de notre vie et toutes nos activités. Il peut cependant arriver que nous ayons la tentation de démissionner de notre engagement chrétien et de laisser notre tenue de service. Par exemple, tel bénévole de la Société Saint Vincent de Paul peut se dire en lui-même : ‘Après 6 ans de loyaux services, c’est assez, j’en ai assez fait, je démissionne.’ Cette personne n’est pourtant pas malade ou épuisée mais elle n’a soudainement plus envie de continuer de servir. Le Seigneur nous dit alors : « Attention ! » La charité ne dit jamais ‘assez, j’en ai assez fait’ sinon nous ne sommes plus sur le chemin de l’Amour mais sur celui de l’égoïsme qui est tourné sur lui-même. Avec Jésus, on ne peut pas se reposer sur ses lauriers. Ex. : Un père jésuite qui, à 90 ans, continuait de donner des retraites spirituelles et disait : « Mes vacances seront au Ciel ». Tant que nous demeurons en ‘tenue de service’ i.e. sur la voie de l’Amour, nous n’avons rien à craindre pour notre salut. C’est la raison pour laquelle Jésus dit : « Sois sans crainte, petit troupeau, car notre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume. »

Quelle est la caractéristique principale du disciple du Christ ? : « Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller. »

D’ailleurs, Jésus a une autre parole consolante : « Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller. » i.e. en train de travailler à son salut par la prière et le don généreux de soi-même dans le service. Une chose importante est à noter : le Seigneur ne nous demande pas d’avoir terminé complètement tout le travail à la perfection au moment où il viendra nous chercher, mais il nous demande seulement que nous soyons en train de travailler (de servir). Cela est très consolant car malgré tous nos efforts pour aimer, nous nous rendons compte que nous avons encore bien des faiblesses et des limites dans notre service. Il y a alors un grand risque que nous nous découragions à cause de notre incapacité à surmonter nos limites. Jésus nous dit aujourd’hui : « l’important, c’est de travailler i.e. de s’efforcer et de chercher à aimer. Car comme le disait Ste Jeanne d’Arc : « l’homme combat mais c’est Dieu qui donne la victoire. »

Quelle est la caractéristique principale du disciple du Christ ? : le service donné gratuitement et sans retour

Car il faut toujours être conscients que nous n’achetons pas notre salut par les services que nous donnons mais que nous sommes sauvés gratuitement par l’Amour Miséricordieux du Seigneur. Cela me fait penser à cette dame qui m’a téléphoné récemment en me disant qu’elle était en colère contre son curé qui, malgré tous les services qu’elle lui avait rendus (repassage, cuisine, …) ne lui avait pas manifesté d’attention. Elle me disait : « Si c’est comme ça, je vais cesser de lui rendre service ».

Quelle est la caractéristique principale du disciple du Christ ? : « A qui l’on a beaucoup donné, on demandera beaucoup, à qui l’on a beaucoup confié on réclamera davantage. »

Enfin, un autre point à noter dans l’évangile : « A qui l’on a beaucoup donné, on demandera beaucoup, à qui l’on a beaucoup confié on réclamera davantage. » En fait, si nous considérons tout ce que nous avons reçu du Seigneur (grâces, bienfaits de toutes sortes : nés dans un pays libre, dans un temps de paix, bons parents, éducation, santé, travail, foi, baptême, eucharistie, sacrement du Pardon, etc..) le Seigneur sera plus exigeant pour nous que pour ceux qui ont moins reçu que nous. Cela devrait nous servir de stimulant pour ne pas nous relâcher et continuer avec zèle notre mission de service chrétien. Cette phrase du Seigneur, nous aide aussi à mieux comprendre et à espérer pour ceux qui ont moins reçu que nous et qui ne vivent pas encore selon la Volonté de Dieu. Le Seigneur connaît le cœur de chacun et il sait mieux que quiconque ce qu’il a reçu et ce qu’il pouvait donner puisqu’on ne peut pas donner ce que l’on n’a pas reçu. Le Seigneur jugera chacun de nous selon sa Justice qui est parfaite. D’ici ce temps, Jésus se met maintenant à notre service spécialement dans le sacrement de l’eucharistie afin de nous donner toutes les grâces nécessaires pour que nous puissions « rester en tenue de service » jusqu’à la fin et ainsi nous n’aurons rien à craindre quand il viendra nous chercher afin que nous entrions dans les Grandes Vacances de la Vie Éternelle où nous trouverons tout ce que notre cœur désire : Paix, Joie, Amour, repos et bonheur parfaits.

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 261 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la paroisse St Enfant-Jésus de la Pointe-aux-Tremble, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire