Pour parvenir à la maturité chrétienne, il faut du temps

Les 5 Essentiels de la vie en Christ: la formation

Résumé : Pour parvenir à la maturité chrétienne, il faut du temps. Du temps pour changer nos habitudes et devenir des hommes nouveaux. Il nous faut être patients.

Pour parvenir à la maturité chrétienne, il faut du temps tout comme la croissance physique

« Il y a un moment pour tout, et un temps pour toute chose sous le ciel » (Ecclésiaste 3.1). Pour parvenir à la maturité chrétienne, il faut du temps. On ne peut pas brûler les étapes. Il faut toute une saison à un fruit pour mûrir et des années pour que nous devenions des adultes. C’est vrai aussi en ce qui concerne le fruit de l’Esprit. Tout comme la croissance physique, le développement spirituel prend du temps.

Pour parvenir à la maturité chrétienne, il faut du temps. Chaque jour, Dieu veut que nous devenions un peu plus semblables à lui

Voici l’essentiel de ce que nous avons découvert jusqu’à présent : la foi (par la louange), l’appartenance au corps du Christ (par la communion fraternelle) et le développement (par notre formation en tant que disciple). Chaque jour, Dieu veut que nous devenions un peu plus semblables à lui : « Vous avez revêtu l’homme nouveau, celui qui, pour accéder à la connaissance, ne cesse d’être renouvelé à l’image de son créateur. » (Colossiens 3.10).

Pour parvenir à la maturité chrétienne, il faut du temps. Malgré notre monde de la vitesse qui nous pousse

Aujourd’hui, nous voulons aller le plus vite possible, mais Dieu s’intéresse plus à notre force et à notre stabilité qu’à notre rapidité. Nous voulons les choses tout de suite, acceptons des compromis et cherchons des solutions rapides. Mais la vraie maturité n’est pas le résultat d’une seule expérience, même si cette dernière est puissante et bouleversante. La croissance se fait petit à petit.

Pour parvenir à la maturité chrétienne, il faut du temps. Pourquoi est-ce si long?

Dieu pourrait nous transformer en un seul jour, mais Il a choisi de nous faire grandir doucement. Tout comme Il a donné la terre promise peu à peu aux Israélites afin qu’ils ne se découragent pas, Il préfère transformer notre vie petit à petit. Pourquoi faut-il autant de temps pour changer?

Pour parvenir à la maturité chrétienne, il faut du temps : L’exemple du Peuple d’Israël

Nous apprenons lentement. L’histoire d’Israël nous apprend que nous oublions vite les leçons que Dieu nous enseigne et que nous retombons facilement dans nos anciennes habitudes. Aucune pilule, aucune prière, aucun principe ne guérira en un instant les dégâts causés sur plusieurs années. Il faut un long travail de « transformation ». La Bible appelle cela « se dépouiller du vieil homme » et « revêtir l’homme nouveau » (Romains 13.12; Éphésiens 4.22-25; Colossiens 3.7-10).

Pour parvenir à la maturité chrétienne, il faut du temps afin de devenir humble

Nous avons peur de regarder en face la vérité sur nous-mêmes. Nous l’avons déjà dit, la vérité nous libérera, mais elle commence généralement par nous rendre misérables. Le Psaume 84 dit : « Amour et vérité se rencontrent ». Si nous laissons Dieu faire briller la lumière de sa vérité sur nos fautes, nous pourrons commencer à changer. Nous ne grandirons pas sans un esprit humble et sans être prêts à apprendre.

Pour parvenir à la maturité chrétienne, il faut du temps car personne aime les changements

La croissance est souvent douloureuse et impressionnante. Personne n’aime les changements. Nous perdons quelque chose, comme une vieille habitude, pour entrer dans l’inconnu. Comme, par exemple, nous hésitons à nous séparer d’une vieille paire de chaussures, parce qu’elle nous convenait bien et que nous y étions habitués.

Pour parvenir à la maturité chrétienne, il faut du temps : du temps pour changer nos habitudes

Il faut du temps pour changer des habitudes. Nos habitudes révèlent notre caractère. Nous pouvons dire que nous sommes intègres seulement si nous avons l’habitude d’être honnêtes. Les habitudes ne se prennent jamais en un jour. Si nous pratiquons régulièrement quelque chose, nous finirons par devenir très bon.

Pour parvenir à la maturité chrétienne, il faut du temps : Ne soyons pas trop pressés

Croyons que Dieu œuvre dans notre vie même lorsque nous ne le sentons pas. Dans notre vie spirituelle, il y a aussi des saisons : parfois, nous grandissons brusquement; d’autres fois, nous faisons du surplace et traversons des difficultés. Il est bon de prier pour un miracle, mais ne soyons pas trop déçus si Dieu nous répond en nous transformant petit à petit. Avec le temps, l’eau qui coule provoque l’érosion du rocher le plus dur.

Pour parvenir à la maturité chrétienne, il faut du temps : Soyons patients avec Dieu

Notons ce que Dieu nous a montré, ce qu’Il nous a appris sur Lui, sur nous, sur la vie, sur les relations … afin de pouvoir les relire. Pourquoi? Parce que nous avons tendance à oublier ce que Dieu nous enseigne. Soyons patients avec Dieu et avec nous-même. L’une des grandes frustrations de la vie, c’est que le temps de Dieu correspond rarement au nôtre. Rappelons-nous que Dieu ne se presse jamais et qu’Il est toujours à l’heure. Il utilisera toute notre vie afin de nous préparer pour l’éternité. Il a fallu quatre-vingts ans à Dieu pour préparer Moïse, dont quarante dans le désert. Pendant quatorze mille six cents jours, Moïse a attendu et s’est demandé : « Le temps n’est-il pas encore venu? » Mais Dieu a répondu : « Non. Prends patience! » Il n’y a pas de secret pour une sainteté instantanée.

Pour parvenir à la maturité chrétienne, il faut du temps : Ne nous décourageons pas!

Ne nous décourageons pas. Ne regardons pas le chemin qui nous reste à faire, mais celui que nous avons déjà fait. Dieu n’a pas fini de nous former. Alors, continuons à avancer! Rappelons-nous la parole du Pape François : « La sainteté est un appel pour tous, à partir du point où l’on en est, à petit pas, tous ensemble et dès maintenant! »

Idée à méditer :

Pour parvenir à la maturité, on ne peut pas brûler les étapes.

Verset pour accompagner ma journée :

« Vous avez revêtu l’homme nouveau, celui qui, pour accéder à la connaissance, ne cesse d’être renouvelé à l’image de son créateur. » (Colossiens 3.10).

Question à me poser :

Dans quel domaine de ma croissance spirituelle dois-je me montrer plus patient et persévérant?

AVEC L’AIMABLE AUTORISATION DE L’AUTEUR

SOURCE : P. Jean-Hubert Thieffry et Coll., En chemin vers l’Essentiel : Découvrir et mettre en pratique les 5 Essentiels de la vie en Christ, Édité par Motivé par l’Essentiel, 2019, pp. 95-97.

Imprimer

Soyez le premier à commenter