Quelle est notre F.O.R.M.E. dans le service chrétien?

Résumé : Quelle est notre F.O.R.M.E. dans le service chrétien? C’est un acrostiche signifiant : F (Force spirituelle); O (Orientation du cœur); R (Ressources); M (Manière d’être); E (Expérience de vie).

Quelle est notre F.O.R.M.E. dans le service chrétien? Un exercice afin de le vérifier

Est-ce que vous êtes en F.O.R.M.E.? Je vous propose aujourd’hui un petit exercice pour vérifier votre F.O.R.M.E. de service. Quelle est notre F.O.R.M.E. dans le service chrétien? F.O.R.M.E. est un acrostiche pour exprimer différentes facettes de notre personne dont nous pouvons tenir compte pour voir de quelle manière nous allons-nous mettre au service de Dieu en nous mettant au service des autres et de l’Église.

Alors, je vous invite à prendre un bout de papier et un crayon pour noter les divers éléments, les cinq éléments qui constituent notre mise en F.O.R.M.E. :

Quelle est notre F.O.R.M.E. dans le service chrétien? « F » pour « Forces spirituelles »

« F » : Forces spirituelles : ce sont des dons de Dieu qu’on appelle des charismes que nous avons reçus pour les mettre au service des autres. Les charismes, ce sont des dons précieux de l’Esprit Saint qui ne sont jamais donnés pour nous-mêmes mais pour le service des autres. C’est très important de prendre le temps d’identifier nos charismes parce que c’est principalement à travers les charismes que le Seigneur conduit son Église sur des sentiers nouveaux. Le Seigneur sait où il veut nous conduire et il accorde à des personnes des charismes pour qu’à travers ces charismes, on puisse avancer sur des chemins nouveaux. Donc, quels sont les charismes, les dons spirituels ou les forces spirituelles que vous croyez avoir reçus? Prenez le temps de les noter.

Quelle est notre F.O.R.M.E. dans le service chrétien? « O » pour « Orientation du cœur »

« O » : Orientation du cœur : Qu’est-ce qui me passionne? Qu’est-ce qui me donne des ailes? Qu’est-ce qui donne de l’élan à mon cœur? Qu’est-ce qui m’enthousiasme? L’orientation de mon cœur, c’est le désir le plus profond de mon cœur qui a toujours été là quoiqu’il arrive. C’est cela qui oriente pour l’essentiel ma vie.

Quelle est notre F.O.R.M.E. dans le service chrétien? « R » pour « Ressources »

« R » : Ressources : Les ressources sont des compétences, des talents naturels, des ressources matérielles dont je dispose pour le service. Cela pourrait ressembler au « F » mais F désignait des forces spirituelles tandis que « R » désigne nos talents naturels : les richesses personnelles que l’on a, différentes formations que l’on a reçues au cours de notre vie, on a acquis des compétences dans différents domaines. Des ressources matérielles dont on dispose et qui peuvent être mises au service : j’ai une voiture, une maison, de l’argent, une terre, des outils, etc … Alors on note quelles sont ces ressources que je peux mettre au service.

Quelle est notre F.O.R.M.E. dans le service chrétien? « M » pour « Manière d’être »

M : Manière d’être : Prendre conscience de mon type de personnalité. Chacun est différent dans son caractère, son tempérament. Il y a des gens plus introvertis, d’autres extravertis, il y a des leaders naturels, des gens qui préfèrent suivre, obéir aux autres. Il y a des manuels, des intellos. Il y a des gens qui aiment entrer en relation d’autres qui sont plus solitaires, etc… Alors ma personnalité ou ma manière d’être va influencer ma manière d’être au service des autres. J’ai à tenir compte de cela.

Quelle est notre F.O.R.M.E. dans le service chrétien? « E » pour « Expériences »

E : Expériences : Toutes les expériences de notre vie sont précieuses pour nous mettre au service des autres. Cela peut être des expériences de type familial, des expériences professionnelles, spirituelles, relationnelles. Des épreuves que j’ai vécues. Toutes les expériences que j’ai vécues me permettent d’acquérir une certaine sagesse, m’aident à comprendre les expériences des autres, m’aident à intervenir de manière avisée. Alors, quelles sont les expériences que j’ai vécues et qui sont précieuses et qui peuvent être utiles dans ma manière d’être au service des autres.

Quelle est notre F.O.R.M.E. dans le service chrétien? Quoi faire avec ces informations?

Donc, vous prenez cette feuille de mise en F.O.R.M.E. de service et vous faites un petit bilan personnel : quand vous regardez votre propre vie, quelle est votre F.O.R.M.E? Et après avoir fait cela, vous en parlez avec une personne qui vous connaît bien. Et vous lui demandez : toi, qu’est-ce que tu vois de moi? Parce que souvent la perception que les autres ont de nous, elle nous aide à nous ajuster car elle peut être différente de notre propre perception. Après avoir fait cela, vous regardez les services que vous rendez présentement, en quoi cela correspond à votre forme de service et en quoi cela ne correspond pas tout à fait. Il y a peut-être des choses qui pourraient être ajustées, peut-être des choses qui pourraient être abandonnées. Si cela fait longtemps que vous êtes plus ou moins à l’aise avec cela je m’aperçois que dans le fond, cela ne correspond pas à ma forme à moi d’être au service des autres. Il peut y avoir des choses que l’on peut enlever de nos vies. On l’a accepté pour répondre à des besoins mais dans le fond, on ne le fait pas bien. Et qu’est-ce que je pourrais faire d’autres, de plus ou différemment? Ainsi, j’ajuste ma manière d’être au service des gens en tenant compte de ma F.O.R.M.E. On sait que cela ne peut pas être parfait, mais c’est bon de refaire de temps en temps cet exercice pour ajuster notre manière d’être au service des autres. Et ensuite, vous appelez votre curé de paroisse si le cœur vous en dit en lui disant : Voilà, j’ai fait un petit bilan de ma vie et j’aimerais me mettre au service de la paroisse. Voici ce que j’ai à offrir comme type de service. C’est important de faire cela car c’est le Seigneur qui nous conduit à travers cette démarche. Cela va nous permettre de développer une nouvelle manière d’agir. En général, qu’est-ce qui se passe? Il y a un poste à combler, je n’ose pas dire qu’il y a un « trou à boucher » et on a besoin de quelqu’un pour faire telle affaire et on cherche quelqu’un. Alors qu’on pourrait et on devrait faire plutôt l’inverse : il y a des gens qui ont des services à offrir. Comment on va faire dans notre communauté chrétienne de permettre à ces personnes-là d’accomplir le service qu’ils désirent offrir pour se réaliser et avoir la joie de servir à partir de leur F.O.R.M.E. de service. La manière dont le Seigneur les a façonnés et les a formés.

SOURCE : YOUTUBE CHAÎNE DE NICOLAS TREMBLAY

Imprimer
Nicolas Tremblay
A propos Nicolas Tremblay 42 Articles
Nicolas Tremblay est prêtre dans le diocèse de Joliette.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire