Noël : Réponse de Dieu au Mystère de la vie humaine

Homélie de la Fête de Noël 2019

Résumé : Noël : Réponse de Dieu au Mystère de la vie humaine. Plus les scientifiques étudient l’univers, plus ils découvrent leur ignorance. Dieu à Noël vient illuminer le mystère de notre vie humaine.

Homélie jour de Noël du Père Gérald Lajeunesse, omv.

Posted by Paroisse St Enfant Jésus on Wednesday, December 25, 2019

Noël : Réponse de Dieu au Mystère de la vie humaine. Les scientifiques reconnaissent de plus en plus leur incompréhension face à l’univers

Il y a deux semaines, j’ai regardé une émission des plus captivantes à la télévision dont le titre était : « Le mystère de la matière noire ». Dans cette émission, les scientifiques nous présentaient le mystère de l’univers afin de savoir de quoi notre univers était fait. Or, ils avouaient bien candidement que « plus leurs instruments d’observation et leurs expériences sont perfectionnés, plus ceux-ci révèlent l’ampleur de notre ignorance (…) on s’aperçoit qu’en fait, on ne comprend pas grand-chose » à l’univers. Selon leurs calculs, l’univers serait composé de 5% d’atomes, de 23% de matière noire et 72% d’énergie noire. Or, la matière noire et l’énergie noire sont des réalités tout à fait inconnues, mystérieuses et indétectables (étant invisibles et impalpables) qui mettent en question toute la compréhension de notre univers.

Noël : Réponse de Dieu au Mystère de la vie humaine. Dieu nous donne son point de vue sur la Création de l’univers en son Fils Jésus

Vous allez peut-être vous demander : ‘Pourquoi le père nous parle-t-il des mystères de la science à la messe de Noël ?’ Eh bien, tout simplement parce que le mystère qui mystifie les scientifiques se révèle à nous aujourd’hui à travers ce petit enfant de Bethléem.  Au fond, l’évangile vient donner une réponse lumineuse au grand mystère de notre vie humaine. Pourquoi est-ce que nous vivons ? Quel est le sens de notre vie dans le monde ? D’où venons-nous ? Où allons-nous ? Certes, l’évangile ne donne pas une réponse scientifique aux questions scientifiques des chercheurs, mais il nous révèle le point de vue de Dieu, Créateur du ciel et de la terre, sur la grande énigme et les mystères de notre vie.

Noël : Réponse de Dieu au Mystère de la vie humaine. « Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière. »

Ainsi, le prophète Isaïe nous exprime bien le mystère du monde à travers ces « ténèbres » dans lesquelles nous marchons. Il nous annonce en même temps une espérance car « une grande lumière » s’est levée. Quelle est cette ‘grande lumière’ ? Isaïe nous confirme de la part de Dieu, qu’il y a une réponse à nos interrogations. « Oui ! Un enfant nous est né, un fils nous a été donné (…) Merveilleux Conseiller, Dieu-Fort, Prince de la Paix ». Cet enfant, c’est Jésus, le Sauveur de l’humanité. Il est le Signe du Don de l’Amour de Dieu pour les hommes afin d’établir le Royaume de la Paix et de la Joie Universelles. Dans cet enfant de Bethléem, nous est manifesté le plus grand Mystère du monde. Celui de la plus grande et merveilleuse histoire d’Amour où le Dieu infiniment grand qui n’a jamais commencé et qui ne finira jamais entre dans l’histoire de notre monde pour nous proposer une Alliance d’Amour éternel.

Noël : Réponse de Dieu au Mystère de la vie humaine. Pour pénétrer ce grand mystère, il nous faut la foi de la Vierge Marie

Or, il n’y a qu’une seule façon d’entrer dans ce grand mystère de Dieu : c’est la foi. Il nous faut croire comme la Vierge Marie qui a accueilli avec humilité la Bonne Nouvelle que Dieu lui donnait par l’intermédiaire de l’Archange Gabriel. Malgré son incompréhension du ‘comment cela allait-il se faire puisque je suis vierge ?’ Marie a cru à l’accomplissement de la Parole de Dieu et elle y donna son consentement de tout son cœur. C’est ce qui lui permit de s’exclamer dans une joie indescriptible : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur. Le Puissant fit pour moi des merveilles, saint est son Nom. »

Noël : Réponse de Dieu au Mystère de la vie humaine. Encore faut-il combattre nos peurs qui nous empêchent d’accueillir le Mystère

Marie ne fut pas la seule à pouvoir entrer dans la Joie du Mystère de Dieu qui se donne à nous à Noël. Il y a aussi les bergers. « L’ange leur dit : ‘Ne craignez pas, car voici que je viens vous annoncer une bonne nouvelle…aujourd’hui vous est né un Sauveur…’ ». L’exemple de foi des bergers nous montre que pour accepter la Bonne Nouvelle de l’Amour de Dieu, il est nécessaire d’accepter de ne pas croire à nos peurs qui nous bloquent intérieurement et nous empêchent d’adhérer à la Bonne Nouvelle. Ces peurs nous viennent souvent des fausses images de Dieu que nous portons au fond de nous-mêmes. Combien de gens en effet ferment leur cœur et leur esprit au Mystère de Dieu et, à cause de cela, évitent toute relation avec Lui parce qu’ils voient en Lui un genre de mauvais Patron qui cherche à s’imposer à eux de force afin de les manipuler en vue de son avantage personnel. Ou bien ils se ferment à Dieu parce qu’ils imaginent qu’il est un dieu policier super exigeant et culpabilisateur. Ou bien encore ils se créent l’image d’un dieu Père Noël qui cherche à établir une relation infantile avec eux en mettant des conditions à son amour : « si tu es sage et que tu fais comme je te dis, je te donnerai tout ce que tu désires ». Ces fausses images de Dieu ont comme effet malheureusement de toujours nous décevoir et de nous détourner du vrai Dieu et de la Paix et de la Joie qu’il veut nous donner.

Noël : Réponse de Dieu au Mystère de la vie humaine. Fêter Noël, c’est accueillir dans la foi le Signe du Mystère de l’Amour de Dieu qui se fait proche de nous

Fêter Noël signifie que nous accueillons dans la foi comme Marie et les bergers de Bethléem le Signe du Mystère de l’Amour de Dieu qui se fait proche de nous et qui devient l’un de nous : Jésus, l’Enfant-Dieu. Si nous accueillons dans la foi le Mystère de Dieu qui s’offre à nous, ce n’est pas simplement pour enrichir notre connaissance et notre compréhension de nous-mêmes, de notre monde et de Dieu. C’est surtout pour que notre vie soit radicalement transformée par l’accueil de ce Mystère d’Amour. Jésus, l’Enfant-Dieu vient à nous et il nous tend les bras comme un enfant. Il nous dit ainsi qu’il a besoin de nous. Il désire que nous puissions le prendre avec nous et en nous afin qu’avec Lui nous puissions nous convertir à l’Amour de Dieu et transformer notre monde.

Noël : Réponse de Dieu au Mystère de la vie humaine. Comment dire notre « oui » de foi au Mystère de l’Amour de Dieu qui se révèle à nous ?

Fêter Noël c’est donc dire oui à cette invitation de l’Enfant-Dieu. Ce ‘oui’ de foi et d’Amour au Mystère de Dieu qui se propose à nous, nous pouvons l’exprimer de mille et une façons : soit à travers l’accueil du pauvre, la visite d’une personne malade, le don de notre temps et de nos talents à un organisme de charité, la réconciliation avec une personne de notre entourage. C’est à chacun de répondre selon les inspirations de l’Esprit Saint comme Marie l’a si bien fait.

Demandons donc à Marie son secours maternel afin que nous puissions vraiment fêter Noël en acceptant les invitations de l’Esprit Saint pour que le Mystère infini de l’Amour de Dieu puisse s’incarner dans notre vie et rayonner à travers nous par une joie et une paix que nul ne pourra nous enlever.

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 285 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la paroisse St Enfant-Jésus de la Pointe-aux-Tremble, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire