Comment réussir sa vie? Par Guillaume

Comment réussir sa vie? Voilà la question que se pose Guillaume William Hue. Malgré son jeune âge (21 ans), on peut déjà reconnaître que Guillaume William Hue a reçu du Seigneur le charisme de l’évangélisation. En fait, il a créé récemment une nouvelle chaîne Youtube: Est-ce que Dieu existe? dans laquelle il expose de manière décontractée et dynamique son témoignage personnel sur différentes questions fondamentales de l’évangélisation. Guillaume est un jeune français qui se pose la question fondamentale: Comment réussir sa vie? C’est une question que tous les jeunes se posent un jour ou l’autre. 

Jésus nous dit dans l’évangile: « Les derniers seront les premiers » (Matthieu 20, 16). Au fond, Jésus s’oppose à la pensée commune du monde qui pense que la réussite de la vie humaine se trouve dans la possession de l’argent, de la gloire humaine et du pouvoir. Jésus s’oppose à cette arnaque et ce mensonge qui nous fait croire que nous serons heureux si nous amassons beaucoup d’argent et si nous nous élevons au-dessus des autres.

Pour comprendre cette parole de Jésus, il faut savoir que selon lui, nous réussissons notre vie dans la mesure où nous apprenons à aimer comme Lui. Car ce qui résiste à l’usure du temps et qui nous permettra de vaincre la mort, c’est l’Amour. Seul l’Amour est éternel. Nous avons été faits par Amour et pour l’Amour. Dieu nous aime gratuitement et inconditionnellement. Voilà notre objectif et notre but ultime. Nous aurons donc réussit notre vie en autant que nous aurons aimé en vérité comme Dieu nous aime. En conclusion, voici la parabole du pauvre Lazare et du riche (Luc 16, 19-31)

qui résume bien ce témoignage de Guillaume.

« Il y avait un homme riche, vêtu de pourpre et de lin fin, qui faisait chaque jour des festins somptueux.

20 Devant son portail gisait un pauvre nommé Lazare, qui était couvert d’ulcères.

21 Il aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche ; mais les chiens, eux, venaient lécher ses ulcères.

22 Or le pauvre mourut, et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham. Le riche mourut aussi, et on l’enterra.

23 Au séjour des morts, il était en proie à la torture ; levant les yeux, il vit Abraham de loin et Lazare tout près de lui.

24 Alors il cria : “Père Abraham, prends pitié de moi et envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l’eau pour me rafraîchir la langue, car je souffre terriblement dans cette fournaise.

25 – Mon enfant, répondit Abraham, rappelle-toi : tu as reçu le bonheur pendant ta vie, et Lazare, le malheur pendant la sienne. Maintenant, lui, il trouve ici la consolation, et toi, la souffrance.

26 Et en plus de tout cela, un grand abîme a été établi entre vous et nous, pour que ceux qui voudraient passer vers vous ne le puissent pas, et que, de là-bas non plus, on ne traverse pas vers nous.”

27 Le riche répliqua : “Eh bien ! père, je te prie d’envoyer Lazare dans la maison de mon père.

28 En effet, j’ai cinq frères : qu’il leur porte son témoignage, de peur qu’eux aussi ne viennent dans ce lieu de torture !”

29 Abraham lui dit : “Ils ont Moïse et les Prophètes : qu’ils les écoutent !

30 – Non, père Abraham, dit-il, mais si quelqu’un de chez les morts vient les trouver, ils se convertiront.”

31 Abraham répondit : “S’ils n’écoutent pas Moïse ni les Prophètes, quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts : ils ne seront pas convaincus.”

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 161 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la Mission italienne San Domenico Savio, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire