Comment l’Esprit de vérité nous transforme-t-il ?

Homélie du dimanche de la Pentecôte B : Jean 15, 26-27 ; 16, 1 ss

Résumé : Comment l’Esprit de vérité nous transforme-t-il ? L’Esprit de vérité nous transforme en faisant de nous des « hommes nouveaux » qui vivent comme le Christ dans « l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la fidélité, la douceur et la maîtrise de soi. »

L’Esprit de vérité ne fait pas de nous des savants qui ont réponse à tout

« Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur. » (Jean 15, 26) Le jour de la Pentecôte, les apôtres ont reçu l’Esprit Saint, « l’Esprit de vérité qui procède du Père ». Qu’est-ce que cela signifie ? Est-ce que cela signifie que grâce à « l’Esprit de vérité », les chrétiens vont pouvoir répondre à toutes les questions sur Dieu et la vie humaine ? Qu’ils deviendront comme des encyclopédies vivantes qui connaîtront toute la vérité sur toutes choses ? Je ne le crois pas. Cela me fait penser à un monsieur dont j’ai fait la connaissance en France. Son nom était René. En fait, René était un homme très éduqué qui avait une très vaste culture. Il m’a raconté qu’il avait été baptisé à l’Eglise Catholique et qu’il avait suivi le cursus de tout bon catholique en recevant les sacrements du Pardon, de l’Eucharistie et de la confirmation. Et très jeune, il s’était intéressé beaucoup à la littérature, la philosophie et l’histoire des religions. Par exemple, il savait que le mot « Pentecôte » signifie 50 en grec et que c’est la raison pour laquelle on célèbre la Pentecôte 50 jours après Pâques. Il savait que la Pentecôte était à l’origine une fête hébraïque qui rappelait le don de la Loi (Thorah) à Moïse. Cependant, toutes ses connaissances religieuses, historiques et culturelles n’avaient aucune incidence sur sa foi et sa vie chrétienne. Ainsi, par exemple, à l’occasion de ses nombreux voyages à l’étranger, il aimait visiter les belles églises du pays où il allait. Toutefois, ce qui l’intéressait surtout, c’était le côté artistique et architectural de ces édifices car il les considérait comme de simples musées. Mais jamais, il s’arrêtait devant le tabernacle pour adorer la présence de Jésus Eucharistie. Sa visite des églises ne lui permettait pas de s’émerveiller de la foi des hommes et des femmes qui avaient construit ces temples et la beauté qu’il admirait dans les œuvres artistiques ne contribuait pas à faire grandir sa joie d’être chrétien.

Que voulait dire Jésus lorsqu’il disait : « Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. » ?

Alors, qu’est-ce que Jésus voulait dire quand il disait : « Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. » ? A mon avis, il ne voulait pas dire que ses apôtres et ses disciples qui recevraient l’Esprit de vérité des hommes savants culturellement, mais il voulait dire qu’ils deviendraient des « hommes nouveaux », renés à une vie nouvelle, la Vie de l’Esprit. Ainsi, ce monsieur français appelé « René » ne portait pas bien son nom car sa foi n’avait pas fait de lui un homme nouveau qui vivait de la Vie de l’Esprit, la Vie de la vérité de l’Amour de Dieu.

Qu’est-ce que la Vie nouvelle de l’Esprit ?

Mais nous pouvons nous demander : qu’est-ce que c’est que cette Vie Nouvelle de l’Esprit ? Saint Paul, dans la 2° lecture de l’épître aux Galates disait : « voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi. »(Galates 5, 23). Ainsi, si nous sommes « renés » de l’Esprit nos manières de penser, de parler et d’agir seront empreintes de l’amour, de la joie, de la paix, de la patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de nous-mêmes. En un mot, nous naîtrons à la Vie de l’Amour de Dieu et nous chercherons à devenir semblables au Christ qui a vécu parfaitement sous la conduite de l’Esprit. Alors, si nous permettrons à l’Esprit Saint de nous transformer et de nous revivifier, de telle manière que nous chercherons continuellement à penser comme le Christ, à parler comme le Christ et à agir comme le Christ.

Quelles sont les transformations qu’apportent concrètement l’Esprit Saint dans nos vies :

  • Au niveau de nos pensées: Par exemple, sans l’Esprit Saint, Dieu sera pour nous une ‘Force impersonnelle, froide et lointaine’ tandis qu’avec l’Esprit, Dieu est un Père plein d’Amour qui vit proche de nous. Sans l’Esprit de vérité, le Christ est simplement un homme du passé qui n’a aucune incidence sur notre vie actuelle. Tandis qu’avec l’Esprit, Jésus est le Fils de Dieu ressuscité qui est notre compagnon de vie. Avec l’Esprit de Dieu, l’évangile est un texte ancien incompréhensible pour notre esprit moderne. Tandis qu’avec l’Esprit, il devient une Lumière qui nous guide dans toute notre vie. Sans l’Esprit, l’Eglise n’est qu’une organisation humaine sans intérêt tandis qu’avec l’Esprit, l’Eglise est cette famille de Dieu guidée et sanctifiée par l’Esprit Saint. Sans l’Esprit, la morale consiste en une série de règles qui nous enlèvent notre liberté. Tandis qu’avec l’Esprit, la morale devient un moyen pour nous éclairer afin de vivre comme des hommes nouveaux.
  • Au niveau de nos paroles: L’Esprit de vérité nous permet de pouvoir témoigner de l’Amour de Dieu dans un langage nouveau, simple et accessible à tous. L’Esprit transforme aussi notre manière de prier le Père. Alors notre prière deviendra semblable à celle du Christ qui priait dans la louange, l’action de grâce, l’intercession pour le salut de tous les humains et dans l’abandon total à la miséricorde de son Père.
  • Au niveau de nos actions: L’Esprit nous fera agir comme le Christ en nous donnant la force de l’Amour de Dieu pour combattre contre les Puissances du Malin afin que nous délaissions « les convoitises de la chair ». Car comme le disait saint Paul : « On sait bien à quelles actions mène la chair : inconduite, impureté, débauche, idolâtrie, sorcellerie, haines, rivalité, jalousie, emportements, intrigues, divisions, sectarisme, envie, beuveries, orgies et autres choses du même genre. Je vous préviens, comme je l’ai déjà fait : ceux qui commettent de telles actions ne recevront pas en héritage le royaume de Dieu. » (Galates 5, 20-22)

Demandons donc au Seigneur de « vivre sous la conduite de l’Esprit de vérité » avec un cœur nouveau, des yeux nouveaux et un langage nouveau afin que toute notre vie puisse témoigner en vérité de l’Amour de Dieu qui nous a été révélé en plénitude en Jésus Christ notre Sauveur.

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 150 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la Mission italienne San Domenico Savio, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire