3 ingrédients pour devenir heureux dans la vie

Homélie de la Fête de la Sainte Trinité 2021

Résumé : 3 ingrédients pour devenir heureux dans la vie : Relations, Amour et Don de soi. La Trinité nous enseigne cela et nous invite à le dire aux autres.

3 ingrédients pour devenir heureux dans la vie : Relations, Amour, Don de soi

En cette fête de la Trinité, je dirais que ce que j’ai surtout retenu c’est que notre Dieu n’est pas solitaire. Une autre façon de se représenter Dieu : c’est comme une famille dans laquelle il y a le Père, le Fils et l’Esprit-Saint. Le Dieu que nous prions, c’est une relation étroite d’amour entre le Père, le Fils et l’Esprit Saint. Si on avait à résumer la Trinité en trois mots : Relation, Amour et Don de soi. Quelqu’un pourrait me dire : C’est beau fêter la Trinité, mais cela vient changer quoi dans ma vie? Cela vient changer ceci : nous les humains, nous sommes créés à l’image et à la ressemblance de Dieu. Ce qui veut dire que pour être heureux dans notre vie, il y a 3 ingrédients pour devenir heureux dans la vie. Les trois ingrédients que je viens de nommer sont : il faut que dans notre vie, il y ait de belles relations, qu’il y ait de l’amour et du don de soi. Autrement dit, je ne peux pas passer ma vie en étant coupé des autres. Cela ne marche pas! On n’est pas fait pour être des solitaires. N’essayons pas de traverser la vie seul, sans nos familles, sans nos amis, sans les gens qui nous entourent. Cela ne marche pas! Cela ne rend pas heureux. De la même façon, n’essayons pas de traverser la vie sans amour. Si quelqu’un a vécu sur la planète et n’a pas connu l’amour, il n’a pas connu la vraie vie. Le danger dans notre société c’est de transformer l’amour en relations commerciales : je te rends service si tu me rends service. Je te rends service si tu me donnes quelque chose. Mais pour être vraiment heureux dans la vie, on a besoin de faire l’expérience d’un amour qui n’est pas calculateur. L’expérience de quelqu’un qui fait quelque chose pour moi gratuitement et moi aussi je fais quelque chose pas toujours pour recevoir en retour. De la même façon, la troisième caractéristique du Dieu Trinité : n’essayons pas de traverser la vie sans la donner. La vie par définition est un don. Il y a des gens qui nous ont donné la vie. Et nous qui sommes croyants, nous croyons que Dieu nous a donné la vie. Notre vie prend son sens quand on la donne. Vous remarquerez que quand on est malheureux ou triste, c’est parce qu’on est plus refermé sur nous-mêmes. Commence à donner aux autres, commence à faire du bien aux autres. C’est là que la vie reprend. C’est lorsque la vie se donne qu’elle prend tout son sens. Et cela n’est pas seulement une théorie. Si on me demandait quelles sont les personnes les plus heureuses que j’ai rencontrées dans ma vie? Je dirais que ce sont des personnes qui se donnent généreusement. Il y a un bonheur profond dans ces personnes.

3 ingrédients pour devenir heureux dans la vie et pour mieux connaître le vrai visage de Dieu

On a besoin d’entendre parler du Dieu Trinité pour mieux connaître le vrai visage de Dieu. Pourquoi? Parce qu’au cours des siècles et encore aujourd’hui, beaucoup de gens lorsqu’ils parlent à Dieu, ils ont une vision déformée de Dieu. Bien des gens ont peur de Dieu. Dans la 2° lecture de Saint Paul on disait : « l’Esprit de Dieu n’a pas fait de nous des esclaves qui nous amène à avoir peur ». Il faut reconnaître que même notre Église a présenté parfois un visage de Dieu qui faisait peur alors que ce n’est pas du tout le visage de Jésus Christ. Dieu aime ses enfants à la folie et pendant ce temps-là, certains de ses enfants ont peur de Lui. Cela est comme si vos petits-enfants ont une photo de vous et quand il la regarde, ils se mettent à pleurer parce qu’ils ont peur. C’est triste!

« Allez de toutes les nations, faites des disciples »

Alors on a besoin encore aujourd’hui de parler du vrai Dieu, du Dieu de Jésus-Christ. Parce que beaucoup de personnes dans notre monde et je dirais la majorité ne connaissent pas le vrai visage de Dieu. Ce n’est pas surprenant si Jésus va dire dans l’Évangile : « Allez de toutes les nations, faites des disciples ». C’est la mission que Dieu confie à l’Église et si on est une Église Vivante, il faut tenir compte de cela. Dans des mots d’aujourd’hui, Jésus nous dirait : « N’oubliez pas les gens qui ne sont pas dans vos églises. Ces gens-là ont besoin de rencontrer Dieu ». Et si ces gens-là avaient la chance que quelqu’un leur permette de comprendre que Dieu n’est pas quelqu’un qui nous enferme dans nos erreurs passées. Nous autres aussi on a besoin d’entendre cela. Ces gens-là ont besoin d’entendre que Dieu les a choisis avec leur personnalité propre car Dieu a besoin d’eux aujourd’hui. Ces gens-là ont besoin de savoir que Dieu a des projets pour eux dans le monde d’aujourd’hui avec les talents qui leur a donnés. Et Dieu est Celui qui est toujours prêt à nous donner des grâces et des forces pour réaliser des choses qu’on serait incapable de faire par nous-mêmes. Et je dirais que Dieu veut passer par nous pour se faire connaître. Aujourd’hui, c’est un vrai défi parce que la plupart d’entre nous sommes gênés de parler de notre foi. Car on nous a tellement dit que la foi est du domaine privé que nous ne devions pas parler de cela à d’autres. Moi je dis toujours : il ne faut jamais imposer notre foi aux autres. Je suis 100% d’accord avec cela. Mais en même temps, je trouve qu’on manquerait à nos responsabilités si on ne parlait jamais de Dieu. Quelqu’un me demandait dernièrement : « Jacques, qu’est-ce que tu ferais si tu gagnais le million? » Pour être franc avec vous, je n’aurais pas répondu la même chose à 20 ou 30 ans. Je dirais sincèrement, à l’étape où je suis rendu, je n’ai pas besoin d’avoir une plus grosse voiture ou d’avoir un chalet ou de faire le tour du monde. Si vous me demandez qu’est-ce que j’aimerais le plus? J’aimerais participer à faire connaître le vrai visage de Dieu à plein de personnes qui ne le connaissent pas. Je prie pour cela. Et je sais que je ne serai jamais capable de faire cela tout seul. Il faut faire cela avec d’autres. Je vous invite à prier pour cela : comment on peut rejoindre les nouvelles générations? Comment mieux faire connaître le Dieu de Jésus-Christ? Comment il est bon ce Dieu-là? Comment il nous aime? Comment d’y croire cela peut changer notre vie?

« Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde »

Dans l’évangile d’aujourd’hui, Jésus nous dit : « Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde ». Cela n’est pas juste une belle parole. On croit que cela est vrai : il est avec nous aujourd’hui. Il est avec nous dans tout ce que nous faisons. Et de savoir qu’il est là, cela vient nous donner la force d’avancer dans la vie. En terminant cette homélie, j’aimerais faire une prière en notre nom : « Seigneur Jésus, je voudrais te dire que je me considère chanceux de te connaître, de savoir que tu es dans ma vie. Je veux te dire merci de m’avoir aidé au cours de toutes ces années à reconnaître que Dieu est un Père, un Fils, l’Esprit Saint. Et à l’image de ce Dieu Trinité, moi aussi j’aimerais aimer de mieux en mieux. J’aimerais développer des relations de plus grande qualité avec les autres. Et la vie que tu m’as donnée, je ne veux pas la garder pour moi-même. Moi aussi je veux donner ma vie. Et toi Esprit-Saint, toi qui as toujours des bonnes idées. Inspire-nous de nouvelles façons pour rejoindre tous ces gens qui ne te connaissent pas vraiment mais à qui cela ferait tellement de bien de te connaître. Amen. »

SOURCE : CHAÎNE YOUTUBE DE JEAN-CLAUDE HURIAUX

Imprimer

Soyez le premier à commenter