« Vivez comme des fils de lumière » (P. Verlinde)

« Vivez comme des fils de lumière ». Le père Joseph-Marie Verlinde nous exhorte: « vivez comme des fils de lumière » dans la vérité et la charité. La vérité, c’est la vérité dans la charité. Voici donc la transcription de cette belle conférence:

« La vérité dont nous parlons, c’est la vérité dans la charité. Et il n’y a pas de charité qui ne soit dans l’humilité et qui ne soit le fruit de l’humilité. Donc, un travail rationnel indispensable mais aussi une immersion dans la prière pour accueillir simultanément, conjointement, l’humilité de la Vierge. « Le très haut s’est penché sur la bassesse de sa servante, sur l’humilité de sa servante. C’est pourquoi tous les âges la diront bienheureuse. » La vérité descend parce que c’est l’esprit de vérité dans un coeur humble et y dépose le germe de la charité qui est la véritable connaissance. Qui mieux que Marie pourrait nous conduire sur ce chemin d’humilité qui éclaire la vérité qui est en Christ et fait de nous des témoins crédibles. Sainte Faustine raconte qu’elle fut confiée par Jésus lui-même à la Vierge pour qu’elle fasse son éducation spirituelle. (…) Un jour de fête de l’Immaculée Conception, écrivait soeur Faustine, j’ai vu la Sainte Vierge dans une beauté indescriptible et souriante. Elle m’a dit: « Ma fille, sur la recommandation de Dieu, je dois être tout particulièrement une Mère. Mais je désire que tu sois mon enfant privilégiée. Je désire que tu t’exerce dans la pratique des trois vertus qui me sont les plus chères: la première est l’humilité, l’humilité et encore l’humilité. La seconde, c’est la pureté et la troisième, c’est l’amour de Dieu. »Autrement dit, on n’arrive pas à l’Amour de Dieu ou la charité sans passer par la pureté. Et on n’arrive pas à la pureté sans beaucoup d’humilité. L’ impureté, c’est tout ce qui est obstacle à la grâce divine et ce qui fait obstacle à la grâce divine, c’est notre orgueil. Seule l’humilité ouvre notre coeur. Et pour cause, lorsque Jésus nous révèle qu’il est le Chemin, la Vérité et la Vie, il nous dit aussi qu’il est doux et humble de coeur. Ecoutez ce que dit Saint Bernard: « L’humilité, c’est la peine. La charité est le fruit de la peine. Tu diras, d’où est-ce que je sais que Jésus parle de l’humilité puisque qu’il dit simplement: je suis la Voie? Mais c’est lui-même qui te répond quand il ajoute: « apprenez de moi que je suis doux et humble de coeur ». Il se propose donc comme exemple d’humilité et de douceur. Si tu l’imites à l’école de Marie, tu ne marcheras pas dans les ténèbres, tu auras la lumière de la Vie. Voilà le premier point de Pie XII: être conscient de notre dignité et l’accueillir dans un coeur toujours plus humble pour que nous puissions être témoin de cette vérité qui vient de Dieu, de notre filiation divine dans l’Esprit Saint.

2° point: il faut être cohérent. Il est nécessaire que règne dans notre vie une parfaite cohérence entre la pensée, ce que nous disons, ce que nous croyons et les oeuvres que nous posons. Quel contre-témoignage si notre connaissance du mystère de Dieu n’était pas incarné dans une vie concrète. La mission que Dieu nous confie est une responsabilité dans l’action: « qu’ainsi votre lumière brille devant les hommes afin que voyant vos bonnes oeuvres, ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. » (Matthieu 5). Si tous ceux qui sont dans l’erreur sont si habiles à faire le mal et manifestent tant de zèle à le diffuser autour de nous, à plus forte raison, devons-nous faire généreusement le bien et être des apôtres inventifs et créatifs pour communiquer cette bonté qui vient de Dieu. »

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 141 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la Mission italienne San Domenico Savio, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire