« Un chrétien isolé est un chrétien en danger. »

Résumé : « Un chrétien isolé est un chrétien en danger ». Ce dicton bien connu est inspiré à notre avis de l’attitude de Jésus ressuscité qui n’a pas voulu apparaître ‘en privé’ à l’apôtre Thomas. Le Seigneur a attendu au huitième jour avant d’apparaître de nouveau à tous ses apôtres réunis dans le Cénacle. Ce fait évangélique nous montre toute l’importance que Jésus ressuscité accorde à la communauté rassemblée dans la foi. 

Etat d’esprit des apôtres après la Passion de Jésus

Après la Passion du Seigneur Jésus, les apôtres étaient tiraillés par toutes sortes de sentiments : d’une part, ils vivaient dans la peur car ils ne voulaient pas tomber aux mains des bourreaux de Jésus. D’autre part, ils étaient profondément tristes d’avoir perdu leur Maître bien-aimé. Cette tristesse était doublée d’incompréhension car ils avaient tellement espéré en Lui, comment avait-il pu disparaître aussi brutalement et rapidement ? Enfin, le doute aussi devait les envahir, car la question montait dans leur esprit : Jésus était-il réellement le Messie attendu ?

Les apôtres demeurent ensemble dans l’épreuve, voilà leur ‘planche de salut’

Malgré ces tiraillements intérieurs, les apôtres demeurent ensemble. Et cela est très remarquable car la disparition de Jésus aurait dû normalement disperser les apôtres. Or, je crois que le fait qu’ils soient restés réunis a été pour eux en quelque sorte leur « planche de salut ». On voit ici l’un des effets à long terme de l’éducation que Jésus leur Maître leur avait donnée pendant les 3 années qu’il avait vécu avec eux. En fait, Jésus les avait rassemblés afin qu’ils deviennent un Corps (une communauté), une nouvelle famille (sa famille, la famille des enfants de Dieu). Ensemble, ils vont vivre leur deuil. Ensemble, ils vont partager et exprimer leur questionnement, leurs incompréhensions, leur doute et leur espérance.

« Un chrétien isolé est un chrétien en danger »

Par mode de comparaison, Judas, lui, était resté isolé après son péché. Dans son isolement, il n’a pas pu trouver les ressources nécessaires pour sortir de son désespoir et cela l’a conduit au suicide. Il n’avait pas compris toute l’importance de la dimension communautaire du message de salut de Jésus. D’ailleurs, si vous remarquez, c’est à la communauté des apôtres réunis que Jésus ressuscité apparaît. Cela n’est pas un hasard car Jésus avait déjà dit alors qu’il vivait avec eux : « lorsque 2 ou 3 seront réunis en mon nom je serai présent parmi vous». Ainsi, Jésus ressuscité confirme bien la vérité du dicton : « Un chrétien isolé est un chrétien en danger ».

Jésus ne favorise pas l’individualisme spirituel

Or, lors de cette première apparition aux apôtres, Thomas était absent. Il est le seul apôtre à ne pas avoir pu bénéficier de l’apparition du Ressuscité. Jésus aurait pu se manifester à Thomas plus tard dans une ‘apparition privée’. Mais non ! Jésus Ressuscité a attendu 8 jours plus tard alors que les apôtres étaient réunis à nouveau dans le Cénacle pour répondre aux doutes de Thomas. Il me semble que ce détail est très important spécialement pour nous aujourd’hui qui vivons dans une société hyper-individualiste, nous qui avons la tentation de nous confectionner une religion individualiste coupée de la communauté de l’Eglise avec notre petite prière individuelle, notre doctrine personnelle, notre morale personnelle, etc… en un mot : notre religion à la carte.

Jésus ressuscité est présent dans la communauté rassemblée

Sans nier l’importance d’une réponse personnelle dans notre adhésion de foi, il ne faut pas oublier aussi que Jésus Ressuscité est vivant et agissant surtout dans sa communauté rassemblée dans la foi. Ainsi, à la manière de la première communauté des apôtres, c’est ensemble avec nos frères et soeurs dans le partage de la foi que nous pourrons surmonter les crises et les difficultés que nous pouvons rencontrer dans notre cheminement de foi. Par exemple, les Cellules Paroissiales d’Evangélisation (CPE) incarnent bien aujourd’hui la communauté chrétienne grâce à laquelle nous pouvons approfondir et développer notre foi dans le Christ Ressuscité et ainsi lui permettre d’entrer dans nos vies plus profondément afin qu’il nous donne sa Paix et sa Joie.

Fête de la Miséricorde Divine

Aujourd’hui nous célébrons la Fête de la Miséricorde Divine. Jésus Ressuscité veut répandre sa Miséricorde à tous les humains et il nous dit : « De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie ». La Paix de Jésus Ressuscité n’est pas une Paix qu’on peut goûter en se refermant sur nous-mêmes mais plutôt quand nous la communiquons et la partageons avec les autres. Jésus Ressuscité présent parmi nous ce matin « souffle son Esprit Saint » sur chacun de nous pour que nous soyons les ambassadeurs de sa Miséricorde et de sa Paix à tous ceux que nous rencontrons.

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 121 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la Mission italienne San Domenico Savio, à Montréal.

Soyez le premier à commenter