Priscilla et Aquila

Résumé: On ne dira jamais assez l’importance des laïcs dans l’Eglise. Dès les tout débuts de l’Eglise, les laïcs avaient une importance majeure. Nous en avons un bel exemple dans les très belles figures de Priscilla et Aquila, compagnons de saint Paul dans l’évangélisation. Nous remercions le père Guy Simard omv qui nous a permis de publier son blog: Dieu ma joie.

« On dit souvent que le temps que nous vivons en ce moment dans l’Église, est le temps des laïcs. Je crois que c’est vrai, vu en particulier la pénurie de prêtres. Mais les laïcs ont toujours eu un rôle immense à jouer dans l’Église. Ne forment-ils pas depuis toujours la très grande majorité du peuple de Dieu? Dans les évangiles, et je dirais spécialement l’évangile selon saint Luc, les laïcs ont une grande importance. Plusieurs femmes suivaient Jésus sur la route et l’aidaient de leurs ressources (Lc 8, 3). Les soixante-douze disciples envoyés en mission par Jésus étaient sûrement en majorité des laïcs (Lc 10,1). Saint Paul, dans ses lettres, saluent souvent ses amis laïcs qui collaborent à sa mission ou fait référence à eux. Parmi eux, Priscilla et Aquila ont une importance particulière. Le témoignage que Paul leur rend dans sa lettre aux Romains, est très fort et très touchant:

 » Saluez de ma part Prisca (diminutif de Priscilla) et Aquilas, mes compagnons de travail en Jésus Christ, eux qui ont risqué leur tête pour me sauver la vie; je ne suis d’ailleurs pas seul à leur être reconnaissant, toutes les Églises des nations le sont aussi. Saluez l’Église qui se rassemble dans leur maison. » (Rm 16, 3-5)

Dans les traductions de la Bible en langue française, on nomme souvent Priscilla « Priscille ». Je préfère Priscilla car cela rime avec Aquila. Quant à Aquila, on écrit souvent son nom avec un « s »: « Aquilas ». Je préfère pour ma part le nommer « Aquila ». Dans le film « Paul Apôtre du Christ » dont j’ai plus d’une fois parlé sur mon blogue, si on fait exception des deux personnages principaux que sont saint Paul et saint Luc, les deux figures chrétiennes qui se démarquent le plus sont Priscilla et Aquila. Priscilla et Aquila sont un couple dans la vie. Je trouve intéressant le fait que lorsqu’on parle de ce couple, on mentionne la femme en premier et le mari en second. Dans la vidéo mise ci-dessous, qui est tirée du film Paul, Apôtre du Christ, Priscilla semble posséder plus de sagesse que son mari. Je sais bien que dans le film, ce dialogue entre les deux époux a été inventé par Andrew Hyatt, le réalisateur et scripteur du film, mais c’est quand même intéressant que la femme soit présentée comme plus sage que l’homme.

Priscilla et Aquilas semblent avoir d’abord habité comme couple à Rome. Lorsque l’empereur Claude chassa les Juifs de Rome, Priscilla et Aquila allèrent habiter à Corinthe. C’est là, au début des années 50, qu’ils rencontrèrent Paul de Tarse et devinrent amis avec lui. Ils pratiquaient d’ailleurs le même métier: fabricateurs de tentes.

On les retrouve ensuite à Éphèse. Dans cette ville, c’est chez Priscilla et Aquila que se rassemblaient et se rencontraient les chrétiens pour partager la Parole de Dieu et l’eucharistie. Ce couple était donc considéré en quelque sorte comme les leaders de la communauté. Je suggère de faire de Priscilla et Aquila les patrons et protecteurs de nos trois cellules paroissiales d’évangélisation et de celles qui naîtront dans le futur. Le couple retournera ensuite à Rome en 54 où il assistera en quelque sorte Paul au terme de sa vie alors qu’il est prisonnier de l’empereur. C’est d’ailleurs à cette époque-là que se passent les événements racontés dans le film Paul, Apôtre du Christ.  

Le pape Benoît XVI a consacré une entière catéchèse à Priscilla et Aquila lors de l’audience générale du 7 février 2007. C’est un signe très fort de l’importance de ce couple pour tout chrétien, et spécialement pour nous chrétiens du 21e siècle.

En France, il existe une association nommée « Communion Priscille et Aquila » qui  » a pour vocation singulière de rassembler des couples unis dans le sacrement de mariage, ayant reçu un appel missionnaire conjugal: « Annoncer en couple, dans l’Esprit-Saint et en Église, l’Évangile du Christ de manière explicite et kérygmatique, et susciter d’autres couples missionnaires. » La communion rassemble à ce jour 60 couples dans plus de 25 diocèses en France. »

Imprimer
Guy Simard
A propos Guy Simard 27 Articles
Guy Simard est un Oblat de la Vierge Marie. Il est curé de la paroisse Saint-Enfant-Jésus-de-la-Pointe-aux-Trembles et il a écrit plus de 850 textes sur son propre blogue, Dieu ma joie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire