Quelques recommandations pour la réussite de la mission

Homélie du 15° Dimanche Ordinaire B : Marc 6, 7-13

Résumé : Face à l’opposition du monde, Jésus donne quelques recommandations pour la réussite de la mission des disciples. Voici les principales recommandations pour la réussite de la mission: « être deux à deux » et « ne rien prendre pour la route ».

Jésus prévient les apôtres qu’ils risquent d’être rejetés

Vous vous rappellerez peut-être que la semaine dernière les habitants de Nazareth ont refusé de reconnaître Jésus comme prophète (14° dimanche ordinaire). C’est ce qui a amené Jésus à déclarer qu’ : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa parenté et sa maison. » Aujourd’hui, Jésus envoie les Douze en mission pour annoncer la conversion afin d’accueillir le Royaume de Dieu en libérant les possédés d’esprits mauvais et en guérissant les malades. Comme cela a été le cas pour les prophètes de l’Ancien Testament et pour Jésus, la mission prophétique des apôtres ne sera pas facile et elle risquera bien souvent d’être rejetée. C’est la raison pour laquelle Jésus avertit ses apôtres : « Si, dans une localité, on refuse de vous accueillir et de vous écouter, partez et secouez la poussière de vos pieds : ce sera pour eux un témoignage. »

Aujourd’hui encore, le monde cherche à museler l’Église

Déjà le prophète Amos dans la 1° lecture avait trouvé bien des obstacles à surmonter pour exercer sa mission de prophète. On le voit bien quand : « Amazias, prêtre de Béthel, dit au prophète Amos : « Toi, le voyant, va-t’en d’ici, fuis au pays de Juda ; c’est là-bas que tu pourras gagner ta vie en faisant ton métier de prophète. Mais ici, à Béthel, arrête de prophétiser ; car c’est un sanctuaire royal, un temple du royaume. » Comme on peut le voir, de tous les temps, les hommes ont cherché à empêcher les prophètes de parler au nom de Dieu en invoquant différents prétextes. Ici, le prêtre Amazias veut empêcher Amos de prophétiser dans le sanctuaire et le temple du roi. Ainsi, il ne voulait pas que la Parole de Dieu puisse influencer la vie et les décisions du roi. De la même manière aujourd’hui, beaucoup de gens cherchent à faire taire l’Église dans les débats publics actuels (par exemple : l’avortement, l’euthanasie, l’immigration des réfugiés, …) afin qu’elle ne puisse pas influencer les lois nationales des différents pays. On cherche ainsi à museler l’Église afin de l’empêcher d’annoncer le Royaume de Dieu. Or, l’Église (la communauté chrétienne) se doit de résister et de s’efforcer à surmonter tous les obstacles qui se dressent devant elle pour l’empêcher d’exercer sa mission prophétique d’annoncer la Parole de Dieu à tous les hommes de bonne volonté. C’est pourquoi, il est important que nous réfléchissions sur les différentes recommandations que Jésus donne à ses apôtres et à toute l’Église afin qu’ils puissent réussir leur mission prophétique.

« Jésus commença à les envoyer en mission deux par deux. »

Jésus envoie ses disciples deux par deux parce qu’il désire que ceux qu’il envoie annoncer l’Amour de Dieu à tous les humains puissent le faire non seulement avec des paroles et des discours mais surtout par le témoignage de gestes concrets d’amour fraternel. Il dira par ailleurs : « C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres qu’ils sauront que vous êtes mes disciples. » Ainsi, c’est surtout par le témoignage concret de l’amour fraternel que les disciples pourront réussir le mieux à se faire comprendre par les gens qu’ils désirent évangéliser.

« Et il leur prescrivit de ne rien prendre pour la route, mais seulement un bâton ; pas de pain, pas de sac, pas de pièces de monnaie dans leur ceinture. » 

Par cette recommandation, Jésus désire avertir ses apôtres qu’ils ne doivent pas faire reposer leur confiance en eux-mêmes ou sur leurs propres forces humaines ou sur leurs moyens financiers pour le succès de leur mission. Car leur mission est en fait la mission que Jésus a reçue lui-même du Père. Ainsi, Jésus veut que chacun de ses disciples qui accepte la mission d’annoncer le Royaume de Dieu puisse mettre toute son espérance en Dieu le Père qui peut seul donner la grâce pour toucher et convertir les cœurs. Ainsi, plus les apôtres se sentiront pauvres et démunis, plus ils devront mettre leur espérance sur la grâce du Seigneur.

À la suite de Jésus, le Pape François envoie toute l’Église en mission

Aujourd’hui le Pape François rappelle à toute l’Église sa mission d’aller vers les « périphéries » c’est-à-dire d’aller vers tous nos frères et sœurs qui ne connaissent pas encore l’Amour de Dieu notre Père. Comme les apôtres dans l’évangile, devant la tâche immense de l’évangélisation du monde, nous avons très peu de moyens matériels et financiers. Notre unique ressource est celle de notre foi, de notre espérance et de notre charité. Il nous faut donc concentrer notre attention et nos efforts sur la Parole du Seigneur qui nous donnera la lumière et la force d’évangéliser notre monde afin que le plus grand nombre puisse accueillir le Salut de l’Amour de Dieu.

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 148 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la Mission italienne San Domenico Savio, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire