Pourquoi Jésus a-t-il besoin d’un âne pour entrer dans Jérusalem?

Homélie du Dimanche des Rameaux C : Luc 19, 28-40

Source image: Capture écran film Son of God

Résumé : Pourquoi Jésus a-t-il besoin d’un âne pour entrer dans Jérusalem? Jésus a voulu avoir besoin d’un âne afin de manifester son salut à tous les hommes. Ainsi, Jésus veut avoir besoin de nous pour collaborer au salut du monde.

Pourquoi Jésus a-t-il besoin d’un âne pour entrer dans Jérusalem?

Dans l’évangile qui nous introduit à la procession des Rameaux, il y a un élément qui semble insignifiant à première vue et que j’aimerais approfondir avec vous. Lorsque Jésus demande à ses disciples de « se rendre dans le village d’en face, il leur dit : « vous trouverez un âne lié, détachez-le et apportez-le-moi. Si quelqu’un vous demande « Pourquoi le déliez-vous? », Vous répondrez: « Le Seigneur en a besoin » ». Je me suis souvent demandé pourquoi Jésus avait besoin de cet âne pour entrer à Jérusalem? Car selon son habitude, Jésus se déplaçait à pied partout où il allait. Mais ce moment est particulier car par cette entrée à Jérusalem, Jésus veut signifier symboliquement et prophétiquement son entrée triomphale dans le Royaume de Dieu qu’il est venu inaugurer. En fait, l’entrée de Jésus à Jérusalem prophétise sa victoire sur le mal, le péché et la mort par sa résurrection. Jésus agit ainsi selon la coutume des rois de l’Antiquité qui revenaient dans leur pays, victorieux des combats guerriers qu’ils avaient livrés, et qui étaient salué par tout leur peuple rassemblé. De fait, au temps de Jésus, les rois montaient des chevaux beaux et forts pour montrer leur puissance. Mais Jésus choisit plutôt de monter un âne. Cela montre que pour entrer dans le Royaume de Dieu, il faut être humble comme Jésus notre Maître qui sait bien que la force et le pouvoir humains sont inutiles, puisque c’est la force de Dieu qui est à l’œuvre pour réaliser le Royaume de l’Amour de Dieu.

Pourquoi Jésus a-t-il besoin d’un âne pour entrer dans Jérusalem? Qu’est-ce que cela signifie?

Or, il est intéressant d’entendre Jésus dire que « le Seigneur en a besoin ». Qu’est-ce que cela signifie? Est-ce que cela signifie que Jésus a absolument besoin de cet âne pour pouvoir sauver l’humanité? En réalité, Jésus est Dieu et il n’a besoin de rien ni de personne pour sauver l’humanité car seul Dieu peut sauver l’humanité. Mais selon le plan de Dieu, Jésus veut avoir besoin de cet âne pour mieux signifier à l’humanité le salut qu’il est sur le point d’accomplir.

Pourquoi Jésus a-t-il besoin d’un âne pour entrer dans Jérusalem? Qu’est-ce que représente cet âne?

Plus profondément, on peut se demander: qu’est-ce que représente cet âne? A mon avis, cet âne représente chacun d’entre nous. En fait, le Seigneur veut que chacun de nous participe à l’œuvre du salut. Dieu aurait pu décider de nous sauver sans notre collaboration. Mais il en a voulu autrement afin de nous faire participer à sa Gloire rédemptrice. Ainsi, Jésus veut que chacun de nous soit « délié » (comme l’âne) afin d’être rendu capable d’annoncer le Royaume de Dieu. Nous pouvons donc nous demander: de quoi devons-nous être « déliés » pour pouvoir participer à la construction du Royaume de Dieu? Peut-être avons-nous de mauvaises habitudes (péchés) qui font en sorte que nous avons perdu notre liberté d’enfant de Dieu et que, par conséquent, nous sommes empêchés de pouvoir répondre à l’appel du Seigneur? Peut-être que nous sommes aussi trop attaché à notre propre volonté et que nous ne voulons donc pas vraiment faire la Volonté de Dieu? Peut-être aussi que nous devons être déliés de nos peurs qui nous bloquent: peur de l’avenir, peur de ceux qui sont différents de nous? Peut-être sommes-nous aussi liés par notre paresse qui refuse de faire les efforts que nécessitent la conversion de notre cœur?

Pourquoi Jésus a-t-il besoin d’un âne pour entrer dans Jérusalem? Saurons-nous nous rendre libres pour collaborer à notre salut?

Au cours de cette Semaine Sainte, demandons au Seigneur la grâce de nous éclairer et de nous aider à nous rendre plus libres afin de pouvoir accepter la Volonté de Dieu pour nous. Ainsi, nous pourrons collaborer avec le Seigneur à son oeuvre de salut pour nous et tous nos frères et sœurs.

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 243 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la Mission italienne San Domenico Savio, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire