Nous pouvons grandir dans la tentation

Les 5 Essentiels de la vie en Christ

Source image: Bible en tutoriels Dieu est Amour

Résumé : Nous pouvons grandir dans la tentation. Chaque fois que nous triomphons d’une tentation, nous devenons un peu plus semblables à Jésus!

Nous pouvons grandir dans la tentation. Chaque fois que nous choisissons de faire le bien au lieu du mal, nous grandissons dans notre ressemblance au Christ

« Heureux l’homme qui endure l’épreuve, parce qu’il recevra la couronne de la vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment » (Jacques 1.12). Même la tentation peut nous aider à grandir spirituellement, parce qu’elle nous donne l’occasion de choisir entre le bien et le mal, entre la grâce de Dieu et le péché. Chaque fois que nous choisissons de faire le bien au lieu du mal, nous grandissons dans notre ressemblance au Christ. C’est pourquoi, nous pouvons grandir dans la tentation.

Nous pouvons grandir dans la tentation : nous ne pouvons pas dire que nous sommes fidèles si nous n’avons jamais eu l’occasion d’être infidèles

« Voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi » (Galates 5.22-23). Avoir le fruit de l’Esprit, c’est être comme le Christ. Les fruits grandissent et mûrissent toujours lentement. Lorsque Dieu veut développer une qualité dans notre vie, Il permet une situation où nous serons tentés d’exprimer le contraire de cette qualité. Par exemple, nous développons la patience lorsque nous sommes obligés d’attendre et que la colère grandit en nous; et nous développons l’amour quand nous côtoyons des gens que nous n’avons pas envie d’aimer. Nous ne pouvons pas dire que nous sommes fidèles si nous n’avons jamais eu l’occasion d’être infidèles. L’honnêteté grandit lorsque nous surmontons l’envie d’être malhonnête, l’humilité lorsque nous refusons de céder à l’orgueil, et la persévérance lorsque nous renonçons à la tentation de tout abandonner. Chaque fois que nous triomphons d’une tentation, nous devenons un peu plus semblables à Jésus!

Nous pouvons grandir dans la tentation : c’est pourquoi elle ne doit pas nous faire peur ou nous décourager

Refusons de nous laisser intimider. Beaucoup de chrétiens peuvent être effrayés et découragés par les pensées tentatrices. Ils se sentent coupables et honteux de ne pas avoir « dépassé ce stade ». C’est une mauvaise compréhension de la maturité. Nous n’éviterons jamais la tentation. Elle fait partie de la nature humaine, marquée par le péché. Elle ne doit donc pas nous faire peur ou nous décourager. « Les tentations auxquelles vous avez été exposés ont été à la mesure de l’homme » (1ière Lettre aux Corinthiens 10.13). Être tenté n’est pas un péché. Jésus a été tenté sans jamais commettre de péché (Hébreu 4.15). La tentation devient un péché lorsque nous lui cédons. « Vous ne pouvez pas empêcher les oiseaux de voler au-dessus de votre tête, mais vous pouvez les empêcher de bâtir un nid dans vos cheveux » disait Luther.

Nous pouvons grandir dans la tentation : préparons-nous à y faire face

Par exemple, beaucoup ne connaissent pas la différence entre l’attirance physique et la convoitise. Pourtant, ce n’est pas la même chose. L’attirance est une réaction naturelle, spontanée, alors que la convoitise est un acte délibéré de la volonté. On choisit de commettre en pensée ce que l’on aimerait faire avec son corps. L’attirance ne devient convoitise que si l’on consent à y penser sans cesse. Reconnaissons nos tentations habituelles et préparons-nous à y faire face. « Soyez sobres, veillez! Votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant à dévorer » (1ière Lettre de Pierre 5.8). Nous sommes sûrement plus sensibles à certaines situations qu’à d’autres, nous avons nos points faibles, et nus devons apprendre à les connaître, car le diable, qui est le tentateur, les connaît très bien et sait par où nous faire tomber. St Ignace de Loyola dit du tentateur qu’ « Il se conduit comme un chef de guerre … Après avoir établi son quartier et inspecté les forces ou le dispositif d’une citadelle, il l’attaque par le point le plus faible. De la même façon, l’ennemi de la nature humaine fait sa ronde pour inspecter toutes nos vertus … et c’est à l’endroit où il nous trouve plus faible, qu’il nous attaque et essaie de nous prendre » (Exercices spirituels no. 327).

Nous pouvons grandir dans la tentation : posons-nous des questions afin de découvrir à l’avance par où l’ennemi de la nature humaine nous attaquera

« Fraye un sentier pour tes pieds et que tes routes soient fermes » (Proverbes 4.26). Demandons-nous : « Quand et où suis-je le plus tenté? Au travail? À la maison? Au bar? Avec des amis ou quand je suis seul? Et encore : « Généralement, dans quel état suis-je au moment où je suis le plus tenté? Fatigué, en proie à l’ennui, déprimé, stressé? » Nous devons apprendre à nous connaître et éviter le plus possible les situations où nous sommes tentés. Demandons au Seigneur de nous aider. « Dieu est fidèle, il ne permettra pas que vous soyez tenté au-delà de vos forces. Avec la tentation, il vous donnera le moyen d’en sortir et la force de la supporter » (1ière Lettre aux Corinthiens 10.14). Dieu est à l’écoute vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Il attend notre appel et veut nous aider à triompher de la tentation. Souvent, nous évitons de demander de l’aide à Dieu, par honte ou par orgueil. Mais Dieu nous promet que notre prière sera entendue, parce que Jésus n’est pas indifférent à nos luttes : Il a connu les mêmes tentations que nous.

Nous pouvons grandir dans la tentation si nous demandons humblement l’aide du Seigneur

L’amour de Dieu est éternel et sa patience est immense. Si nous devons l’appeler à l’aide deux cents fois par jour afin de vaincre une tentation particulière, Il sera toujours prêt à nous aider et à nous accorder sa grâce. Alors, venons avec courage. Demandons-lui la force de faire ce qui est juste, et croyons qu’Il nous la donne. Tout comme les racines d’un arbre deviennent plus solides quand il est secoué par le vent, de même notre foi devient plus ferme quand nous résistons à une tentation et que nous plaçons notre confiance en Dieu.

Si nous faisons un faux pas au lieu de nous décourager ou de nous sentir perdus, levons les yeux vers le Seigneur, et demandons la force de son Esprit Saint. Ste Thérèse d’Avila dit que la sainteté « c’est tomber et se relever »! Recourons aussi au sacrement de la réconciliation nous grandirons alors encore plus dans l’amitié avec Dieu.

Idée à méditer :

Toute tentation nous aide à grandir spirituellement.

Verset pour accompagner ma journée :

« Voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi » (Galates 5.22-23).

Questions à me poser :

  • Quelle est la tentation qui revient le plus souvent dans ma vie?
  • Qu’est-ce que je peux faire pour y résister?

 

AVEC L’AIMABLE AUTORISATION DE L’AUTEUR

SOURCE : P. Jean-Hubert Thieffry et Coll., En chemin vers l’Essentiel : Découvrir et mettre en pratique les 5 Essentiels de la vie en Christ, Édité par Motivé par l’Essentiel, 2019, pp. 88-91.

Imprimer

Soyez le premier à commenter