Le mystère de l’incarnation

II y a un peu plus de 2000 ans (750,000 jours) le Fils, seconde personne de la Trinité divine, qui est Dieu éternellement, s’est adjoint étroitement à notre nature humaine et il a habité par la suite notre humanité pendant 33 ans.

Le Fils de Dieu incarné possède pour toujours, dans son unique Personne divine, deux natures, deux vies, l’une incréée et divine, et l’autre créée et humaine.

Voilà le point central du mystère de l’Incarnation: L’UNION EN LA SEULE PERSONNE DIVINE DE JÉSUS DE DEUX NATURES, celle de la Divinité incréée et celle de l’humanité créée.

La Personne infinie du Fils de Dieu, à elle seule dès lors personnalise deux natures: la nature divine infinie qu’elle personnalise depuis toujours avec le Père et l’Esprit; et une nature humaine fini qu’elle assume, qu’elle fait sienne, et qui désormais fait UN avec elle, en laquelle elle devient vulnérable, en laquelle elle peut souffrir, en laquelle elle peut mourir en laquelle elle redsuscitera.

C’est le Fils unique lui-même, qui en raison de sa nature, naît humainement, vivra humainement, pensera humainement, souffrira et mourra humainement et ressuscitera humainement.

C’est la Trinité tout entière, ce sont les trois personnes divines ensemble qui ont formé dans le sein de la Vierge la nature humaine de Jésus. C’est la Trinité tout entière qui ne cesse de communiquer l’être au Fils incarné.

Trois personnes en une seule nature, c’est le mystère trinitaire; deux natures, mais inégales, mais en une seule personne divine, voilà le mystère de l’Incarnation, le mystère de Jésus habitant parmi nous, il y un peu plus de 2000 ans.
Le christianisme n’est pas une religion inventée par les hommes. Le christianisme est une RÉVÉLATION divine en son Fils incarné. Aucune tradition religieuse va jusque-là. En cela, le christianisme est unique et il le sera jusqu’à la fin des temps.

Jeune, vers l’âge de 8 ans, j’avais chanté à mon église paroissiale de Saint-Adelme-de-Matane le magnifique cantique: AH ! QUEL GRAND MYSTÈRE!

A cet âge, je ne pouvais mesurer la grandeur de ce que je chantais ni de ce geste Trinitaire.

Je ne le sais pas plus aujourd’hui, mais, je sais que c’est VRAI !

Que l’Incarnation du Fils de Dieu vous remplisse de joie. L’Emmanuel sauve toute l’humanité. NOEL, c’est DIEU AVEC NOUS. N’ayons pas peur de le dire à ceux à qui on donnera la main au cours de cette semaine de grâces.

Imprimer
Nestor Turcotte
A propos Nestor Turcotte 3 Articles
Nestor Turcotte habite Matane, Québec, Canada. Il est titulaire d'une maîtrise en philosophie et de baccalauréats en théologie et en pédagogie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire