Jonathan Hodges est maintenant deuxième

cocaïne
Du temps qu'il était le premier dans son ordre de priorités, Jonathan Hodges était accro à la cocaïne.

Adolescent, Jonathan Hodges se passionnait pour le skateboard puis, un peu plus tard, pour la planche à neige. Il découvre la codéine suite à un accident de planche à neige. En 2008, sa vie bascule lorsque son amie Sabrina se suicide. Il tente de fuir son mal intérieur en déménageant en ville et en consommant beaucoup de drogues.

L’anxiété l’habite chaque soir: a-t-il envie de voir des gens et de sortir, ou de rester seul dans son appartement? La cocaïne lui donne envie de parler avec les gens: cellulaire, Facebook, il utilise tous les moyens à sa disposition pour organiser sa vie sociale mouvementée. De fil en aiguille, il devient promoteur de parties after-hour à Montréal. Les drogues lui donnent l’énergie pour tenir le coup car les soirées sont longues: après la fermeture des bars à 3h du matin, les gens se déplacent dans ses soirées jusqu’à 8 ou 9 heures le matin. Il ne mange plus et ne dort presque plus. Il passe plusieurs jours sans fermer l’oeil. 

À bout de souffle, il s’isole chez lui. Si les gens semblent lui vouloir de l’amour, il les rejette. Un soir qu’il est à Denver, Colorado, pour une convention de planche à neige, il reçoit l’appel d’une amie qui se trouve dans un party, en mauvaise posture. Ne pouvant rien faire pour elle et se sachant responsable de la situation de son amie, il est pris d’une grande panique. Il en a assez de cette vie d’angoisse. Il sort sur le balcon de sa chambre d’hôtel et il pense sauter. Mais avant de le faire, il crie vers Dieu. Il Lui demande pourquoi il se sent comme cela. Il Lui dit qu’il ne veut plus de cette vie de colère et d’anxiété. Il ne veut plus de crises d’identité, plus de drogues. Il reconnaît qu’il ne pourra pas s’en sortir par sa seule volonté. Il sait, au fond de lui-même, qu’il a besoin d’une Puissance supérieure1 pour s’en sortir.

De retour chez lui, il est complètement amorphe, démotivé. Il est mort émotivement. Dans son lit, il entend la voix de Dieu lui dire: « Appelle ton père », qui vient tout de suite. Ils discutent ensemble, et Jonathan lui raconte l’état de sa vie. Il avoue à son père qu’il lui a volé de l’argent. Bref, il fait amende honorable. Son père le reçoit avec amour, pardonnant toute culpabilité que son fils ait pu avoir envers lui. Il lui conseille de demander à Jésus de l’aider à se rétablir. C’est à ce moment qu’il réalise que Dieu avait toujours été dans sa vie mais qu’il ne connaît pas Jésus. 

Connaître Jésus était la seule solution qui lui restait. Jonathan décide d’apprendre à Le connaître. Depuis, Jonathan a choisi de donner sa vie à Jésus et à l’Église. Il sait que Jésus l’accepte et que Jésus est mort sur la croix pour ses péchés. Dieu a changé sa vie, son coeur et ses pensées. Son désir de consommer de la cocaïne s’est transformé en désir de consommer Dieu qui est actif dans sa vie et qui l’invite à plus. Jésus l’a libéré de son ancienne vie. 

1. cf. 2e étape du programme des Alcooliques Anonymes

Imprimer
A propos Mathieu Binette 41 Articles
Mathieu Binette est entrepreneur pastoral et étudiant en théologie à l'Institut de Formation Théologique de Montréal. Il est aussi coordinateur-général de Méditation Chrétienne du Québec et des Régions Francophones du Canada.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire