Façonnés pour faire partie de la famille de Dieu

Résumé : Façonnés pour faire partie de la famille de Dieu. Pour entrer dans la famille du Seigneur, il nous faut naître de nouveau par le baptême.

Façonnés pour faire partie de la famille de Dieu : Le Seigneur souhaite que nous devenions sa famille, et Il nous a créés pour en faire partie

« Voyez comme il est grand l’amour dont le Père nous a comblés : Il a voulu que nous soyons appelés enfants de Dieu, et nous le sommes » (1ière Lettre de Jean 3.1). Nous avons été façonnés pour être membres de la famille de Dieu. Le Seigneur souhaite que nous devenions sa famille, et Il nous a créés pour en faire partie. Toute la Bible raconte l’histoire de Dieu en train de rassembler un peuple, une famille pour être en relation avec Lui, vivant de son amour pour l’éternité. Dieu est amour, Il aime les relations. Sa nature même est relationnelle, et Il parle de lui-même en termes familiaux : le Père, le Fils et l’Esprit Saint. La Trinité est la relation de Dieu en lui-même. C’est le modèle parfait de l’harmonie relationnelle. Ainsi, Dieu n’a jamais été seul. Il n’avait pas besoin d’une famille, mais Il en désirait une. C’est la raison pour laquelle Il nous a créés : nous introduire dans sa famille et partager son amour avec nous. La famille de Dieu rassemble tous les chrétiens passés, présents et futurs. Lorsque nous plaçons notre foi en Jésus Christ, l’Esprit Saint nous fait découvrir Dieu comme notre Père, nous savons alors que nous sommes ses enfants, les autres chrétiens deviennent nos frères et sœurs car nous savons que nous sommes enfants du même Père, et l’Église devient notre famille spirituelle.

Façonnés pour faire partie de la famille de Dieu : la seule condition pour en faire partie c’est la foi en Jésus

L’invitation à faire partie de la famille de Dieu est pour tous! Mais elle a une condition : la foi en Jésus : « Car tous vous êtes, par la foi, fils de Dieu en Jésus-Christ » (Galates 3.26). Ainsi, tous les hommes sont aimés de Dieu, mais tous ne sont pas entrés dans une relation d’enfants de Dieu.

Façonnés pour faire partie de la famille de Dieu : pour cela, il nous faut naître de nouveau

Pour entrer dans la famille du Seigneur, il nous faut naître de nouveau, reconnaître Jésus comme notre Sauveur et Seigneur. Nous faisons partie de notre famille humaine par notre première naissance, et nous devenons membre de la famille de Dieu par la seconde naissance : le baptême. Notre famille spirituelle, contrairement à une famille physique qui peut être brisée par la mort, la distance ou le divorce, durera éternellement car le lien qui unit les membres de cette famille est indestructible : c’est l’Esprit Saint.

Façonnés pour faire partie de la famille de Dieu : les avantages d’appartenir à la famille de Dieu

Les avantages d’appartenir à la famille de Dieu : Le jour de notre naissance spirituelle dans la famille de Dieu, nous avons reçu des cadeaux merveilleux. Nous pouvons déjà recevoir « la grâce … la patience … la gloire … la sagesse … la puissance … et la miséricorde » (Éphésiens 1., 3.16; Romains 2.4, 9.23). Et dans l’au-delà, nous recevrons bien plus encore. En tant qu’enfants de Dieu, nous avons droit à « la richesse de sa gloire, l’héritage qu’il vous a fait partager avec les saints » (Éphésiens 1.18)! Que comprend exactement cet héritage?

  • Nous serons avec Dieu pour toujours (1ière Lettre aux Thessaloniciens 5.10; 4.17);
  • Nous ressemblerons au Christ (1ière Lettre de Jean 3.2; 2ième Lettre aux Corinthiens 3.18);
  • Nous serons libérés de toute peine, de tout deuil et de toute souffrance (Apocalypse 21.3);
  • Nous entrerons dans sa joie (Marc 9.41; 1ière Lettre aux Corinthiens 3.8; Matthieu 25.21);
  • Nous aurons part à la gloire du Christ (Romains 8.17; Colossiens 3.4; 2ième Lettre aux Thessaloniciens 2.14).

Façonnés pour faire partie de la famille de Dieu : pour obtenir un héritage éternel

Dieu a réservé à ses enfants « un héritage qui ne peut ni se corrompre, ni se souiller, ni se flétrir » (1ière Lettre de Pierre 1.4). Rien ni personne ne peut nous prendre cet héritage. Si, dans notre vie, on voit toujours à court terme, on risque de se focaliser sur notre retraite plus que sur notre héritage éternel. Paul a dit : « Quel que soit votre travail, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur et non pour les hommes, sachant que vous recevrez du Seigneur l’héritage en récompense » (Colossiens 3.23-24). Vivez à l’horizon de l’éternité!

Façonnés pour faire partie de la famille de Dieu par le baptême

Le baptême : l’incorporation à la famille de Dieu. Le baptême est un sacrement. Un sacrement, c’est quelque chose que Dieu fait par l’action de l’Église. Il nous fait naître à une vie nouvelle et il marque aussi notre entrée dans la famille de Dieu. C’est comme un acte d’adoption dans une famille. Nous vivons du don de Dieu à partir du moment où nous le reconnaissons et décidons d’en vivre. C’est la rencontre du oui de Dieu à notre égard avec notre propre foi, notre propre oui à lui appartenir. Une joie immense.

Nous faisons partie de la famille de Dieu! « Montrant de la main ses disciples, il dit : Voici ma mère et mes frères. Quiconque fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, c’est lui mon frère, ma sœur, ma mère » (Matthieu 12.49-50). C’est une joie immense d’être accueilli dans la famille de Dieu. Quand nous nous sentons inutiles, mal-aimés ou faibles, rappelons-nous Celui qui a fait de nous son enfant.

Idée à méditer :

Nous avons été façonnés pour être membres de la famille de Dieu.

Verset pour accompagner ma journée :

« Voyez comme il est grand l’amour dont le Père nous a comblés : Il a voulu que nous soyons appelés enfants de Dieu, et nous le sommes! »(1ière Lettre de Jean 3.1).

Questions à me poser :

  • Qu’est-ce que cela suscite en moi de me savoir enfant de Dieu et d’avoir une famille?
  • Comment puis-je commencer à traiter les autres chrétiens comme des membres de ma famille?

AVEC L’AIMABLE AUTORISATION DE L’AUTEUR

SOURCE : P. Jean-Hubert Thieffry et Coll., En chemin vers l’Essentiel : Découvrir et mettre en pratique les 5 Essentiels de la vie en Christ, Édité par Motivé par l’Essentiel, 2019, pp. 52-54.

Imprimer

Soyez le premier à commenter