Dieu nous invite à entrer dans son amour trinitaire

Homélie du Dimanche de la Sainte Trinité C : Jean 16, 12-15

Source image: Top Mission TV Pain de vie

Résumé : Dieu nous invite à entrer dans son amour trinitaire. Comment pouvons-nous vivre le mystère de l’amour trinitaire dans notre vie quotidienne?

Dieu nous invite à entrer dans son amour trinitaire

Le grand mystère de la Trinité, c’est-à-dire de ce Dieu unique en trois personnes, est au centre de notre foi. Toute la vie chrétienne tourne autour de ce mystère de la Trinité. La question pour nous est de savoir comment entrer dans ce mystère? Comment pouvons-nous vivre le mystère de l’amour trinitaire dans notre vie quotidienne?

Dieu nous invite à entrer dans son amour trinitaire : en apprenant à vivre selon l’Esprit et ainsi devenir de vrais disciples du Christ

La semaine dernière, nous avons reçu le Saint-Esprit à la Pentecôte. Aujourd’hui, Jésus nous parle du Saint-Esprit en tant qu’il est « Esprit de vérité ». Qu’est-ce que cela veut dire? Cela ne signifie pas que le Saint-Esprit a la tâche de nous amener à la découverte de la vérité scientifique qui a pour but d’essayer de comprendre comment fonctionne l’univers. La « vérité » de l’Esprit qu’il veut nous donner est la vérité de Christ. C’est-à-dire que la vérité, c’est le Christ lui-même parce que Jésus a dit: « Je suis le chemin, la vérité et la vie ». Ainsi, l’Esprit de vérité désire donner naissance à Jésus Christ en chacun de nous. Mais nous devons reconnaître que le Christ ne naît pas du Don de l’Esprit Saint d’un seul coup et tout est fait. Cela confirme le dicton qui dit: « Nous ne sommes pas chrétiens. Nous le devenons.” Ainsi, nous avons toute la vie pour apprendre à vivre selon l’Esprit et ainsi devenir de vrais disciples du Christ.

« L’Esprit de vérité vous guidera dans la vérité tout entière »: cette parole de Jésus soulève en moi bien des questions:

Dieu nous invite à entrer dans son amour trinitaire : en préservant et développant notre désir de connaître et aimer Jésus Christ

Premièrement, comment est-ce que je me considère moi-même? Est-ce que je me considère comme un chrétien mature et complet? En d’autres termes, est-ce que je pense être arrivé à vivre parfaitement en tant que disciple du Christ? Personnellement, je dois dire que j’ai encore beaucoup de chemin à faire pour y arriver. En fait, je vois en moi beaucoup de faiblesses qui défigurent le visage du Christ en moi. Mais à mon avis, le plus important, c’est de préserver et de faire grandir mon désir de connaître et d’aimer toujours mieux le Seigneur Jésus.

Dieu nous invite à entrer dans son amour trinitaire : en accueillant, écoutant et obéissant à l’Esprit Saint

C’est pourquoi je sens en moi le désir d’être guidé par l’Esprit de vérité. En d’autres termes, il est clair pour moi que je ne pourrai pas vivre comme le Christ avec les seules lumières de mon pauvre esprit humain. Or, il me vient une autre question: « Comment puis-je accueillir, écouter et obéir à l’Esprit Saint et ainsi vivre à la manière de Jésus? »

Dieu nous invite à entrer dans son amour trinitaire : est-ce que cela signifie que nous devons vendre tous nos biens et vivre comme des itinérants?

Alors, que signifie concrètement « vivre comme le Christ » ? Est-ce que cela signifie que nous devons vendre tous nos biens et vivre comme des itinérants? Or, ce qui caractérise le mode de vie de Jésus, c’est qu’il a vécu sa vie humaine comme le Fils du Père. C’est donc cette vie en communion d’amour avec le Père, le Fils et l’Esprit que nous devons apprendre à vivre afin de vivre vraiment comme le Christ. En d’autres mots, nous devons apprendre à entrer dans la communion de l’Amour de la Sainte Trinité.

Dieu nous invite à entrer dans son amour trinitaire : l’Exhortation apostolique « La joie de l’amour » du Pape François

Peut-être pensez-vous maintenant: ce matin, le père Gérald est en train de dire des choses très spirituelles qui sont complètement au-delà de notre réalité humaine quotidienne de simples chrétiens. Eh bien non, frères et sœurs! En fait, quand je lis l’exhortation de notre Saint Père le Pape François à la famille: « La joie de l’amour », voici un passage adressé à chaque famille humaine:

Dieu nous invite à entrer dans son amour trinitaire : à l’intérieur de chaque famille humaine

« C’est dans la famille, « que l’on pourrait appeler Église domestique » (Lumen gentium, n. 11), que mûrit la première expérience ecclésiale de la communion entre les personnes, où se reflète, par grâce, le mystère de la Sainte Trinité. ‘‘C’est ici que l’on apprend l’endurance et la joie du travail, l’amour fraternel, le pardon généreux, même réitéré, et surtout le culte divin par la prière et l’offrande de sa vie’’ (n ° 86). Comme vous pouvez le constater, selon le Pape François, nous pouvons entrer dans la communion de l’Amour de la Sainte Trinité à travers la vie quotidienne de notre petite famille humaine qui est une « Église domestique ». » Ainsi, c’est dans la famille que l’on apprend: 1) le don de soi à Dieu et aux autres, 2) l’accueil des frères, 3) le pardon généreux, toujours renouvelé, et surtout 4) la prière commune familiale dans la louange et l’action de grâces « . Avons-nous appris ces choses dans notre famille?

Dieu nous invite à entrer dans son amour trinitaire : par les cellules paroissiales d’évangélisation

Mais peut-être direz-vous que cela est plus facile à dire qu’à faire! Et vous avez bien raison. C’est pourquoi nous devons souhaiter de tout notre cœur accueillir, écouter et aimer le Saint-Esprit, car sans lui, nous ne pourrons pas apprendre à entrer dans la communion de l’amour de la Sainte Trinité, comme l’a fait Jésus, notre Maître. Je conclus en disant que les cellules paroissiales d’évangélisation ont justement pour but de nous faire vivre cette expérience. Il est toujours temps de s’ouvrir aux nouveaux moyens que l’Esprit suscite dans l’Église pour « nous guider vers la vérité tout entière ».

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 234 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la Mission italienne San Domenico Savio, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire