Cellules Paroissiales d’Evangélisation : Chemin de Sainteté

La sainteté du disciple-missionnaire du Christ

Les « Cellules Paroissiales d’Evangélisation » (CPE) ne sont pas seulement un groupe de prière ou un groupe de partage d’évangile ou de partage de vie comme tous les autres groupes existants. Grâce au CPE nous désirons devenir disciples-missionnaires du Christ en cherchant à faire la Volonté de Dieu. Et comme le dit Saint Paul: « Ceci est la Volonté de Dieu : votre sanctification. » (1 Thess. 4, 3). C’est pourquoi, les Cellules Paroissiales d’Evangélisation sont un véritable Chemin de Sainteté qui nous soutient dans notre désir de devenir saint.

« Je suis inquiet pour ma sainteté. » (Jean-Paul II)

Mais nous pouvons nous interroger dès le départ à savoir si nous avons réellement le désir de devenir saint ? André Frossard, journaliste français, rapportait une petite anecdote comique dans la vie du Pape Jean-Paul II : « Parlant de la cage de verre de la ‘Papemobile’ une dame polonaise disait au Pape que cette cage de verre réduisait les risques et elle poursuivait en disant : « Nous ne pouvons pas nous empêcher d’être inquiets pour Votre Sainteté. » Alors Jean-Paul II, feignant de prendre cette dernière expression à la lettre, et sans majuscules répondit : Moi aussi,  je suis inquiet pour ma sainteté. » Pouvons-nous nous aussi dire que nous sommes inquiets pour notre sainteté ? Si oui, alors les Cellules d’évangélisation pourront être un moyen très efficace pour nous afin de prendre soin de notre sainteté.

Qu’en est-il de mon désir de devenir saint?

En fait, pour faire partie des CPE, on doit avoir un fort désir de sainteté. Ce désir vient d’un appel de Dieu qui nous invite à devenir de saints évangélisateurs pour notre Oïkos (milieu de vie). On peut découvrir cet appel de Dieu dans la prière personnelle et dans l’écoute de la Parole de Dieu. D’où l’importance de nous mettre à l’écoute du Seigneur dans notre cœur. Les CPE nous forment afin que nous puissions devenir des évangélisateurs de notre milieu de vie (Oïkos).

Faut-il être déjà « saint » pour faire partie des CPE?

Peut-être quelqu’un pourrait penser à la lumière de ce qui précède que les CPE sont un groupe pour les personnes très avancées dans la spiritualité et dans la foi. Mais il n’en est rien. Pourquoi ? Parce qu’il est important de se persuader que les CPE sont un « chemin de sainteté » i.e. que la seule condition pour en faire partie est simplement d’avoir le désir de devenir saint quel que soit le degré où nous sommes arrivés dans ce cheminement.

Qu’est-ce que la sainteté?

La sainteté à laquelle nous devons aspirer est le désir de devenir semblables à Jésus i.e. vivre comme des enfants de Dieu dans la foi, l’espérance et la charité. Comme le disait Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus : « La vraie sainteté n’est pas celle des révélations, mais celle de la communion intime avec  Jésus qui fait agir et parler. »

De plus, la sainteté à laquelle le Seigneur nous appelle n’est pas simplement un perfectionnement moral. ‘Saint’ ne veut pas dire irréprochable et sans défaut ou sans aucune faiblesse. La sainteté comme la rose peut naître sur le fumier. Le saint n’est pas celui qui peut se vanter d’être ‘impeccable’. Les saints sont des hommes et des femmes qui ont pris au sérieux la parole de Jésus qui nous dit que « sans Lui ils ne pouvaient rien », mais dans le même mouvement, ils ont cru que Jésus ressuscité était avec eux, par la Puissance de son Esprit Saint et qu’avec Lui, ils pouvaient aspirer à la plus grande sainteté.

Dans la vie des CPE nous cultivons ensemble notre désir de devenir saint en offrant notre prière, nos sacrifices, nos joies, nos peines et nos efforts pour faire connaître et aimer le Seigneur et ainsi, collaborer au salut éternel de nos frères et sœurs. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui ont amené le Conseil Pontifical des laïcs à reconnaître les CPE « comme une route bonne, juste, que l’on peut parcourir« .

Questions pour aller plus loin dans le partage :

  • Comme le Pape Jean-Paul II, ai-je une saine « inquiétude » pour ma sainteté ?
  • Comment est-ce que je vois la sainteté pour moi ?
  • Si j’écoute mon cœur, qu’est-ce que le Seigneur pourrait me demander pour que je puisse devenir davantage saint ?
  • Quels sont le ou les « pas » (décision(s)) que le Seigneur me demande de faire maintenant dans mon quotidien et qui pourront m’amener à la sainteté ?
  • Comment est-ce que je peux entrevoir que les Cellules Paroissiales d’Evangélisation (CPE) pourront concrètement m’aider à devenir davantage saint (e) ?
Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 128 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la Mission italienne San Domenico Savio, à Montréal.

Soyez le premier à commenter