Comment Dieu m’a appelé à la mission? Luc Labrecque

Résumé : Comment Dieu m’a appelé à la mission? Luc Labrecque était un « chercheur de Dieu » mais pas le Dieu de Jésus-Christ. Voici les premières étapes de son appel à devenir missionnaire de Jésus-Christ.

Comment Dieu m’a appelé à la mission? De l’ésotérisme à la foi

Voici mon témoignage de ma conversion à l’appel de Dieu pour devenir missionnaire. Comment Dieu m’a saisi et m’a amené à Lui? Il y a déjà plus de 20 ans, je travaillais dans un centre d’hébergement comme préposé. J’avais cessé toute pratique religieuse. J’étais dans le monde ésotérique : Alan Kardec et le spiritisme, je croyais à la réincarnation … mais je cherchais. J’étais un chercheur de Dieu, mais pas le Dieu de Jésus Christ.

Comment Dieu m’a appelé à la mission? « Crois-tu en Jésus-Christ? »

Je me souviens du moment précis où il y a eu un basculement dans ma vie. Lors de ma pause au travail de nuit, j’étais dans un demi-sommeil et j’ai entendu une voix distincte qui me dit : « Crois-tu en Jésus-Christ? » J’ai été tellement frappé que je me suis levé de mon fauteuil pour aller à l’étage supérieur de mon service car j’étais paniqué. Plus tard, je me suis rendu compte que tous les livres concernant la réincarnation, le spiritisme, les extraterrestres, etc…, j’ai mis cela de côté.

Comment Dieu m’a appelé à la mission? En passant par l’étape du cancer

Plus tard, le Seigneur m’appelait à faire un autre pas. Je devais faire ce pas après avoir appris que j’étais atteint d’une maladie très sérieuse : le mélanome carcinome : un cancer dont le pronostique était très sévère. Alors surgirent à mon esprit les grandes questions existentielles. Et je portais en moi un rêve de partir pour l’Europe. J’ai profité de cette occasion pour aller en France car je ne savais pas si dans un an ou deux ans je pourrais faire le voyage. Alors j’ai pris une décision d’aller en France. C’est là que le Seigneur m’a beaucoup interpellé. La question était de savoir comment faire pour suivre le Christ?

Comment Dieu m’a appelé à la mission? Deux livres marquants dans mon cheminement qui m’a conduit à la foi chrétienne

Le Seigneur a fait en sorte que j’ai eu deux livres qui ont été très marquant pour moi. Le premier : Dieu et la science de Jean Guitton qui nous parle des liens entre la science et Dieu dans l’infiniment petit et l’infiniment grand de cette réalité qui nous entoure. Alors, j’ai réalisé que Dieu existe nécessairement car sans Lui, on ne pourrait pas concevoir l’ordre qui existe dans l’univers. Une prise de conscience que Dieu se cache mais il est vraiment présent dans la création. Deuxième livre d’André Frossard : Dieu existe, je l’ai rencontré. C’est un témoignage extraordinaire d’un homme athée dont les parents étaient communistes qui rencontre un ami dans une église. Le Saint Sacrement était exposé et André Frossard fait cette rencontre à la manière de saint Paul avec Dieu. Il est sorti de cette église en étant pleinement catholique. Ces deux ouvrages m’ont beaucoup interpellé sur le sens à donner à ma vie et pour découvrir Dieu. Pour la première fois, on répondait à ma question : peut-on prouver l’existence de Dieu? Ces deux livres m’en donnaient des preuves.

Comment Dieu m’a appelé à la mission? L’appel à la vie monastique

Mais ce ne s’arrête pas là. Durant mon séjour en France, je me suis retrouvé devant le téléviseur qui présentait une émission sur les moines bénédictins : des jeunes qui ont répondu à l’appel pour devenir moines. À ce moment-là, j’ai eu un appel extrêmement fort : un appel du Seigneur pour devenir moine. Pour bien comprendre, à l’époque je ne fréquentais pas l’église, encore moins l’Eucharistie, je ne connaissais pas la Bible. Mais Dieu m’appelait à devenir moine et dans mon cœur, c’était déjà un oui. Alors je me suis dit : si j’avais le courage, je deviendrais moine. Dieu a creusé quelque chose en moi. Dans cette quête d’absolu, le Seigneur me demandait : es-tu prêt à me suivre? Et huit ans plus tard, je suis entré au monastère. Lorsque nous faisons la session « Vie Nouvelle » de l’École d’Évangélisation Saint André, on utilise une petite analogie : selon une légende amérindienne, l’aigle pendant six mois, fait une cure de rajeunissement (nouvelles plumes, nouveau bec, nouvelles serres) afin de prendre son envol. De la même manière, pour moi, cela a pris six mois de vie dans un monastère pour découvrir l’appel de Dieu.

SOURCE: YOUTUBE

À suivre…

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 289 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la paroisse St Enfant-Jésus de la Pointe-aux-Tremble, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire