Jésus nous invite à devenir des disciples humbles et unis.

Homélie du 3ième Dimanche Ordinaire A : Matthieu 4, 12-17

Résumé : Jésus nous invite à devenir des disciples humbles et unis. Alors, nous pourrons annoncer le Royaume de Dieu de manière cohérente.

Jésus nous invite à devenir des disciples humbles et unis. Car les divisions nuisent grandement à l’annonce de l’Évangile.

Nous sommes dans la semaine de prière pour l’unité des chrétiens. À mon avis, cette semaine est très importante parce que les divisions entre les chrétiens sont l’un des principaux obstacles qui empêchent le plus les non-chrétiens d’adhérer à la foi chrétienne. En effet, comment pouvons-nous évangéliser et proclamer l’Amour de Dieu si nous ne sommes pas unis entre nous ? Or, si nous voulons surmonter cet obstacle, nous devons savoir quelle est la cause profonde qui produit les divisions entre nous.

Jésus nous invite à devenir des disciples humbles et unis. Pour cela, nous devons éviter de favoriser le culte de la personnalité

Saint Paul, dans la deuxième lecture, nous donne la réponse :« Frères, je vous exhorte au nom de notre Seigneur Jésus Christ : ayez tous un même langage ; qu’il n’y ait pas de division entre vous, soyez en parfaite harmonie de pensées et d’opinions. Il m’a été rapporté à votre sujet, mes frères, par les gens de chez Chloé, qu’il y a entre vous des rivalités. Je m’explique. Chacun de vous prend parti en disant : « Moi, j’appartiens à Paul », ou bien : « Moi, j’appartiens à Apollos », ou bien : « Moi, j’appartiens au Christ ». Le Christ est-il donc divisé ?». Comme vous pouvez le voir, l’origine des divisions entre chrétiens, c’est souvent l’oubli du Christ et de l’Évangile. Nous donnons souvent trop d’importance aux personnes (c’est ce qu’on appelle le culte de la personnalité) : Je suis de Paul, d’Apollon, et aujourd’hui on dirait : Je suis du pape François, du pape Benoît XVI…

Jésus nous invite à devenir des disciples humbles et unis. Car le péché de l’orgueil et toutes ses conséquences sont à l’origine de nos divisions.

Après tout, l’origine de toutes nos divisions que ce soit dans la famille, dans la communauté chrétienne ou dans la société vient du péché d’orgueil. Saint Thomas d’Aquin a dit que les conséquences de l’orgueil sont : la désobéissance, l’arrogance, l’hypocrisie, les querelles, l’obstination, la discorde et la dépendance à la nouveauté. Or, le remède à l’orgueil est la reconnaissance humble et profonde que nous ne pouvons rien faire de bien sans l’aide de la grâce du Seigneur. Ce n’est pas un hasard si l’Évangile d’aujourd’hui commence par les paroles de Jésus :« Convertissez-vous, parce que le royaume des cieux est proche. » Ainsi, pour retrouver l’unité entre nous, il est nécessaire que chacun se convertisse de son orgueil parce qu’avant d’essayer de convertir les autres, nous devons essayer de nous convertir nous-mêmes. En particulier, nous devons convertir notre façon de nous regarder nous-mêmes et de regarder les autres.

Jésus nous invite à devenir des disciples humbles et unis. Nous devons pour cela changer notre regard sur nous-mêmes et sur les autres.

Tout d’abord, nous devons changer notre regard sur nous-mêmes. Ainsi, nous devons nous considérer vraiment comme des enfants de Dieu. Si je me considère vraiment comme un fils du Père à l’image de Jésus, alors je désirerai devenir de plus en plus comme Jésus (le Fils Unique du Père) et mon Maître de Vie. Alors, je chercherai à devenir comme lui un missionnaire de l’Évangile afin que tous les hommes deviennent des enfants de Dieu et des disciples du Christ et soient sauvés.   C’est ce que Jésus veut dire quand il invite ses apôtres : « Venez derrière moi, je vous ferai des pêcheurs d’hommes. » Jésus veut que nous devenions ses disciples qui ont les mêmes qualités que les pêcheurs de poissons.

Jésus nous invite à devenir des disciples humbles et unis. En devenant des « pêcheurs d’hommes ».

Quelles sont les qualités d’un bon pêcheur ? Un bon pêcheur professionnel ne travaille pas seul. Il pêche toujours avec d’autres pêcheurs parce que la pêche nécessite un effort d’équipe qui permet d’attraper les gros poissons. De la même manière, les disciples de Jésus ne doivent jamais évangéliser seuls. En effet, Jésus a envoyé ses apôtres deux à deux afin qu’ils puissent exercer la charité entre eux et ainsi témoigner de l’amour à tous ceux qui les entourent. Cela implique que nous devons apprendre à nous écouter les uns les autres et à dialoguer ensemble dans le respect et la confiance en vue d’être unis pour notre mission de disciple. La deuxième qualité du pêcheur que nous devons imiter est la patience parce que nous savons que la pêche n’est pas toujours fructueuse. Donc, pour être un bon pêcheur, préparons-nous à vivre des échecs. Jésus lui-même n’a pas toujours réussi à toucher le cœur de chacun.  En outre, il a dû avoir beaucoup de patience quand il a été rejeté et mis à mort sur la croix. Par conséquent, le pêcheur d’hommes doit s’attendre à ce qu’il soit lui aussi incompris, rejeté et persécuté comme son Maître Jésus. Enfin, Jésus nous invite aujourd’hui à changer notre regard sur les autres, en particulier sur ceux qui nous semblent très différents de nous et qui nous dérangent. Comment faire cela ? Nous devons chercher en eux ce qui nous unit plutôt que ce qui nous différencie et nous sépare d’eux. Après tout, il s’agit d’accepter les autres dans leur différence sans les juger. Cela suppose que nous sommes prêts à nous rencontrer et à dialoguer pour créer des ponts et des liens nombreux et plus profonds. Ainsi, afin de créer l’unité entre nous, nous devons être prêts à travailler ensemble dans des projets communs pour promouvoir les valeurs chrétiennes. C’est par de simples gestes de solidarité humaine et chrétienne que l’unité peut être refaite. Demandons au Seigneur la grâce d’une conversion toujours plus profonde de notre regard.

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 289 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la paroisse St Enfant-Jésus de la Pointe-aux-Tremble, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire