Avec Marie: la joie d’un cœur vulnérable

Les chemins menant à la joie de la Vierge Marie

Résumé : Avec Marie: la joie d’un cœur vulnérable. Pour entrer dans la joie de la Vierge Marie, il faut ouvrir notre cœur en abaissant nos défenses qui nous ferment à la grâce de Dieu.

Avec Marie: la joie d’un cœur vulnérable: « À ces mots, elle fut troublée »

« À ces mots, elle fut troublée » dit saint Luc (Lc 1, 29). Il est bien rare que nous soyons troublés ou émus lorsque la parole de Dieu nous parvient. Nous avons plutôt peur de nous sentir vulnérables, nous nous blindons le cœur. Et cela aussi nous empêche d’être dans la joie.

Avec Marie: la joie d’un cœur vulnérable : le défi d’ouvrir notre cœur dans la confiance

Notre cœur est entouré de solides défenses qui le protègent et nous sécurisent. Oui, nous avons peur de tout ce qui pourrait nous blesser, peur des hommes qui peuvent nous questionner, peur surtout d’un Dieu susceptible de nous demander bien plus. Nous faisons tout pour être protégés, pour nous prémunir contre toute surprise, nous éviter la question inattendue. C’est cela aussi sans doute qui nous rend tristes : la forteresse dans laquelle nous nous sommes retranchés devient une prison. Dans ces conditions, comment rester joyeux? Seul, celui qui a le cœur ouvert, celui qui reste vulnérable se laissera atteindre par la parole de Dieu. Dans une citadelle où portes et fenêtres sont closes, que peut-il survenir de nouveau? Verra-t-on y entrer une bonne nouvelle, un Évangile?

 Pour avoir le cœur vulnérable

Seigneur notre Dieu,

Ami des hommes,

Tu as envoyé ton ange

à Marie de Nazareth

pour lui dire :

« Réjouis-toi, toi qui as la faveur de Dieu »,

Elle avait le cœur vulnérable

Et lorsque Tu lui as demandé

L’inattendu, l’impossible,

Elle s’est laissé toucher par

Ta parole.

Accorde-nous cette même grâce

Que la Vierge Marie a reçue :

Rends-nous vulnérables à ta parole.

Garde-nous réceptifs

À toute parole qui nous viendra de Toi

Ou de l’un de tes enfants

Que Tu placeras sur notre route.

Délivre-nous de la tristesse

D’un cœur fermé,

Pour que la joie de Marie

Soit aussi la nôtre

Aujourd’hui et jusqu’aux siècles des siècles.

Amen.

 

SOURCE : Extrait de : Cardinal Godfried Danneels, Devenir des hommes nouveaux, Lettres d’espérance, Centurion Duculot, 1993, pp. 166-167.

Imprimer
A propos Godfried Danneels 10 Articles
Godfried Danneels, né le 4 juin 1933 à Kanegem en Flandre-Occidentale (Belgique), est un cardinal belge, archevêque émérite de Malines-Bruxelles. Docteur en théologie, il a enseigné au séminaire de Bruges avant de devenir évêque d'Anvers en 1977 puis archevêque de Malines-Bruxelles deux ans plus tard. Il fut créé cardinal en 1983. Il a été admis à l'éméritat le 18 janvier 2010

Soyez le premier à commenter