L’appel du Pape à former des familles missionnaires

Résumé: L’appel du Pape à former des familles missionnaires. Pour ce faire, il faut écouter les familles et les impliquer comme sujets de la pastorale.

L’appel du Pape à former des familles missionnaires : Il est temps pour l’Église « d’écouter activement les familles et en même temps de les impliquer comme sujets de la pastorale », souligne le pape François dans une vidéo publiée ce mercredi 9 juin.

Le pape François s’est adressé dans une vidéo aux responsables de la pastorale familiale de plus de 60 conférences épiscopales du monde entier, réunis pour tirer un bilan sur les applications d’Amoris Laetitia. Organisé en ligne, ce séminaire intitulé “Où en sommes-nous avec Amoris Laetitia ? Stratégies pour l’application pastorale de l’exhortation Apostolique” mêle interventions du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie et témoignages de couples engagés dans la pastorale familiale sur le terrain. L’événement est présenté comme l’une des étapes charnières de l’année Amoris Laetitia, voulue par le pape François.

L’appel du Pape à former des familles missionnaires : Un « effort particulier »

« De nombreuses familles ne sont pas conscientes du grand cadeau qu’elles ont reçu dans le sacrement » du mariage, relève le pontife dans cette allocution. À cet effet, il appelle à un « effort particulier » pour former les familles afin qu’elles comprennent l’importance du « sens de la mission qui découle du fait d’être conjoints et familles ». Loin d’une pastorale réservée aux « élites », le monde a besoin de leur expérience concrète « pour proclamer que, même dans les difficultés, le Christ se rend présent dans le sacrement du mariage », souligne-t-il.

L’appel du Pape à former des familles missionnaires : Donner plus de place aux couples mariés

Le pape François demande également une plus grande coopération entre les clercs et les laïcs, tous deux coresponsables pour annoncer l’Évangile. « De même que la trame et la chaîne du masculin et du féminin, dans leur complémentarité, se combinent pour former la tapisserie de la famille, de même les sacrements de l’ordre et du mariage sont tous deux indispensables pour construire l’Église comme “famille de familles” », rappelle-t-il. « Les couples mariés sont souvent là, prêts, mais pas appelés », déplore le pape François en demandant aux prêtres de leur donner davantage de place.

Pour un « nouvel élan pastoral »

Le pontife revient également sur un certain nombre de difficultés mises en lumière par les deux synodes sur la famille « qui peinent à être traitées ». En matière de préparation au mariage, d’accompagnement des jeunes mariés, d’attention aux personnes âgées et de proximité envers les familles blessées, un « nouvel élan pastoral » est nécessaire.

Cinq ans après son exhortation sur la famille, ce séminaire constitue aux yeux du pape François « un moment essentiel de dialogue » entre clercs et laïcs. Il est l’occasion de créer un réseau capable « d’annoncer l’Évangile de la famille de la manière la plus efficace, en répondant aux signes des temps ».

SOURCE : ALETEIA

Imprimer

Soyez le premier à commenter