4 façons de donner notre vie pour ceux qu’on aime

Homélie du 6° Dimanche de Pâques B

Résumé : 4 façons de donner notre vie pour ceux qu’on aime. Être à l’écoute. Dire des paroles d’encouragement. Accueillir les émotions de nos proches. Prier pour nos proches.

Pour que la Parole de Dieu ait un impact dans notre vie et celle de nos proches

Pour que la Parole de Dieu nous rejoigne plus directement et qu’elle ait un impact dans notre vie, il y a différentes méthodes qui peuvent nous aider. Une des façons qui peut nous aider afin qu’on retienne plus facilement une parole qu’on entend, c’est de l’associer à une personne qu’on connaît. Par exemple, vous dites : telle parole, ça me fait penser à telle personne parce que je sais qu’elle a vécu cela. La Parole que j’ai retenue dans l’évangile est la suivante : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime ». Je trouvais qu’en fin de semaine, c’est la fête des mères. Je vous invite à penser à votre mère ou une de vos grand-mères : une femme qui a choisi de donner sa vie par amour pour les gens qu’elle aime. On dirait que ça nous aide afin que la Parole de Dieu ne soit pas dans les nuages et qu’elle soit concrète. En pensant à nos mamans et nos grand-mamans, cela nous permet de dire : comment cela se vit concrètement? Est-ce seulement une belle parole et après cela on passe à autre chose? Ou il y a du monde qui vit vraiment cela concrètement tous les jours? Pour être capable cette Parole-là, comment fait-on? Alors j’ai pensé à 4 façons de donner notre vie pour ceux qu’on aime.

4 façons de donner notre vie pour ceux qu’on aime : Être à l’écoute

Première méthode : je pense qu’il faut être sensible à ce qui arrive aux gens autour de nous. Ça c’est une façon d’aimer son monde. Qu’est-ce que cela veut dire? Il faut être à l’écoute. Non seulement des paroles que les autres vont dire, mais si on est vraiment à l’écoute, il y a des choses que les autres ne disent pas mais que je suis capable de décoder. Ça c’est un signe! Pour donner sa vie par amour pour les personnes, il ne faut pas que je pense à mes petits intérêts à moi. À un moment donné, il faut que je sois capable de sortir de mes petits intérêts à moi, pour m’intéresser aux intérêts des personnes qui sont autour de moi. Et quand je fais cela, je suis en train de grandir en humanité. Vous savez ce qui nous empêche de faire cela surtout dans notre monde moderne? C’est l’agitation. On vit dans un monde où on a tellement de choses à faire, on coure, on coure, on coure. Ce n’est pas prévu qu’il arrive des imprévus à nos proches. Et s’il arrive un imprévu, je voudrais bien t’aider mais mon agenda est plein. Vous voyez : donner sa vie pour ceux qu’on aime, cela veut dire que de temps en temps, ça se peut que je change mon horaire. Pourquoi je change mon horaire? Parce que tu es important pour moi. Ainsi, une des façons de donner sa vie pour les gens qu’on aime, c’est d’être assez à leur écoute pour m’ajuster quand arrive un imprévu dans leur vie pour les aider. J’ai essayé de prévoir un test pour nous aider. Premier test : dans la semaine que je viens de passer, j’ai rencontré beaucoup de personnes. Il y a des personnes qui m’ont dit des choses. Est-ce que j’ai été capable quelques fois de décoder un des besoins de la personne mais elle ne me l’a pas dit. Vous voyez, je suis rendu à un autre niveau. La personne ne m’a pas dit que dans sa vie, ça va mal. Mais je m’en suis rendu compte. Ça c’est un premier signe qu’on est rendu une coche au-dessus.

4 façons de donner notre vie pour ceux qu’on aime : Dire des paroles d’encouragement

Deuxième façon pour donner sa vie pour ceux qu’on aime : c’est d’être capable de dire des paroles gentilles, des paroles d’encouragement. Vous savez comme moi qu’avec nos paroles on peut donner la vie, on peut faire du bien aux personnes. Mais avec nos paroles on peut aussi tuer du monde. Pas tuer avec un fusil mais les décourager. C’est bon de se demander si dans ma façon de communiquer avec les autres, est-ce que je suis quelqu’un qui encourage? Ou est-ce que je suis quelqu’un qui décourage? C’est bon de se poser cette question. On vit dans un monde où les paroles sont dures. Je ne suis pas tellement sur les réseaux sociaux mais on entend parler de tout ce qui se dit là-dessus. C’est assez terrible! Il y a des gens qu’on tue carrément. Je vous donne un exemple : un joueur de hockey du Canadien de Montréal, Jonathan Drouin qui a arrêté de jouer. Pourquoi? Pas parce qu’il est blessé, mais parce qu’il recevait tellement de critique qu’il a été assommé. C’est là qu’on voit que les paroles peuvent tuer et ça peut décourager du monde. Et je pense que c’est un appel à donner sa vie pour les gens qu’on aime en encourageant notre monde. Notre monde a besoin d’être encouragé. Même quelqu’un qui a beaucoup d’expérience a besoin de savoir : « c’est beau ce que tu fais, ne lâche pas! ». Le test est : si Dieu nous disait ceci : dans le prochain mois, à chaque fois que tu vas dire une belle parole gentille je vais te donner un dollar. Et à chaque fois que tu vas dire une parole négative je vais t’enlever un dollar. Ma question est : à la fin du mois, êtes-vous riche ou pauvre?

4 façons de donner notre vie pour ceux qu’on aime : Accueillir les émotions de nos proches

Troisième façon que j’ai pensé pour donner sa vie pour ceux qu’on aime : Accueillir les émotions de nos proches. Est-ce que je suis capable de dire que je suis heureux quand mes proches sont heureux? Et l’inverse aussi. Est-ce que je peux dire sincèrement, que quand mes proches sont tristes, je compatis et je suis triste avec eux? Ma mère me disait dernièrement : quand un de mes enfants ne va pas bien, j’ai de la misère à dormir. Cela veut dire qu’elle est attentive aux émotions de ses enfants. Un autre exemple qui m’est venu : quand un adolescent a un problème, c’est toujours un gros problème. Et nous adultes, sommes-nous empathiques à ce qu’ils vivent? Par exemple, un jeune va dire : « ma blonde vient de me quitter ». Et on répond : « ce n’est pas grave, ça va s’arranger! ». Tu n’as pas compris. Parce que pour ce jeune, c’est grave. Alors le jeune se dit : il ne me comprend pas. Vous voyez que donner sa vie pour ceux qu’on aime, c’est être capable d’entrer dans les chaussures de l’autre. Et un des tests qui peut nous aider pour savoir si je suis capable de faire cela : est-ce que je suis capable de ressentir ce que mes proches ressentent? Si oui, c’est un bon signe que je suis en train de donner ma vie pour ceux que j’aime.

4 façons de donner notre vie pour ceux qu’on aime : Prier pour nos proches

La quatrième façon que j’ai prévue pour les croyants (tes) : une belle façon de montrer qu’on aime nos proches, c’est de prier pour nos proches. Quand on prend le temps de prier pour quelqu’un, c’est une très belle preuve d’amour. Parce que la plupart du temps quand cela se passe, je suis tout seul dans ma chambre. Les autres ne le savent pas. Alors je ne fais pas cela pour la galerie ou le flash. Et c’est encore plus beau et je sais que cela demande un peu de cran pour le faire, c’est non seulement de prier pour quelqu’un mais lui dire : « j’ai prié pour toi. Moi, je pense que Dieu t’aime. Je pense que Dieu s’intéresse à ce que tu vis. Je pense même que Dieu a de beaux projets pour toi ». Peut-être que la personne à qui vous allez dire cela n’est pas très chaude sur la religion. Mais si vous le dites sur ce ton-là, cela va faire son chemin. On ne sait pas comment ça peut rebondir dans le cœur de quelqu’un.

En cette fin de semaine de la fête des mères, je voudrais qu’on puisse vous dire merci. Merci pour quoi? Parce quand on regarde vivre nos mères et nos grand-mères, cela aide à mieux comprendre l’évangile : « il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime ».

SOURCE : CHAÎNE YOUTUBE DE JEAN-CLAUDE HURIAUX

Imprimer

Soyez le premier à commenter