3 niveaux de compréhension de la Parole de Dieu

Source image: Seigneur à qui irions-nous, 04 Jésus est Dieu

Résumé : Il y a 3 niveaux de compréhension de la Parole de Dieu : historique ou littéral, spirituel et personnel. Voyons donc l’application de ces trois niveaux de compréhension de la Parole de Dieu de ce dimanche.

3 niveaux de compréhension de la Parole de Dieu

En général, la Parole de Dieu que nous entendons à la messe peut avoir trois (3) niveaux de compréhension :

1° niveau de compréhension de la Parole de Dieu : historique et littéral

Le premier niveau de compréhension : niveau historique et littéral. Par exemple, aujourd’hui nous voyons Jésus qui se trouve dans un région paienne (la Décapole) c’est-à-dire dans une région où les gens n’ont jamais entendu les prophéties de l’Ancien Testament annonçant la venue d’un Sauveur (Messie). Mais l’on voit que malgré tout, les gens croient que Jésus peut guérir le sourd muet. Ainsi, saint Marc nous décrit comment Jésus a guéri ce sourd muet.

2° niveau de compréhension de la Parole de Dieu : spirituel

Deuxième niveau de compréhension : niveau spirituel. Dans la mentalité des juifs du temps de Jésus, ils considéraient les paiens comme des sourds muets spirituels incapables de recevoir le salut de Dieu. Mais grâce à la guérison que Jésus opère pour ce paien, le message donné par cet évangile signifie que le Salut ne touche pas seulement le peuple juif mais tous les hommes de la terre.

3° niveau de compréhension de la Parole de Dieu : personnel

Troisième niveau de compréhension : niveau personnel. Ainsi, la Parole de Dieu est vivante et s’adapte à chacun de nous selon notre situation de vie personnelle. On peut alors se demander ce que le Seigneur entend nous dire personnellement à travers ce passage de l’évangile?

La surdité est un handicap très grand pour tout dialogue

Dans cette épisode de la guérison du sourd muet, on pourrait tout d’abord réfléchir sur le handicap humain que constitue la surdité et le mutisme qui en découle. Essayons pendant quelques minutes de nous imaginer comme étant incapable d’entendre et de parler. On se rend vite compte que ce handicap nous coupe du monde extérieur. Ainsi, la communication avec les autres est rendue très difficile à cause de ce handicap. Il nous faut alors apprendre un autre type de langage (le langage des signes) pour être en mesure de communiquer avec les gens de notre entourage. Dans un deuxième temps, on pourrait pousser notre réflexion en reconnaissant nos grandes difficultés de communication qui existent entre nous en famille, au travail et dans nos relations amicales. Malgré tous les développement des moyens de communication (téléphone intelligent, internet, satellite) on ne peut que constater les grands problèmes de communication entre les époux, entre les générations, entre les patrons et leurs employés, entre les différentes nations. Ainsi, les gens ont de plus en plus de difficulté à s’entendre, à s’écouter et à se comprendre et tout cela cause, tensions, querelles, division et conflits. On peut se demander quelle est la cause de ces conflits? Souvent, les conflits naissent entre nous à cause de notre incapacité à sortir de nous-mêmes pour entrer en dialogue véritable avec les autres. Alors, sans un véritable dialogue nous ne pouvons pas nous comprendre mutuellement et nous tombons immanquablement dans de fausses interprétations de ce qu’a dit l’autre, dans les jugements mauvais des autres qui nous amènent progressivement jusqu’au conflit et à la séparation.

Jésus peut nous guérir de notre surdité

Or, Jésus est venu dans notre monde pour nous guérir du mal et spécialement du péché qui nous divise les uns des autres et dont la surdité spirituelle est l’une des causes principales. Voyons maintenant comment Jésus, le Médecin de nos cœurs, opérera la guérison du sourd muet. Nous pourrons alors mieux comprendre comment Jésus pourra nous guérir de notre surdité spirituelle.

Comment Jésus nous guérit-il de notre surdité?

Dans son évangile, saint Marc note : « Des gens lui amènent un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler, et supplient Jésus de poser la main sur lui. » Comme on le voit, Jésus va guérir miraculeusement le sourd grâce à l’intercession des personnes qui le lui ont amené et ont intercédé en sa faveur. De la même manière, lorsqu’il arrive que nous ayons des difficultés à nous entendre entre nous, nous devrions dans la prière présenter ce frère ou cette sœur au Seigneur en disant : « Seigneur, voie ce frère ou cette sœur avec laquelle j’ai de la difficulté à m’entendre. Ouvre son cœur et le mien afin que nous puissions nous accueillir dans nos différences. Mets ta main sur notre langue et nos oreilles afin que nous puissions être capables de dialoguer vraiment. »

Ouvrons nos coeurs et nos esprits pour acquérir un langage nouveau

« Puis, les yeux levés au ciel, Jésus soupira et lui dit : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! » De cette manière, Jésus nous invite tous à ouvrir notre cœur dans la foi et l’espérance. Si nous croyons et espérons vraiment dans la grâce du Seigneur et si nous sommes prêts à le laisser agir et à le laisser toucher nos cœurs blessés, alors, tout est possible. Nous aurons la force et la lumière pour inventer un langage nouveau qui consiste à faire des signes visibles et compréhensibles d’amour qui pourront engendrer un dialogue plus profond où chacun se sentira compris et respecté. Parmi ces signes visibles permettant un meilleur dialogue, il y a celui du « regard nouveau » que je poserai sur la personne. Non pas un regard qui juge ou condamne mais un regard de bonté, de patience et de miséricorde. C’est le regard de Jésus lui-même qui se pose sur moi et mon frère ou ma sœur qui nous appelle à nous pardonner mutuellement nos fautes. Un autre signe qui peut débloquer les pires situations d’incompréhension, c’est le « sourire » qui détend l’atmosphère et qui nous empêche de tomber dans le dramatisme. Ainsi, le sourire fraternel est un signe d’ouverture, d’accueil, de joie et de paix qui signifie que nous avons confiance en l’autre et que nous l’aimons.

Demandons donc au Seigneur qu’il nous donne la grâce de croire davantage en sa puissance de guérison spirituelle qui nous permettra de pouvoir dialoguer avec un langage nouveau, celui de l’amour qui peut vaincre toute blessure et tout péché.

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 161 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la Mission italienne San Domenico Savio, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire