Pourquoi Jésus nous demande de témoigner jusqu’au martyre ?

Homélie du 12° dimanche ordinaire A : Matthieu 10, 26-33

Source image: Bible en tutoriels Dieu est Amour 2

Résumé : Pourquoi Jésus nous demande de témoigner jusqu’au martyre ? Le témoignage de notre foi jusqu’au martyre est le signe que la foi est notre trésor le plus précieux.

Pourquoi Jésus nous demande de témoigner jusqu’au martyre ?

Pour bien comprendre l’évangile d’aujourd’hui, il faut le remettre dans son contexte. En effet, dans les versets qui précèdent, Jésus avertissait ses disciples qu’ils devront subir des violences en son nom : « Méfiez-vous des hommes : ils vous livreront aux tribunaux et vous flagelleront dans leurs synagogues. » Ainsi, il était normal que les disciples soient dans la peur. Mais Jésus invite ses disciples à ne pas se laisser paralyser par la peur et à témoigner de Lui malgré le risque que leur témoignage puisse les conduire jusqu’au don suprême : le martyre.

Pourquoi Jésus nous demande de témoigner jusqu’au martyre ? Parce que la foi est notre trésor le plus précieux

Nous pouvons nous demander : pourquoi Jésus demande-t-il à ses disciples de témoigner jusqu’au martyre ? Pour Jésus, la vraie force de l’homme ne réside pas dans ses muscles ou dans la puissance de ses armes. Elle se trouve dans son cœur et dans le don de la foi en Dieu.  Or, cette force de l’homme, personne ne peut la détruire. C’est pourquoi, la seule peur légitime que nous pourrions avoir est celle de perdre la foi en Dieu parce si nous la perdions, alors nous aurions tout perdu. Car nous aurions alors perdu notre trésor le plus précieux qui donne sens et espérance à toute notre vie sur terre.

Pourquoi Jésus nous demande de témoigner jusqu’au martyre ? Parce que nous pouvons perdre la foi

Mais comment pouvons-nous concrètement perdre la foi ? En fait, nous pouvons perdre la foi si nous cessons d’en témoigner parce que la foi est comme un muscle. Si nous n’exerçons jamais un muscle, il finira par s’atrophier et alors nous ne pourrons plus l’utiliser du tout. C’est pourquoi il est important d’exercer et de nourrir le muscle spirituel de la foi par la prière quotidienne, par l’écoute de la Parole de Dieu et la rencontre cœur à cœur avec Jésus dans l’Eucharistie. Ainsi, nous pourrons toujours avoir l’inspiration de l’Esprit Saint qui nous rappellera les paroles de Jésus et la bienveillance de notre Père céleste qui veille toujours sur nous.

Pourquoi Jésus nous demande de témoigner jusqu’au martyre ? Afin que chacun puisse connaître l’espérance de la Vie Éternelle

Quand j’entends la parole de Jésus : « Les cheveux de votre tête sont tous comptés », je me souviens de la fameuse répartie que l’on entend souvent dans les films de l’homme amoureux qui dit à un autre : « Ne t’avise pas de toucher un seul cheveu de ma fiancée sinon … ». Cela nous fait comprendre que Dieu a un amour jaloux pour chacun de nous. Pour lui, tous les cheveux de notre tête sont précieux. Ainsi, les martyrs ont donné leur vie pour Dieu parce qu’ils croyaient en l’Amour infini de Dieu pour eux. Ils savaient qu’ils étaient précieux pour leur Père du Ciel. Et ils se sont probablement aussi souvenus de la parole de Jésus dans l’Évangile d’aujourd’hui : « Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui devant mon Père qui est aux cieux. Mais celui qui me reniera devant les hommes, moi aussi je le renierai devant mon Père qui est aux cieux. »

Pourquoi Jésus nous demande de témoigner jusqu’au martyre ? Comment témoigner de notre foi dans notre vie quotidienne ?

Aujourd’hui, en cette période de pandémie où nous sommes empêchés de nous réunir avec des amis et nos connaissances pour prier et célébrer notre foi dans la communauté chrétienne, en particulier pour la célébration de la messe dominicale, je pense que c’est une grande blessure pour notre Église. Parce que aller à la messe n’est pas seulement un moyen de renforcer notre foi. Mais c’est aussi un moyen de témoigner que Jésus est vivant et qu’il donne un sens à toute notre vie.

Par exemple, je me souviens avoir rencontré une dame qui m’a dit qu’un dimanche matin, un de ses enfants était venu lui rendre visite sans la prévenir. Après, 30 minutes, il semblait vouloir rester pour le repas. Elle s’est alors excusée en disant qu’elle avait prévu d’aller à la messe de 11 heures. Elle a invité son fils à venir avec elle à la messe. Et il a accepté son invitation. Cette maman était ravie d’avoir pu amener son fils à la messe. Cela a été une bonne occasion pour elle de témoigner de sa foi à son fils qui n’avait pas participé à la messe depuis de nombreuses années.

Nous devons donc être prêts à témoigner de notre foi chrétienne aux autres, sinon, cela signifie que notre foi n’est pas mûre et authentique. C’est pourquoi, nous devons demander au Seigneur la grâce d’une conversion plus profonde pour devenir de véritables témoins du Christ.

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 285 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la paroisse St Enfant-Jésus de la Pointe-aux-Tremble, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire