Pourquoi est-il difficile d’évangéliser au Québec?

Homélie de l’Épiphanie 2024

Résumé : Pourquoi est-il difficile d’évangéliser au Québec? Les québécois ont éliminé le mystère de la foi sous prétexte que les évangiles étaient des fables pour enfants.

VISIONNER LA VIDÉO DE L’HOMÉLIE

Durant les fêtes, il est normal de se coucher tard, de manger et de boire plus que de coutume. Mais bien entendu, il y a un prix à payer pour nos petits ou grands excès : notre corps nous dit qu’il est fatigué et cela peut avoir comme conséquence qu’on n’a pas envie de se lever le matin pour retourner au travail et reprendre la routine du quotidien. Mais voilà que la parole du prophète Isaïe vient pour nous stimuler : « Debout, resplendis! Elle est venue ta lumière et la gloire du Seigneur s’est levée pour toi. »

Aujourd’hui, nous continuons de fêter Noël avec la fête de l’Épiphanie car nous ne sommes pas encore arrivés au but. Mais au fait, quel est le but de Noël? Le but de Noël, c’est de recevoir personnellement la Lumière du Christ de telle manière que nous deviendrons des chercheurs de Dieu et des témoins de Jésus notre Sauveur.

Isaïe nous a dit : « Les nations marcheront vers la lumière » car le but de Noël, c’est de faire connaître à toutes les nations (à toute l’humanité) la lumière qui donne sens à notre vie sur la terre.

« Et les rois vers la clarté de ton aurore » : Ainsi, tous sont appelés à découvrir la Lumière du Christ (pas seulement les petits, les pauvres, les gens ordinaires mais aussi les puissants et les riches de ce monde).

« Lève les yeux alentour et regarde » : la lumière du Christ nous permet de poser un nouveau regard sur nous-mêmes, les autres et sur notre vie quotidienne. Car le Christ est venu pour que nous ayons une Vie Nouvelle.

Pourquoi est-il difficile d’évangéliser au Québec? Des évangélisateurs venus de l’étranger

« Tous les gens de Saba viendront, apportant l’or et l’encens : ils annonceront les exploits du Seigneur » : Isaïe prophétise qu’il y aura de nouveaux évangélisateurs qui viendront pour proclamer la Bonne Nouvelle de l’Évangile. Ainsi, pour nous au Québec, de même que beaucoup de québécois.es sont allés très nombreux dans les pays du tiers monde pour évangéliser aux XIX et XX siècles, de même aujourd’hui, c’est à notre tour d’accueillir nos frères et sœurs d’Afrique ou d’ailleurs qui viennent nous témoigner de leur foi en Jésus Christ. Cela nous montre que l’Esprit est toujours à l’œuvre dans l’Église et notre monde.

Pourquoi est-il difficile d’évangéliser au Québec?

Mais il faut aussi reconnaître qu’au Québec, il est très difficile d’évangéliser les québécois. Pourquoi est-il difficile d’évangéliser au Québec?Pour le comprendre, il nous faut méditer la parole de saint Paul (2ième lecture) : « Par révélation, il m’a fait connaître le mystère. Ce mystère n’avait pas été porté à la connaissance des générations passées » : En fait, au Québec, malheureusement on a éliminé le mystère de la foi parce que l’on a cru à tort que les évangiles étaient simplement des fables pour enfants. C’est la raison pour laquelle selon moi les québécois refusent de se reconnaître comme les enfants de Dieu.

Socialement, ils ont vécu leur crise d’adolescence durant la révolution tranquille des années 60. Et cela a fait en sorte que les québécois ont fermé leur cœur au mystère de Dieu qui se révélait à travers l’Enfant-Dieu de Bethléem. Ainsi, ils sont devenus incapables de s’émerveiller du Mystère de l’Amour de Dieu qui se révélait dans la simplicité et la pauvreté de l’Enfant-Jésus. En ce faisant, les québécois ont choisi de se mettre dans le camp du roi Hérode i.e. dans le camp de ceux qui refusent de faire les efforts nécessaires pour sortir d’eux-mêmes afin de se mettre à la recherche de la vérité.

Au fond, à la manière de Pilate qui s’est débarrassé de la question embarrassante de Jésus Christ en disant : « qu’est-ce que la vérité? » dans le but d’affirmer que la vérité n’existe pas. De la même manière, les québécois ont cessé de croire que Jésus Christ est le « Chemin, la Vérité et la Vie ». Comme les antiques Romains, ils réclament désormais du pain et des jeux. Car ils préfèrent ainsi s’étourdir dans les divertissements innombrables qu’offre la richesse de notre société de consommation plutôt que de croire en l’Amour de notre Père du Ciel.

La fête de l’Épiphanie est donc une fête très importante pour nous tous chrétiens. Car les Mages nous montrent par leur exemple que la foi authentique qui nous sauve est celle qui s’efforce de rechercher les signes que Dieu notre Père a semés dans notre vie afin de nous faire découvrir son Amour et sa Vérité à travers les événements de notre quotidien.

Demandons au Seigneur de soutenir notre foi dans notre recherche de la Vérité afin que nous puissions enfin nous réjouir de la Lumière du Christ comme l’ont fait les Mages.

Imprimer
Avatar photo
A propos Gérald Lajeunesse 316 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la paroisse St Enfant-Jésus de la Pointe-aux-Tremble, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire