Marie nous aide à nous engager dans la nouvelle évangélisation

Comment surmonter l’argument : « on a toujours fait comme cela, pourquoi changer ? »

Cet article est numéro 8 d'une série de 9 Surmonter les obstacles à l'évangélisation

Un des premiers obstacles que nous rencontrons lorsqu’on invite les gens à s’engager dans le processus de la nouvelle évangélisation est l’argument : « on a toujours fait comme cela, pourquoi changer? » Il est vrai qu’en général, le changement fait peur à tout le monde. Ainsi, avec l’habitude de nos manières de faire la pastorale, le changement vers quelque chose d’inconnu et de nouveau peut nous inquiéter et nous incommoder. Entrer dans la nouvelle évangélisation est une invitation à risquer de sortir de notre zone de confort. Cela n’est pas facile. Comment arriver à risquer notre oui pour nous lancer dans la nouvelle évangélisation ? La Vierge Marie peut nous aider grandement à nous engager dans la nouvelle évangélisation car elle a été la première à prendre ce risque de sortir de sa zone de confort. C’est ce que le père Michael Rennier écrit dans un article : « Avec Marie, sortir de sa zone de confiance ! » : 

« Quand Marie a accepté de devenir la mère de Dieu, elle s’est lancée dans une incroyable aventure ! Et l’aventure, c’est aussi excitant que terrifiant… Peur, incertitude, et même chagrin sont des sentiments auxquels il faut alors apprendre à faire face. Marie a suivi son fils tout au long de sa vie, dans ses bons comme ses mauvais moments, et elle est restée à ses côtés lorsqu’il a été mis en croix. (…) Marie a risqué sa vie entière lorsqu’elle s’est investie dans sa maternité exceptionnelle. Elle n’a plus jamais été la même. Et on parle d’elle encore aujourd’hui, car son courage a fait toute la différence, tant pour elle que pour le monde entier. Elle a changé le cours de l’histoire par son engagement, pour ses convictions personnelles et spirituelles. »

Ainsi, ce n’est pas par hasard si le Pape François, dans son exhortation apostolique : La joie de l’évangile, appelait la Vierge Marie : « l’Etoile de la nouvelle évangélisation » (#287). C’est pourquoi, le Pape François conclut son exhortation apostolique par une prière à Marie :

« Vierge et Mère Marie,
toi qui, mue par l’Esprit,
as accueilli le Verbe de la vie
dans la profondeur de ta foi humble,
totalement abandonnée à l’Eternel,
aide-nous à dire notre « oui »
dans l’urgence, plus que jamais pressante,
de faire retentir la Bonne Nouvelle de Jésus. (…)

Obtiens-nous maintenant une nouvelle ardeur de ressuscités
pour porter à tous l’Evangile de la vie qui triomphe de la mort.
Donne-nous la sainte audace de chercher de nouvelles voies
pour que parvienne à tous le don de la beauté qui ne se ternit pas. (…) » (#288)

Nous aurons donc la grâce de sortir de notre zone de confort pastoral et de nous engager dans la nouvelle évangélisation si nous fixons notre regard de foi sur la Vierge Marie : « l’Etoile de la nouvelle évangélisation ». Par la prière de Marie, nous pourrons ainsi obtenir « la force révolutionnaire de la tendresse et de l’affection» (#288) afin de devenir capables de collaborer avec l’Esprit Saint à la construction du Royaume de l’Amour par un engagement résolu dans la nouvelle évangélisation.

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 176 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la Mission italienne San Domenico Savio, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire