Nouvelle expérience d’évangélisation à San Domenico Savio, Montréal

Afin que les parents enseignent la catéchèse à leurs enfants

Etat des lieux et solution apportée

« Mais cela n’a pas de bon sens! » Voilà ma réaction à chaud quand j’ai pris connaissance du fonctionnement de la catéchèse des enfants aux sacrements de l’initiation (Réconciliation, Première Communion et Confirmation). Tout d’abord il faut dire que la Mission italienne San Domenico Savio de Montréal dont je suis responsable depuis trois ans est toute petite et que généralement les jeunes familles qui s’inscrivent à la catéchèse n’habitent pas sur notre territoire. Traditionnellement, les parents « magasinent » leur paroisse où ils désirent que leurs enfants fassent leur initiation chrétienne. Leurs principaux critères de sélection sont: le meilleur coût possible et une implication minimale des parents et des enfants (i.e. Le moins de séances de catéchèse possibles et le moins de messes du dimanche obligatoires). Dans la pratique, les parents viennent déposer leur enfant à l’église pour la catéchèse le dimanche matin à 10h et certains reviennent pour la messe à 11h, d’autres reviennent à la fin de la messe après avoir fait leurs courses de fin de semaine.

Après trois années de tentatives infructueuses pour stimuler les parents à s’engager davantage pour transmettre la foi à leur enfant (nous avons essayé de faire un groupe de servants de messe conduit par un ou deux parents, nous avons invité les parents et les enfants à faire la lecture de la messe, nous les avons invités aussi à participer à l’accueil des fidèles de la messe, la quête, le chant, … rien n’a fonctionné). Participation nulle! A partir de ce constat, nous avons décidé (la responsable de la catéchèse et moi-même le pasteur) de prendre le taureau par les cornes et d’oser le changement au risque de perdre toutes les familles car, comme on le sait tous, les changements sont craints comme la peste.

Ainsi, en septembre 2016, nous avons annoncé que dorénavant, nous allons suivre les indications de notre Saint Père le Pape François qui encourage tous les parents à devenir participants actifs dans la transmission de la foi à leurs enfants. (Cf: P.S. (1)). Dorénavant, les parents devront donner la catéchèse à leur enfant à la maison.

Alors comment procéderons-nous afin de susciter une participation active des parents à la catéchèse?

Une solution simple et fructueuse

Nous avons eu l’idée d’inviter les parents à faire l’expérience du « Parcours Alpha » qui est destiné aux personnes qui se sont éloignées de l’Eglise et de ses pratiques. Donc, pendant 10 dimanches matins consécutifs, les parents ont été conviés à un petit-déjeuner durant lequel ils pouvaient écouter un petit enseignement dynamique qui culminait par des questions existentielles auxquelles les parents devaient répondre dans des petits groupes de partage. Malgré leurs très fortes et très nombreuses réticences et appréhensions (plusieurs ont même écrit une pétition hargneuse à l’Archevêché de Montréal pour empêcher le changement de se produire), finalement, les parents ont très bien répondu. Ils ont participé avec intérêt aux partages proposés. (Cf. P.S. (2): Les statistiques du sondage de l’évaluation du « Parcours Alpha »). Cela  a été pour eux une initiation à la prise de parole concernant leur foi chrétienne et une stimulation positive pour participer activement à la transmission de la foi à leurs enfants.

Et après?

La question était alors: comment profiter de ce nouvel élan spirituel des parents pour les aider à catéchiser leurs enfants? Car le changement majeur du processus de notre catéchèse qui a apeuré beaucoup les parents est qu’ils étaient tous institués: « catéchètes de leur propre enfant ». La paroisse servirait alors de soutien et d’aide pour que les parents eux-mêmes donnent les catéchèses à leur enfant à la maison.

Comment cela pourra-t-il se faire? Nous avons donc invité les parents et les enfants à une rencontre d’information dans laquelle nous leur avons expliqué comment nous procéderons afin de les soutenir et de les aider. Nous y avons présenté le calendrier des 8 rencontres de soutien à la catéchèse qui seront suivies de la messe dominicale à l’église. Chaque rencontre se déroulera comme suit: Chant du Notre Père mimé par tous. Puis, en petits groupes, il y a un « Partage d’évangile » durant 30 minutes, suivi de questions (de la part des parents, des enfants et du leader) sur le livre de catéchèse afin de dénouer les difficultés rencontrées.

Nous avons nommé quelques parents (parmi les plus ouverts au changement) afin qu’ils deviennent « leader » de petits groupes (4-6 parents-enfants) un peu sur le modèle du Parcours Alpha.

Jusqu’à maintenant, les parents et enfants qui participent aux rencontres semblent bien profiter de cette aide. Nous ferons une évaluation finale à la fin de notre parcours catéchétique.

 

Gérald Lajeunesse omv

Mission Saint Dominico Savio

Montréal

7/02/2017

 

P.S.:

(1) Transmettre la foi:

L’éducation des enfants doit être caractérisée par un cheminement de transmission de la foi, rendu difficile par le style de vie actuel, les horaires de travail, la complexité du monde contemporain où beaucoup vont à un rythme frénétique pour pouvoir survivre. Toutefois, la famille doit continuer d’être le lieu où l’on enseigne à percevoir les raisons et la beauté de la foi, à prier et à servir le prochain. Cela commence par le baptême, où, comme disait saint Augustin, les mères qui conduisent leurs enfants « contribuent au saint enfantement ». Ensuite, commence le cheminement de la croissance de cette vie nouvelle. La foi est un don de Dieu reçu au baptême, et elle n’est pas le résultat d’une action humaine ; cependant les parents sont des instruments de Dieu pour sa maturation et son développement. Donc, « c’est beau quand les mamans enseignent à leurs petits enfants à envoyer un baiser à Jésus ou à la Vierge. [Que] de tendresse se trouve en cela ! A ce moment le cœur des enfants se transforme en lieu de prière ». La transmission de la foi suppose que les parents vivent l’expérience réelle d’avoir confiance en Dieu, de le chercher, d’avoir besoin de lui, car c’est uniquement ainsi qu’un âge à l’autre vantera ses œuvres, fera connaître ses prouesses (cf. Ps 145, 4) et que le père à ses fils fait connaître sa fidélité (cf. Is 38, 19). Cela demande que nous implorions l’action de Dieu dans les cœurs, là où nous ne pouvons parvenir. Le grain de moutarde, semence si petite, devient un grand arbre (cf. Mt 13, 31-32), et ainsi nous reconnaissons la disproportion entre l’action et son effet. Donc, nous savons que nous ne sommes pas les propriétaires du don mais ses administrateurs vigilants. Cependant notre engagement créatif est un don qui nous permet de collaborer à l’initiative de Dieu. Par conséquent, « il faut veiller à valoriser les couples, les mères et les pères, comme sujets actifs de la catéchèse […]. La catéchèse familiale est d’une grande aide, en tant que méthode efficace pour former les jeunes parents et pour les rendre conscients de leur mission comme évangélisateurs de leur propre famille »

Pape François, La joie de l’amour, #287.

 

P.S. (2): Evaluation du « Parcours Alpha » (statistiques des réponses des parents)

MISSIONE SAN DOMENICO SAVIO

Résultats Evaluation du Parcours Alpha 2016

TOTAL DES PARTICIPANTS : 25

 

  • Le Parcours Alpha vous a-t-il aidé afin de renouveler votre perception de la religion et ainsi, d’avoir un regard neuf et dynamique sur la foi chrétienne ?
    Réponse :
    Beaucoup : ( 9 ) ;  Moyennement : (  16 ) ;  Pas du tout : (   ).
  • Le Parcours Alpha est une bonne opportunité afin d’apprendre à partager la foi chrétienne avec d’autres personnes. Jusqu’à quel point diriez-vous que vous avez pu développer l’apprentissage de partager la foi chrétienne avec d’autres personnes ?
    Réponse :
    Beaucoup : ( 12 ) ; Moyennement : ( 12  ) ; Pas du tout : (   ).
  • Le Parcours Alpha nous donne la possibilité de créer des amitiés fondées sur la foi chrétienne. Est-ce que votre expérience personnelle dans le Parcours Alpha vous a permis de créer de nouveaux liens d’amitié avec les personnes de votre groupe de partage ?
    Réponse :
    Beaucoup : ( 15 ) ; Moyennement : ( 8  ) ; Pas du tout : ( 2  ).
  • Est-ce que vous seriez disposé à recommander le Parcours Alpha à une personne de votre entourage ?
    Réponse :
    Beaucoup : ( 12 ) ; Moyennement : ( 11  ) ; Pas du tout : ( 1  ).
  • Est-ce que vous seriez intéressé à faire un suivi (follow-up) au Parcours Alpha afin de développer davantage les apprentissages que vous avez déjà acquis et pour approfondir les relations amicales qui ont été initiées ?
    Réponse :
    Beaucoup : ( 6 ) ; Moyennement : ( 12  ) ; Pas du tout : ( 5  ).

 

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 251 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la paroisse St Enfant-Jésus de la Pointe-aux-Tremble, à Montréal.

1 Rétrolien / Ping

  1. Succès des partages d'évangile auprès des parents de la catéchèse - Évangéliser.net

Laisser un commentaire