Quel est notre sentiment d’appartenance envers notre paroisse?

Une condition essentielle pour assurer la multiplication des Cellules Paroissiales d'Évangélisation

Le processus d'évangélisation des Cellules Paroissiales d'Évangélisation
Le processus d'évangélisation des Cellules Paroissiales d'Évangélisation (le filet)

Résumé : Quel est notre sentiment d’appartenance envers notre paroisse? Le sentiment d’appartenance envers notre communauté paroissiale est essentiel afin que la Cellule Paroissiale d’Évangélisation puisse se multiplier.

Quel est notre sentiment d’appartenance envers notre paroisse? La Cellule d’Évangélisation est partie intégrante de la paroisse

Les Cellules Paroissiales d’Évangélisation font parties intégrantes d’une communauté plus vaste qu’on appelle la paroisse. Ainsi, un des éléments importants qui unit les membres de la Cellule, c’est le choix conscient et libre d’appartenir à la même paroisse qui est le « corps » dans lequel la Cellule vit et grandit.

Quel est notre sentiment d’appartenance envers notre paroisse? Le choix conscient et libre de sa paroisse

Autrefois, les gens n’avaient pas le choix. Ils habitaient sur un territoire donné et cela déterminait automatiquement la paroisse catholique à laquelle ils appartenaient. Mais depuis une cinquantaine d’années, les choses ont beaucoup changé. Ainsi, les catholiques se sont mis à « magasiner » leur paroisse d’appartenance en fonction de critères pratiques tels que : l’horaire des messes, le stationnement disponible, la qualité de la prédication et ou du chant liturgique.

Quel est notre sentiment d’appartenance envers notre paroisse? La Cellule vit en osmose avec la paroisse

Or, la Cellule Paroissiale d’Évangélisation est née dans une paroisse donnée. La cellule est donc appelée à vivre et grandir en osmose avec cette communauté paroissiale. Par conséquent, les membres de la Cellule sont amenés à choisir librement et consciemment cette paroisse d’appartenance pas seulement en fonction des critères pratiques évoqués plus haut, mais en fonction de l’appel qu’ils ont reçu du Seigneur de faire partie de cette Cellule Paroissiale d’Évangélisation.

Quel est notre sentiment d’appartenance envers notre paroisse? L’Oïkos des membres de la Cellule se doit d’inclure la paroisse

Ainsi, la configuration de notre « Oïkos » se détermine différemment de par notre appartenance à cette paroisse concrète.

 

Quel est notre sentiment d’appartenance envers notre paroisse? Car la paroisse est la mère nourricière spirituelle de la Cellule

La mission des membres de la Cellule est donc de prier le Seigneur et de témoigner de Jésus non seulement dans le premier cercle de leur Oïkos (cercle de notre famille, amis, collègues de travail et cellule) mais aussi dans le cercle plus large de la paroisse qui est considérée un peu comme la mère nourricière spirituelle de la Cellule. Par exemple, il est très ressourçant pour les membres de la Cellule de se retrouver tous ensemble pour la messe dominicale de leur paroisse commune. Le fait d’être ensemble pour célébrer l’Eucharistie le dimanche contribue beaucoup à renforcer les liens spirituels qui unissent les membres de la Cellule. Cela peut aussi être un beau témoignage de fraternité pour les autres fidèles qui voient la cellule réunie à l’église.

Autre exemple : L’on sait que le témoignage du « Service » est la première façon d’évangéliser nos frères et sœurs. Ainsi, il est important que la Cellule témoigne de l’Évangile par le service au sein de sa paroisse afin de grandir elle-même et de faire grandir la paroisse.

Quel est notre sentiment d’appartenance envers notre paroisse? Importance vitale de l’appartenance à la paroisse pour la Cellule :

Mario St-Pierre a écrit : « Tout comme la cellule biologique est liée à un corps plus vaste sans lequel elle ne peut vivre, la cellule d’évangélisation est en relation vivante et vitale avec la paroisse. (..) Nous savons que la cellule meurt si elle se détache du corps et que le corps est en bonne santé dans la mesure même où chaque cellule l’est aussi. De plus, chaque cellule biologique est en bonne santé parce qu’elle accomplit une tâche, une fonction ou un service pour elle-même et pour l’ensemble du corps. (…) On peut vérifier la qualité d’une cellule et son union au corps par les services qu’elle entretient avec lui. Chaque cellule est appelée à développer charismes, talents et services pour le bien du corps ecclésial. » (Manuel de base de la Formation des leaders, p. 22).

 

Questions pour le partage afin d’aller plus loin :

  • Qu’est-ce qui me touche plus particulièrement dans ce texte?
  • Quel est mon sentiment d’appartenance envers ma communauté paroissiale?
  • Comment est-ce que je considère ma relation entre la paroisse et la cellule?
  • Comment est-ce que je voie l’importance de mon appartenance à la paroisse pour la Cellule? Puis-je l’expliquer?
  • Voyez-vous d’autres implications de l’appartenance à la paroisse pour la Cellule?
Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 260 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la paroisse St Enfant-Jésus de la Pointe-aux-Tremble, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire