L’évangélisation de notre oïkos

évangélisation de l'oïkos

L’évangélisation (l’annonce de la Bonne Nouvelle de Jésus le Christ) ne doit pas se faire de n’importe quelle façon. Il faut débuter l’évangélisation dans notre oïkos. Qu’est-ce que notre oïkos? L’oïkos est un mot grec (racine de nombreux termes tels que: éco-logie, éco-nomie, etc.) qui désigne la maison, le foyer domestique, la famille, les collègues de travail, les amis, le lieu des loisirs. Dans le Nouveau Testament, ce terme est souvent utilisé souvent: « Envoie quelqu’un à Joppé pour faire venir Simon qu’on surnomme Pierre. Il exposera devant toi les évènements qui apporteront le salut à toi et à toute ta maison (oïkos). » (Actes des Apôtres 11, 13-14). Donc, l’oïkos est l’ensemble des personnes avec lesquelles on entretient des relations habituelles. L’évangélisation de l’oïkos consiste à profiter des « relations déjà existantes » pour évangéliser. L’oïkos peut s’étendre à différents domaines du réseau de nos relations personnelles:

  • Notre famille (époux(se), enfants, frères, soeurs, beaux-frères, amis)
  • Nos voisins
  • Nos relations de travail
  • Nos intérêts communs (club d’âge d’or, groupe de bowling, de foot, associations, etc.)

Mon oïkos est vraiment pour moi un lieu unique. Si je ne lui annonce pas l’Évangile, personne d’autre ne pourra le faire à ma place. Comment pratiquement évangéliser mon oïkos? Tout d’abord, il faut choisir 2 ou 3 personnes faisant partie de mon oïkos afin de concentrer mes efforts d’évangélisation sur celles-ci. Puis, il est important que:

J’ajuste mon intervention évangélique selon la personnalité du frère que je désire évangéliser. 

  1. Cela suppose que je connaisse bien mon frère (ou les autres personnes de mon oïkos). Car normalement, je devrais savoir comment le prendre afin qu’il ne se braque pas contre moi. Je devrais connaître ses goûts, ses intérêts, ce qui lui fait plaisir, ce qu’il déteste, ses besoins, ses difficultés, son histoire personnelle, etc. 
  2. Je connais aussi son niveau d’adhésion à Jésus. Le frère que je désire évangéliser peut se situer dans l’une ou l’autre de ces catégories, soit: 
    1. Il ignore la vérité du christianisme ou n’est pas intéressé par elle;
    2. Il connaît le christianisme mais refuse un chemin de foi;
    3. Il accepte Dieu mais ne connaît pas Jésus;
    4. Il connaît Jésus mais ne vit pas selon l’Évangile;
    5. Il accepte Jésus et son Évangile mais refuse l’Église;
    6. Il est chrétien, mais n’est pas en croissance;
    7. Il est chrétien et en cheminement de croissance; 
    8. Il est chrétien mature et évangélisateur;
  • Il est important que je l’aime au nom de Jésus: que je prie spécialement pour la personne que j’ai choisi d’évangéliser dans mon oïkos
  • Il est important que je fasse pour lui tout ce que Jésus Lui-même ferait: que je l’écoute, lui rende des services gratuitement, etc. 

Exemples de personnes dans l’évangile qui ont évangélisé une personne de leur oïkos

« André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des disciples qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus. Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit: »Nous avons trouvé le Messie » – ce qui veut dire: Christ. André amena son frère à Jésus. Jésus posa son regard sur lui et dit: « Tu es Simon, fils de Jean; tu t’appelleras Képhas » – ce qui veut dire: Pierre. » (Jean 1, 40-42)

« Philippe était de Bethsaïde, le village d’André et Pierre. Philippe trouve Nathanaël et lui dit: « Celui dont il est écrit dans la loi de Moïse et chez les Prophètes, nous l’avons trouvé: c’est Jésus fils de Joseph, de Nazareth. » (Jean 1, 50-53)

« Jésus lui répond: « Va, ton fils est vivant. » L’homme crut à la parole que Jésus lui avait dite et il partit. Pendant qu’il descendait, ses serviteurs arrivèrent à sa rencontre et lui dirent: « C’est hier, à la septième heure, (au début de l’après-midi), que la fièvre l’a quitté. » Le père se rendit compte que c’était justement  l’heure où Jésus lui avait dit: « Ton fils est vivant. » Alors il crut, lui, ainsi que tous les gens de sa maison. » (Jean 4, 50-53)

 

Enseignement de l’abbé Nicolas Tremblay

Imprimer
Évangéliser
A propos Évangéliser 39 Articles
Évangéliser.net s’adresse à tout chrétien francophone qui se sent interpellé par Jésus à annoncer la Bonne Nouvelle : « Allez donc auprès des gens de toutes les nations et faites d’eux mes disciples ; baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à pratiquer tout ce que je vous ai commandé.»

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire