Quel est ton rêve ou ton désir profond pour ta vie?

choisir la maison commune pour s'épanouir comme chrétiens

Le Pape François, dans son Exhortation Apostolique « La Joie de l’Évangile« , citait les paroles de Benoît XVI : « L’Eglise ne croît pas par prosélytisme, mais par attraction. » (# 14) Ces paroles sont très importantes pour les C.P.E. (Les Cellules Paroissiales d’Evangélisation) car elles nous font comprendre comment nous devons évangéliser notre Oïkos (milieu de vie). L’attraction de l’évangile vient toucher le désir intérieur de chaque humain : le désir profond pour vivre dans la Paix, la Joie et l’Amour.

« I had a dream » : Ces paroles du Pasteur Martin Luther King ont marqué le début d’une révolution profonde aux États-Unis. Le rêve de Martin Luther King était de voir un monde débarrassé de tout racisme. Ceci est un bel exemple qui nous montre que tout projet d’importance commence par un rêve, qui est une sorte de vision qui dynamise tout projet d’envergure.

Si nous voulons comprendre le sens profond du système des C.P.E., nous devons entrer dans sa vision initialeQuelle est la vision initiale (rêve) des C.P.E.? La vision initiale des C.P.E. est très simple. Il s’agit de notre maison commune ou de notre foyer familial dans lequel nous vivons avec nos êtres chers à la recherche constante de la Paix, de la Joie et de l’Amour. Idéalement, un foyer familial ou une maison commune est :

  • Un endroit  où nous trouvons des raisons de vivre et qui nous apporte l’espérance et une joie simple pour louer le Seigneur qui est à la Source de tout bien;
    VS (par opposition à) un environnement qui engendre désespoir, tristesse et athéisme pratique.
  • Un endroit où nous pouvons faire des rencontres profondes avec la possibilité de partager, d’échanger, de dialoguer, d’être écouté et de prier en profondeur le Seigneur ;
    VS (par opposition à) un endroit qui favorise l’individualisme, l’esprit de mutisme et d’isolement et la sécheresse dans la prière.
  • Un endroit où nous pouvons trouver une ouverture envers chaque personne, un esprit de communion, de pardon et de charité ;
    VS (par opposition à)  un endroit qui favorise l’égoïsme, les conflits, la vengeance et la violence.
  • Un endroit où nous pouvons trouver la paix, la confiance mutuelle et la sérénité ;
    VS (par opposition à) un endroit où il y a méfiance mutuelle et querelles.
  • Un endroit où nous nous sentons libres intérieurement d’exprimer le fond de notre pensée sans être jugés ou condamnés et où nous pouvons être nous-mêmes parce que nous nous savons acceptés inconditionnellement par les autres ;
    VS (par opposition à)   un endroit où il y a de l’hypocrisie, de la calomnie, de la médisance.

Rêvons-nous d’un tel endroit ? Si oui, nous avons alors le ‘désir du Ciel’ car la Vie Éternelle ressemblera à un tel endroit. C’est aussi le désir profond de tous ceux et celles qui forment les Cellules Paroissiales d’Évangélisation (C.P.E.). Ceci explique aussi pourquoi les C.P.E. se multiplient : elles ne se multiplient pas par prosélytisme (en essayant de convaincre les autres par des arguments intellectuels ou par des techniques de persuasion) mais par attraction (par attraction du désir profond d’une maison commune telle que décrite plus haut) c’est-à-dire en un mot : par l’attraction de l’Amour.

  • « À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » (Jean 13, 35).
  • « Bien-aimés, puisque Dieu nous a tellement aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres. Dieu, personne ne l’a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et, en nous, son amour atteint la perfection. » (1 Jean 4, 11).
  • « Nathanaël répliqua : « De Nazareth peut-il sortir quelque chose de bon ? »
  • Philippe répond : « Viens, et vois. »(Jean 1, 46).

Donc, on peut dire que le but des C.P.E. est de construire cette communauté chrétienne, cette maison commune de l’Amour. La multiplication des Cellules Paroissiales d’Évangélisation sera la preuve qu’elles sont sur la bonne voie, la voie de l’Amour de Dieu et de notre prochain.

Questions pour le partage :

  • Quel est mon « rêve » pour ma vie chrétienne personnelle, familiale et pour ma communauté chrétienne?
  • Comment est-ce que je vois que les Cellules d’évangélisation paroissiales pourraient m’aider à réaliser mon « rêve» ?
Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 74 Articles

Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la Mission italienne San Domenico Savio, à Montréal.

Soyez le premier à commenter