Jamais sans les enfants

Quand je repense à l’expérience que j’ai vécue, dans une école publique à Montréal (enfants 5-6 ans) et dans un camp familial (enfants 5-12 ans), je me dis : « maintenant, à Méditation chrétienne du Québec et des Régions francophones du Canada (MCQRFC), « Jamais sans les enfants!…». Le 25e anniversaire de notre organisme est une belle occasion de le dire haut et fort.

 Le 4e volet de notre mission me donne les mots pour le dire : « Faire découvrir aux jeunes du Québec et du Canada francophone, de manière personnelle ou par l’entremise de petites communautés d’appartenance, un chemin d’intériorité qui puisse transformer leur vie quotidienne et avec elle, le monde qui les entoure.  Et ce, en favorisant un engagement social des jeunes au cœur de leur milieu de vie, au service d’une cause bien enracinée dans une pratique spirituelle de prière profonde ».

Quels sont les liens entre cette mission et l’expérience que j’ai vécue?

Avec les enfants de l’école publique non-confessionnelle, j’ai marché sur le chemin de l’intériorité et du silence. Avec les jeunes du camp familial, le même chemin a été emprunté, mais ensemble nous avons pratiqué le silence à l’aide du mot-prière MA-RA-NA-THA, c’est-à-dire : VIENS SEIGNEUR!

Dans les deux groupes, la préparation du corps et du cœur a été la même.

Pour la préparation du cœur, j’ai utilisé la visualisation proposée dans Calme et attentif comme une grenouille » de Eline Snel. C’est cette expérience dont je veux vous faire part. Le titre de la visualisation : « Le secret de la chambre du cœur ». Au cours de cette visualisation, je crois fermement que les enfants ont saisi  que « bien profond dans notre cœur il y a un endroit où on ne risque rien… Un endroit où il y a quelque chose de particulier, quelque chose qui s’y trouve toujours. » À cet endroit précis, notre cœur ne peut « se briser ».

Ce qui me touche profondément dans cette expérience, c’est que sans nommer L’ESPRIT-SAINT, sa Présence a été sentie. Et je me suis rappelée Rm 8, 26 : « …mais l’Esprit prie Dieu en notre faveur… » Que l’on soit dans un milieu non confessionnel ou confessionnel, c’est le même Esprit qui agit… C’est Lui qui nous pousse à dire :

« JAMAIS SANS LES ENFANTS, car ils naissent contemplatifs. »

Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d’avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l’avoir révélé aux tout-petits. » (Mt 11, 25)

 

Imprimer
Christiane Gagnon
A propos Christiane Gagnon 4 Articles
Christiane Gagnon est collaboratrice à « Jeunesse et Méditation » pour Méditation chrétienne du Québec et des Régions francophones du Canada (MCQRFC)

Soyez le premier à commenter