Incarner l’action en 12 mouvements

Résumé : Incarner l’action en 12 mouvements. Selon saint Thomas d’Aquin, une action humaine libre se décompose en 12 mouvements différents.

Nous continuons notre réflexion concernant notre énoncé de mission : « Vivre l’Église au cœur de nos maisons, pour incarner l’Amour et la Parole de Jésus. » Incarner l’action en 12 mouvements : Nous allons nous arrêter pour contempler qu’est-ce qui se passe dans ce mouvement d’incarnation? Qu’est-ce qui se passe entre le moment où je pense à quelque chose et le moment où j’ai terminé de l’accomplir? Je vais m’inspirer des commentaires de saint Thomas d’Aquin qui analyse les actes humains dans sa Somme Théologique, plus particulièrement dans la section de la morale. On peut dire que la morale de saint Thomas est une morale du bonheur. Cette morale dit que le but de la vie humaine est d’être heureux. Donc, ce qui est moralement bon c’est ce qui va rendre l’être humain profondément heureux. Ce qui est moralement mauvais, c’est ce qui va rendre l’être humain profondément malheureux ou qui sera un obstacle à son bonheur profond et durable. Mais qu’est-ce qui rend l’être humain profondément heureux? St Thomas répond : la seule chose qui peut rendre l’être humain profondément heureux, c’est la possession de Dieu. Car si on ne possède pas Dieu, il nous manque toujours quelque chose. Et si ce n’est pas Dieu qu’on possède, ce n’est pas éternel et donc on peut toujours le perdre puisque Dieu seul est éternel. Oui mais comment on fait pour posséder Dieu? Il répond : c’est par nos actes qu’on possède Dieu. Car c’est nos actes qui manifestent que nous possédons Dieu. Ou autrement dit, ce sont nos actes qui manifestent que nous sommes possédés par Dieu ou que nous sommes possédés par Dieu. Ou à l’inverse, nos actes manifestent que nous ne sommes pas possédés par Dieu. Ce n’est pas Dieu qui règne en nous mais c’est quelqu’un d’autre, un autre esprit qui règne en nous. Nous disons : « pour incarner l’amour et la parole de Jésus ». Donc, Jésus lui-même s’incarne en nous à travers nos actes. Il y a une communion profonde qui s’instaure en nous entre Dieu et nous à travers nos actes.

Saint Thomas d’Aquin dissèque en douze étapes ou mouvements entre le moment où je pense à quelque chose et le moment où je le réalise. Par exemple, quand je fais la vaisselle. Entre le moment où je prends conscience qu’il y a de la vaisselle à laver et le moment où je termine de faire la vaisselle, il y a douze étapes ou actes intérieurs. Six de ces mouvements intérieurs vont se passer dans mon intelligence et six vont se passer dans ma volonté. Chacun de ces actes possèdent un espace de liberté. Ce qui fait en sorte que les douze actes créent un vaste espace de liberté. Ainsi, on va découvrir comment s’exerce la liberté humaine et sur quoi s’exerce la liberté humaine. Dans l’intelligence, on va découvrir que la liberté s’exerce en choisissant telle ou telle chose. Dans la volonté, la liberté sera de dire oui ou non, je consens ou ne consens pas.

Incarner l’action en 12 mouvements : Chacun des mouvements est associé à un petit bonheur

Chacun de ces actes intérieurs offre une possibilité d’éprouver un petit bonheur ou une jouissance qui lui est associée dans mon intelligence et ma volonté et donc, dans mon âme. De telle sorte que lorsqu’un acte humain est bien accompli c’est-à-dire en pleine liberté, en parfaite cohérence avec Dieu, à la fin, j’éprouve un grand bonheur. Pourquoi un grand bonheur? Parce que tout au long de l’action, des petits bonheurs se sont installés dans mon âme. Il y a donc une plénitude de bonheur qui s’instaure à travers l’action humaine.

Incarner l’action en 12 mouvements : Incarner la parole et l’amour de Jésus

Nous qui voulons incarner l’amour et la parole de Jésus, à travers nos actions, c’est la parole et l’amour de Jésus qui s’incarnent en traversant tous les niveaux de mon âme en la purifiant et la rend de plus en plus semblable à Dieu. Voici un texte de l’évangile de saint Luc chapitre 17 :

« Lequel d’entre vous, quand son serviteur aura labouré ou gardé les bêtes, lui dira à son retour des champs : “Viens vite prendre place à table” ?

Ne lui dira-t-il pas plutôt : “Prépare-moi à dîner, mets-toi en tenue pour me servir, le temps que je mange et boive. Ensuite tu mangeras et boiras à ton tour” ?

Va-t-il être reconnaissant envers ce serviteur d’avoir exécuté ses ordres ? De même vous aussi, quand vous aurez exécuté tout ce qui vous a été ordonné, dites : “Nous sommes de simples serviteurs : nous n’avons fait que notre devoir.” »

Cela nous rappelle que les actions humaines, lorsqu’elles sont vécues en cohérence avec Dieu, elles apportent leur propre bonheur, leur propre reconnaissance. On n’a pas besoin d’attendre la reconnaissance de l’extérieur. L’acte humain porte en lui-même sa propre reconnaissance.

Voici donc les 12 mouvements de l’action humaine :

Actes de la raison                                     Actes de la volonté

    1. Connaissance simple    2. Vouloir simple
     3. Connaissance                 4. Intention
                                               intentionnelle

5. Délibération                   6. Consentement  
7. Jugement pratique       8. Choix    
9. Commandement           10. Usage actif
11. Usage passif                 12. Jouissance

 

Prenons l’exemple de faire la vaisselle :

  1. Il y a de la vaisselle à laver (intelligence)
  2. La volonté reconnaît que c’est vrai il y a de la vaisselle à laver
  3. Il faudrait que quelqu’un fasse la vaisselle. Je réfléchis qui pourrait la faire? La meilleure chose c’est moi qui devrais la faire.
  4. Je vais faire la vaisselle (volonté)
  5. De quelle manière je vais m’y prendre? À la main, lave-vaisselle ?
  6. Je consens de laver la vaisselle à la main (volonté)
  7. Par quoi je vais commencer? En la rinçant, faire couler l’eau …
  8. En la rinçant (volonté)
  9. Je suis prêt à y aller.
  10. Je m’exécute
  11. Constat de la fin du lavage de la vaisselle
  12. Satisfaction de la fin de la vaisselle. Je veux me réjouir.

SOURCE : Page Youtube de Nicolas Tremblay

Imprimer
Avatar photo
A propos Nicolas Tremblay 51 Articles
Nicolas Tremblay est prêtre dans le diocèse de Joliette.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire