L’image miraculeuse de Notre Dame de Guadalupe

Ce film raconte toutes les caractéristiques de l’image miraculeuse de Notre Dame de Guadalupe. Le 12 décembre 1531, un indien du nom de Juan Diego a reçu les apparitions de la Vierge Marie. Elle lui avait donné l’ordre de se rendre auprès de l’évêque afin qu’une chapelle puisse être construite. Mais l’évêque ne croyait pas Juan. L’évêque avait demandé à Juan de demander un signe à la Vierge Marie afin de montrer que son apparition était authentique. En guise de réponse, la Vierge a demandé à Juan de rassembler des roses dans sa « tilma » (manteau) et de les présenter à l’évêque. Alors qu’il s’appliquait à cette tâche, les roses tombèrent au sol et l’image de Notre Dame de Guadalupe fut miraculeusement imprimée dans le manteau de Juan. Elle existe encore de nos jours.

Le premier aspect miraculeux de l’image de Guadalupe est l’absence de tout croquis préalable. Le deuxième aspect miraculeux est que le manteau est composé de fibres rugueuses de cactus. Normalement, ce type de tissu se désintègre en l’espace de 20 à 30 ans. Mais après plus de 480 ans, l’image est demeurée intacte sans aucune décoloration ou fêlure ou fissuration au niveau du visage, alors que l’image a été sujette à la fumée de bougies pendant de très nombreuses années. Des tentatives de reproduire l’image ont toutes échouées. Les couleurs de l’image sont toujours fraîches et claires alors qu’elles auraient dû disparaître. Le troisième aspect miraculeux, c’est qu’on a découvert dans les yeux de la Vierge l’image microscopique d’un homme barbu qui correspond à l’image de Juan Diego. Il était techniquement impossible pour un faussaire de peindre un tel détail. Le quatrième aspect miraculeux de l’image est la température de celle-ci (36.5° C: température interne du corps humain) quelle que soit la température ambiante. Ainsi, seule une intervention divine pouvait produire une telle image avec ces caractéristiques miraculeuses.

 

 

 

Imprimer
Gérald Lajeunesse
A propos Gérald Lajeunesse 165 Articles
Le père Gérald Lajeunesse est prêtre et membre de la Congrégation des Oblats de la Vierge Marie (omv). Il est curé de la Mission italienne San Domenico Savio, à Montréal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire